A Rome, le pape encourage le chemin de croix pour les femmes crucifiées, victimes de violences.

Illustration du Chemin de croix pour les femmes crucifiées © donnecrocifisse.it

Illustration Du Chemin De Croix Pour Les Femmes Crucifiées © Donnecrocifisse.It

Le pape François a invité les Romains à participer au « Chemin de croix pour les femmes crucifiées » qui aura lieu le vendredi 7 avril à Garbatella, dans la capitale italienne.

A la fin de l’audience générale du mercredi 5 avril 2017, place Saint-Pierre, le pape a salue la « Communauté Pape Jean XXIII », engagée aux côtés des victimes de la prostitution depuis 25 ans, et l’a exhortée « à poursuivre le travail en faveur des jeunes filles sauvées de la prostitution ».

Il s’agit de la troisième édition du Chemin de Croix  pour les jeunes femmes victimes de la traite, de la prostitution forcée et de la violence organisé par la Communauté Pape Jean XXIII.

« Nous sommes reconnaissants au Saint-Père pour ses paroles d’encouragement et son invitation à participer au Chemin de croix pour les femmes crucifiées, a dit Giovanni Paolo Ramonda, président de la Communauté. Son attention pour ce fléau social nous encourage à poursuivre avec un plus grand engagement la libération des jeunes filles ».

Le Chemin de Croix débutera au pont Settimia Spizzichino, à 19h30. « Nous allons écouter le témoignage direct des filles qui ont personnellement vécu la condition de l’esclavage, qui aujourd’hui encore est dramatiquement présente dans nos villes », indique un communiqué annonçant l’événement.

Plus de 100.000 femmes étrangères, entre 15 et 25 ans, sont victimes de la prostitution forcée en Italie, souligne la note.

source FR: zenith.org

 

 

 

 

 

L’Action catholique des femmes toujours au plus près de ce que vivent les femmes, par son PROJET ASSOCIATIF 2014-2017 « l’isolement des femmes, ses causes et ses conséquences » . Aujourd’hui d’autres associations en parlent, notamment avec l’enquête du Crédoc menée par la Fondation de France publiée ce lundi 5 décembre  http://www.fondationdefrance.org/sites/default/files/atoms/files/les_solitudes_en_france_2016_-_synthese.pdf.

 

 L’Acf montre encore une fois que la préoccupation  des femmes est son leitmotiv pour sensibiliser, alerter et surtout  accompagner les femmes là où elles vivent. Quel beau projet que d’offrir une écoute, une rencontre, un espace convivial pour permettre aux femmes de se retrouver !

Son action phare, l’exposition photo  »Elles et seules  » est une première réponse pour lutter contre l’isolement en associant les femmes vivant l’isolement et la solitude.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *