Journées d’études d’ANDANTE


 

 

Les 4-5-6 mai, les présidentes de l’Action catholique des femmes se sont rendues à Durrès en Albanie pour participer aux journées d’études d’Andante et représenter ainsi l’association.

Le thème de ces trois jours: Un vieux crime sous des formes nouvelles d’esclavage moderne.

Ces journées étaient organisées en partenariat avec RENATE qui lutte contre les réseaux de traite et d’exploitation en Europe et en collaboration avec l’association membre d’Andante; Mary Ward Loreto.

La traite des personnes est l’un des domaines de travail prioritaire d’ANDANTE, c’est un problème croissant en Europe, tant dans les pays d’Europe occidentale, qui sont les pays de destination; que dans les pays de l’Europe de l’Est et du Midi qui peuvent être à la fois pays d’origine et pays de destination.

Les femmes et les enfants sont particulièrement vulnérables à cette exploitation tant pour la prostitution et l’emploi dans des conditions d’esclavage moderne.

Le but de ces journées d’études est:

Informer les femmes chrétiennes dans toute l’Europe, les associations membres d’ANDANTE et d’autres réseaux, sur la nature et la puissance de la traite des êtres humains.
Montrer à quel point les femmes, travaillant ensemble, peuvent aider à réduire la vulnérabilité des femmes à devenir des victimes.
Apprendre comment les victimes peuvent être aidés, dans les pays de destination, et dans la réadaptation à leur retour dans leurs foyers.
Voir la manière dont les membres d’ANDANTE et d’autres organisations locales en Albanie s’emploient à prévenir et combattre la traite.

L’Albanie a été choisi, parce que c’est un des pays les plus pauvres de l’Europe et les femmes sont particulièrement vulnérables à ce crime, il s’agissait pour ANDANTE d’une déclaration positive de la solidarité en organisant ces journées d’études en Albanie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *