Archives de catégorie : Le monde

A Rome, le pape encourage le chemin de croix pour les femmes crucifiées, victimes de violences.

Illustration du Chemin de croix pour les femmes crucifiées © donnecrocifisse.it

Illustration Du Chemin De Croix Pour Les Femmes Crucifiées © Donnecrocifisse.It

Le pape François a invité les Romains à participer au « Chemin de croix pour les femmes crucifiées » qui aura lieu le vendredi 7 avril à Garbatella, dans la capitale italienne.

A la fin de l’audience générale du mercredi 5 avril 2017, place Saint-Pierre, le pape a salue la « Communauté Pape Jean XXIII », engagée aux côtés des victimes de la prostitution depuis 25 ans, et l’a exhortée « à poursuivre le travail en faveur des jeunes filles sauvées de la prostitution ».

Il s’agit de la troisième édition du Chemin de Croix  pour les jeunes femmes victimes de la traite, de la prostitution forcée et de la violence organisé par la Communauté Pape Jean XXIII.

« Nous sommes reconnaissants au Saint-Père pour ses paroles d’encouragement et son invitation à participer au Chemin de croix pour les femmes crucifiées, a dit Giovanni Paolo Ramonda, président de la Communauté. Son attention pour ce fléau social nous encourage à poursuivre avec un plus grand engagement la libération des jeunes filles ».

Le Chemin de Croix débutera au pont Settimia Spizzichino, à 19h30. « Nous allons écouter le témoignage direct des filles qui ont personnellement vécu la condition de l’esclavage, qui aujourd’hui encore est dramatiquement présente dans nos villes », indique un communiqué annonçant l’événement.

Plus de 100.000 femmes étrangères, entre 15 et 25 ans, sont victimes de la prostitution forcée en Italie, souligne la note.

source FR: zenith.org

 

 

 

 

 

L’Action catholique des femmes toujours au plus près de ce que vivent les femmes, par son PROJET ASSOCIATIF 2014-2017 « l’isolement des femmes, ses causes et ses conséquences » . Aujourd’hui d’autres associations en parlent, notamment avec l’enquête du Crédoc menée par la Fondation de France publiée ce lundi 5 décembre  http://www.fondationdefrance.org/sites/default/files/atoms/files/les_solitudes_en_france_2016_-_synthese.pdf.

 

 L’Acf montre encore une fois que la préoccupation  des femmes est son leitmotiv pour sensibiliser, alerter et surtout  accompagner les femmes là où elles vivent. Quel beau projet que d’offrir une écoute, une rencontre, un espace convivial pour permettre aux femmes de se retrouver !

Son action phare, l’exposition photo  »Elles et seules  » est une première réponse pour lutter contre l’isolement en associant les femmes vivant l’isolement et la solitude.

 

Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

Violences faites aux femmes : le HCE dresse un bilan encourageant
de la mise en œuvre du 4ème plan interministériel

Grâce à la première évaluation de ce type, le Haut Conseil à l’Egalité est en mesure d’indiquer que le 4ème plan interministériel de prévention et de lutte contre les violences faites aux femmes est globalement satisfaisant et a permis une mobilisation soutenue des pouvoirs publics et de l’ensemble de la société.

Sur les 28 objectifs fixés pour 2014-2016, 12 ont été complètement atteints, 14 sont en cours de mise en œuvre, 2 n’ont pas été réalisés ou sont reportés.

Depuis 2014, le HCE note d’importantes avancées autour des 3 priorités fixées par le 4ème plan :

  • « Aucune violence déclarée ne doit rester sans réponse » : si le chemin à parcourir est encore long pour atteindre cet objectif, l’évaluation du HCE salue le développement des accueils de jour de proximité pour recevoir et orienter les femmes (42 sites dans 33 départements en 2012, 121 sites dans 100 départements en 2016) et la mise en place d’un plan de formation ambitieux des professionnel.le.s (créations de « kits de formation » et plus de 300 000 personnes formées depuis 2013, notamment par la MIPROF) pour mieux repérer les violences et accompagner les victimes.
  • « Protéger les victimes » : en 2015, près de 3000 ordonnances de protection ont été délivrées (+ 43% par rapport à 2011) dans un délai moyen de 1,3 mois, afin de garantir une meilleure protection des victimes. Le téléphone d’alerte pour les femmes en très grand danger (TGD), généralisé par la loi du 4 août 2014 pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes, est désormais disponible dans 120 des 157 tribunaux de grande instance (TGI) en métropole.
  • « Mobiliser l’ensemble de la société » : certainement l’axe le plus abouti, avec notamment 3 campagnes nationales destinées au grand public(relatives au numéro 3919 et au harcèlement sexiste dans les transports) et une plateforme téléphonique anonyme et gratuite – 3919 – a été déployée pour répondre aux femmes victimes de tous types de violences sexistes, 7 jours sur 7 et sur des plages horaires élargies : en 2015, 65 803  appels contre 47 830 en 2013.
  • Dans le 5ème plan : passer à la vitesse supérieure pour répondre aux besoins
    A l’occasion de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, le 25 novembre, le Gouvernement présentera le 5ème plan 2017-2019. Du fait des besoins non satisfaits et prenant en compte les engagements internationaux de la France, le HCE appelle les pouvoirs publics à consolider l’existant et à passer à la vitesse supérieure.Le HCE adresse 25 recommandations articulées autour de 6 axes, notamment :- Traduire la priorité politique de lutte contre les violences masculines par des moyens financiers à la hauteur des besoins -> le HCE recommande la création d’un fonds interministériel « violences faites aux femmes » doté de 100 millions d’euros sur trois ans (recommandation n°1) ;- Garantir l’accès des victimes à l’information et au droit, et une meilleure effectivité de la justice -> le HCE recommande le recensement, dans un document unique, de l’ensemble des mesures juridiques existantes en matière de violences faites aux femmes (recommandation n°8) ; l’organisation de testings auprès des commissariats et gendarmeries pour évaluer l’accueil réservé aux femmes victimes quand elles en franchissent la porte (recommandation n°13) et la généralisation de chambres de contentieux spécialisées dans les violencessexuelles, conjugales et intrafamiliales à tous les tribunaux de grande instance, comme cela est déjà le cas à Marseille ou Pontoise (recommandation n°17).- S’adapter aux réalités diverses des femmes -> le HCE recommande que l’accueil des victimes prenne en compte le handicap (logements réservés dans des résidences sociales spécialisées pour les femmes victimes), l’âge (via des centres d’hébergement spécialisés dans chaque région et par une information sur les réseaux sociaux) et, lorsque c’est le cas, le parcours migratoire.Enfin, conformément à son Avis pour une juste condamnation sociétale et judiciaire du viol et autres agressions sexuelles, le HCE encourage le Gouvernement à faire des violences sexuelles un axe transversal et prioritaire du 5ème plan interministériel.

Ensemble, l’éducation: la 91ème session des semaines sociales de France

 

L’Action catholique des femmes était présente aux semaines sociales,qui se déroulaient à Paris Event Center (Porte de la Villette) samedi 19 et dimanche 20 Novembre 2016.
Le thème de la 91è session :

« Ensemble, l’éducation »

Parce que l’éducation nous concerne tous, quels que soient nos âges, nos métiers, nos situations familiales, parce que l’éducation est la clef du vivre ensemble aujourd’hui et demain.

semaines sociales

Le synode sur la famille

Le synode sur la famille s’est achevé…

Réflexions pour aller plus loin !…

  •  François va pouvoir désormais plancher sur le document final…
    Des portes d’espérance vont peut-être s’ouvrir, même si nous aurions aimé que les femmes soient participantes au Synode, et non « hébergées » (terme utilisé par François lui-même) pour un tout petit nombre d’entre elles (à peine 30 au Synode, et seulement 17 femmes mariées !) et même si nous aurions aimé que concrètement, des avancées soient plus significatives dans certains domaines…

Conclusion du Synode : François appelle à « lire les réalités d’aujourd’hui avec les yeux    de  Dieu », Dieu d’amour, de tendresse et de miséricorde.
http://fr.radiovaticana.va/…/conclusion_du_synode__…/1181866

  • Synode : et si on faisait le point ?  Le Pèlerin.
    Après trois semaines de réflexion, les pères synodaux ont voté à l’unanimité un rapport final. Équilibré, mais silencieux sur certaines questions épineuses, ce texte met fortement l’accent sur l’accompagnement et le discernement. © Andreas Solaro / AFP
    http://www.pelerin.com/L-actualite-autrement/Famille-je-vous-aime/Synode-2015-accompagner-plutot-qu-exclure/L-heure-du-bilan
  • Rejoindre toutes les familles !
    Le Père Jean-Luc Brunin, évêque du Havre, participant du Synode, s’exprime, à la veille de la clôture du Synode !
    Rejoindre toutes les familles
     
  • Témoignage de Jackie, femme de l’Acf, divorcée remariéeà la conférence-débat « Vox Populi, vox Dei ?  » du 27 septembre 2015, au Centre Sèvres.
    Pour écouter ce témoignage plein de vérité… :

 

Le deuxième synode sur la famille se tient à Rome du 4 au 25 octobre 2015

Le Pape François a convoqué deux Synodes sur le thème de la famille, un Synode extraordinaire en 2014 et un Synode ordinaire en 2015. La troisième Assemblée générale extraordinaire du Synode des évêques, sur le thème « Les défis pastoraux de la famille dans le contexte de l’évangélisation » a eu lieu du 5 au 19 octobre 2014.
La XIV ème Assemblée Générale ordinaire sur le thème « La vocation et la mission de la famille dans l’Eglise et le monde contemporain » se tient du 4 au 25 octobre 2015.

Seules 18 femmes participent au Synode…

L’Acf a  répondu aux deux questionnaires en vue de préparer le Synode sur la famille.

Accueil, ouverture, bienveillance, tels sont les attitudes demandées par l’Action catholique des femmes

2000 pages reçues  : synthèses de 83 diocèses, de mouvements et groupes, mais aussi de contributions personnelles – pour préparer la synthèse nationale envoyée à Rome pour le Synode des évêques sur la famille (5-19 octobre 2014).
Mgr Pierre-Marie Carré, archevêque  de Montpellier, Vice-président de la Conférence des Evêques de France résume les principales insistances « qui devraient susciter la réflexion de l’Eglise catholique en France ».

Résumé_synthèse_synode_famille_2014,

« Pour moi, j’attends de l’Église qu’elle ne soit pas simplement dans la tribune d’arrivée pour applaudir ceux qui ont fait tout le parcours sans faute mais qu’elle soit une Église « en sortie », un « hôpital de campagne », qui accompagne ceux qui peinent sur le chemin, ceux qui tombent, qui sont blessés. J’attends cette attitude de bienveillance, de soutien pour que chaque famille puisse découvrir cette vocation que Dieu lui assigne…. » Mgr Jean-Luc Brunin, évêque du Havre, et membre du Synode.

Accueil des migrants

Accueil des réfugiés, tous appelés à agir.

L’Action catholique des femmes, réunie en Conseil national, se réjouit que le Pape François et à sa suite les Évêques de France, interpellent les chrétiens sur cette grave question de l’accueil des réfugiés.
Pour elle, tout être humain, sans distinction de race, de culture et de religion appartient à la famille humaine créée par Dieu et à l’image de Dieu.
C’est pourquoi, elle appelle ses bénévoles à porter un regard bienveillant et à tenir des paroles de paix, loin des discours de haine ou de peur, sur l’ensemble des hommes, femmes et enfants qui pour fuir la guerre, les conflits ou la pauvreté, viennent frapper à la porte de l’Europe et de la France.
Elle les encourage aussi à rejoindre des associations, leur paroisse, leur diocèse ou leur commune afin d’agir concrètement en faveur de ces personnes en grande souffrance :
– en prenant part à leur accueil
– en apportant leur aide sous une forme ou sous une autre (dons financiers, matériels etc.)
Ces actions favoriseront ainsi un accueil digne et respectueux des ces personnes et de ces familles en détresse.

Depuis sa création en 1901, l’Action catolique des femmes veut vivre les valeurs chrétiennes en paroles et en actes.

Paris le 19 septembre 2015

 

Déclaration du conseil permanent de la Conférence des évêques, celle-ci relaie l’appel lancé par le Pape François.
Chacun(e), là où il-elle est, peut agir. Prendre contact avec son diocèse, des associations etc. les besoins sont énormes.

Communiqué déclaration conseil permanent migrants

 

Dimanche de la Création 4 octobre 2015

 A la suite de Laudato Si, prières et initiatives pour la Création. Une invitation de COP 21, Eglise catholique

Deux propositions sont faites, une dans la durée liée aux communautés chrétiennes et une autre plus spécifiquement en lien avec la Cop 21*.

1. Dans une Lettre du 6 août 2015, le pape François a fait part de sa décision d’instituer dans l’Église catholique une « Journée Mondiale de Prière pour la Sauvegarde de la Création ».
Cette journée sera célébrée chaque année le 1er septembre, comme cela se fait déjà au sein de l’Église orthodoxe.
2. L’initiative du pape François rejoint la réflexion engagée depuis quelques mois déjà par les évêques afin de susciter en France un dimanche de la Création.
C’est ainsi que les évêques ont proposé que, dans les paroisses, les mouvements, les groupes de foi,  la journée du dimanche 4 octobre 2015, jour de la Saint François d’Assise,
soit consacrée à une sensibilisation aux enjeux de la Création.

Cette démarche, dans la perspective de la tenue de la COP 21 à Paris, se situe dans la lignée du 1er septembre.
Les paroisses et mouvements sont invités à prendre des initiatives locales en vue d’offrir aux communautés catholiques, un chemin de « conversion écologique »,  à laquelle le pape François nous appelle dans son encyclique Laudato si’.

* Conférence des Nations Unies sur le changement climatique qui aura lieu à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015.

violence

La Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes

Après avoir adopté en 1993 la Déclaration sur l’élimination de la violence à l’égard des femmes, l’ONU a institué en décembre 1999, la Journée internationale pour l’élimination de la violence contre les femmes…


Partager sur    

Le 25 novembre fût proclamée la date de commémoration en mémoire de trois « militantes dominicaines brutalement assassinées sur les ordres du chef de l’État Rafael Trujillo » : les sœurs Mirabal.

Aujourd’hui, cet évènement est célébré dans de nombreux pays, notamment la France. L’année dernière, c’était Najat Vallaud-Belkacem, ancienne ministre des Droits des femmes, qui nous encourageait à prendre part à cette lutte, en partageant via les réseaux sociaux les trois actions mises en place par le gouvernement de l’époque. Rappelons qu’un site retrace les assistances mises à disposition des femmes violentées, avec la possibilité de quitter la page web rapidement à tout moment, ainsi qu’une explication pour effacer cette visite dans l’historique du navigateur web : www.stop-violences-femmes.gouv.fr.

La violence envers les femmes en quelques chiffres…

Malheureusement, l’ONU estime qu’environ 70 pour cent des femmes sont victimes de la violence au cours de leur vie. Elles représentent également près de 80% du total des victimes de traites d’êtres humains à des fins de « prostitution, de travail forcé, d’esclavage ou de servitude » …

En France, ce type de violences coûte 2.5 milliards d’euros par an à la société.

Les violences faites aux femmes apparaissent donc comme un problème majeur pour notre société, sociologiquement et mais aussi économiquement…

 

 

Sources : ONU, Ministère des affaires sociales, de la santé et des droit des femmes

 

Image à la Une : Logo officiel de l’ONU

 

Partager sur    

théologique

Des femmes à la Commission Théologique Internationale…

 En 1969, le Pape Paul VI créa auprès de la Congrégation pour la doctrine de la foi, la Commission Internationale Théologique afin d’aider cette dernière et le Saint Siège dans les questions doctrinales importantes…


 

Partager sur    

De nombreux documents sont publiés chaque année, les derniers en date étant Sensus fidei dans la vie de l’Église (2014) et Dieu Trinité, unité des hommes. Le monothéisme chrétien contre la violence (2014), disponibles à la lecture sur le site du Vatican.

Les femmes dans les institutions de l’Eglise

Cette institution de la Curie Romaine* est composée de moins de trente membres nommés par le pape, dont seulement 6% sont des femmes : Sœoeur Sara Butler et Barbara Hallensleben. Suite au souhait du pape François concernant le développement de la théologie de la femme, le cardinal Gerhard Müller, préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi, a annoncé que leur nombre devrait tripler au sein de la Commission Internationale Théologique. Suite aux échanges compliqués avec les religieuses américaines de la Leadership conference of women religious, le cardinal a également précisé « nous ne sommes pas misogynes, nous ne voulons pas manger chaque jour une femme ! ». Un humour que certain( e )s n’ont pas compris, ni apprécié……

 

* « ensemble des  organismes du Saint-Siège qui assistent le pape dans sa mission de pasteur suprême de l’Église catholique » Wikipédia

Sources : La Croix, La Vie, L’Osservatore Romano

Image à la Une : drapeau officiel du Vatican

 

Partager sur    

L’ image de la femme en 2014 : entre physique et moral(e)…

Arborer un corps parfait aux abords des plages :

Tel est l’enjeu de cette période estivale pour de nombreuses femmes…  Mais d’où proviennent réellement ces critères de beauté, et, plus généralement, comment la femme est-elle perçue en 2014 ?


Partager sur    

Physique : un corps aux normes codifiées

C’est durant l’Antiquité que la notion de « divine proportion »* est apparue, à travers la théorie du nombre d’or, proportionnalité géométrique qui définirait les critères de la beauté physique, basés sur une harmonie. Les siècles passèrent et les normes physiques de la beauté évoluèrent également, passant de la « garçonne » dans les années 30 à la « pin-up » de 1950 jusqu’à aujourd’hui : la bimbo à forte poitrine, au corps filiforme et à la peau bronzée sans défauts. En 2014, cet idéal féminin façonné par notre société et alimenté par de nombreux clips musicaux, télé-réalités, et publicités retouchées par le célèbre logiciel Photoshop, a codifié des normes physiques dans l’esprit des femmes. Ainsi, au quotidien, nombreuses sont celles qui cherchent à atteindre cette perfection par maintes tentatives se solvant parfois par des drames (anorexie, boulimie… ), en oubliant que la notion de corps parfait est à la base une théorie, qui n’est pas forcément réalisable, comme le démontre la nécessité des truquages photo et opérations esthétiques

Moral : Sous-estimée, hypersexuée… une route difficile vers l’égalité

Dès l’époque de l’Antiquité romaine, la femme était tout au long de sa vie sous la tutelle d’un homme : son père puis son mari. Cette base de soumission a été reprise et adaptée au fil de notre Histoire dans notre société occidentale jusqu’à aujourd’hui, où après avoir obtenu le droit de vote en 1945, les femmes luttent pour obtenir un statut égal à celui de l’homme. Néanmoins, il reste difficile de faire évoluer les mentalités sexistes lorsque les médias et les sociétés conservent et entretiennent une image stéréotypée de la femme, superficielle et hypersexuée malgré un pseudo statut de business-woman, assumé à travers diverses télé-réalités

La femme en 2014 dans le monde

Un exemple récent illustre la complexité de faire changer les visions sur les femmes dans le monde. En effet, alors que la loi visant à mettre en place une égalité réelle hommes-femmes en France vient d’être votée, en Turquie, le vice premier ministre invite les femmes à « conserver une droiture morale », et leur « décence à tout moment» et de ce fait, ne surtout« pas rire fort en public» . Une remarque qui a engendré une grande mobilisation féminine sur les réseaux sociaux, et qui fut relevée par le candidat de l’opposition Ekmeleddin Ihsanoglu, qui a déclaré quant à lui avoir « vraiment besoin d’entendre le rire gai des femmes »  …   * Surnom donné au nombre d’or durant la Renaissance par Luca Pacioli, moine franciscain italien.

 

Sources : Le Huffington Post, Civilisation-Romaine.com, 20 Minutes

Image à la Une : Venus de Milo by Tom King, under Creative Commons License, no modifications  Partager sur    

chrétiens

Irak : La persécution des chrétiens d’Orient par les islamistes

  Les irakiens chrétiens sont aujourd’hui forcés de quitter leur pays, payer une taxe ou se convertir à l’Islam sous peine d’exécution


 

Partager sur    

L’Irak : Etat Islamique

Depuis juin dernier, un groupe jihadiste contrôle la ville de Mossoul et a proclamé un califat dans cette deuxième ville la plus importante d’Irak après Bagdad en termes d’habitants, dont 5000 à 25 000 étaient chrétiens.

La semaine dernière, les islamistes, après avoir inscrit la lettre « n » arabe sur chaque maison chrétienne afin de signifier leur confession (« nassarah » dans le Coran), ont expressément demandé aux familles concernées de choisir entre «  payer une taxe, se convertir à l’Islam ou périr par le glaive ».

Ceux qui choisirent l’exil furent dépouillés de leurs biens, avec seuls leurs vêtements laissés pour compte…

La prière du pape

La semaine dernière, lors de son Angélus le Pape François a exprimé sa peine et son soutien par la prière aux communautés chrétiennes d’orient :

 » Nos frères sont persécutés, chassés, ils sont forcés d’abandonner leurs foyers sans pouvoir emporter quoi que ce soit avec eux[…]

J’assure ces familles que je suis proche d’elles et en prière constante […]

Je sais combien vous souffrez, je sais que vous êtes dépouillés de tout… »

Une mobilisation internationale faible

Tandis qu’une nouvelle manifestation pro palestinienne prévue ce samedi 26 juillet à Paris vient d’être interdite suite aux événements sanglants entre Israël et la Palestine, qui ont déclenché des prises de positions massives de la part du peuple et des politiciens (manifestations à Paris pro-palestiniennes des 19 et 23 juillet dernier notamment), rares furent les rassemblements de soutien envers la communauté chrétienne d’orient

Ban Ki Moon , Secrétaire Général des Nations Unies, a quant à lui récemment déclaré qu’on pouvait considérer la situation actuelle des chrétiens d’Irak comme un crime contre l’humanité

Sources : Figaro, Le Monde, France Tv Info

Image à la Une : Lettre « n » alphabet arabe

Partager sur