L’ image de la femme en 2014 : entre physique et moral(e)…

Arborer un corps parfait aux abords des plages :

Tel est l’enjeu de cette période estivale pour de nombreuses femmes…  Mais d’où proviennent réellement ces critères de beauté, et, plus généralement, comment la femme est-elle perçue en 2014 ?


Partager sur    

Physique : un corps aux normes codifiées

C’est durant l’Antiquité que la notion de « divine proportion »* est apparue, à travers la théorie du nombre d’or, proportionnalité géométrique qui définirait les critères de la beauté physique, basés sur une harmonie. Les siècles passèrent et les normes physiques de la beauté évoluèrent également, passant de la « garçonne » dans les années 30 à la « pin-up » de 1950 jusqu’à aujourd’hui : la bimbo à forte poitrine, au corps filiforme et à la peau bronzée sans défauts. En 2014, cet idéal féminin façonné par notre société et alimenté par de nombreux clips musicaux, télé-réalités, et publicités retouchées par le célèbre logiciel Photoshop, a codifié des normes physiques dans l’esprit des femmes. Ainsi, au quotidien, nombreuses sont celles qui cherchent à atteindre cette perfection par maintes tentatives se solvant parfois par des drames (anorexie, boulimie… ), en oubliant que la notion de corps parfait est à la base une théorie, qui n’est pas forcément réalisable, comme le démontre la nécessité des truquages photo et opérations esthétiques

Moral : Sous-estimée, hypersexuée… une route difficile vers l’égalité

Dès l’époque de l’Antiquité romaine, la femme était tout au long de sa vie sous la tutelle d’un homme : son père puis son mari. Cette base de soumission a été reprise et adaptée au fil de notre Histoire dans notre société occidentale jusqu’à aujourd’hui, où après avoir obtenu le droit de vote en 1945, les femmes luttent pour obtenir un statut égal à celui de l’homme. Néanmoins, il reste difficile de faire évoluer les mentalités sexistes lorsque les médias et les sociétés conservent et entretiennent une image stéréotypée de la femme, superficielle et hypersexuée malgré un pseudo statut de business-woman, assumé à travers diverses télé-réalités

La femme en 2014 dans le monde

Un exemple récent illustre la complexité de faire changer les visions sur les femmes dans le monde. En effet, alors que la loi visant à mettre en place une égalité réelle hommes-femmes en France vient d’être votée, en Turquie, le vice premier ministre invite les femmes à « conserver une droiture morale », et leur « décence à tout moment» et de ce fait, ne surtout« pas rire fort en public» . Une remarque qui a engendré une grande mobilisation féminine sur les réseaux sociaux, et qui fut relevée par le candidat de l’opposition Ekmeleddin Ihsanoglu, qui a déclaré quant à lui avoir « vraiment besoin d’entendre le rire gai des femmes »  …   * Surnom donné au nombre d’or durant la Renaissance par Luca Pacioli, moine franciscain italien.

 

Sources : Le Huffington Post, Civilisation-Romaine.com, 20 Minutes

Image à la Une : Venus de Milo by Tom King, under Creative Commons License, no modifications  Partager sur    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *