Le Carême

Pour aller plus loin…

Commencé le Mercredi des Cendres, le Carême dure 40 jours (le mot vient du latin « quadragesime » = quarante). Durant le temps du carême, les chrétiens sont appelés à suivre le Christ qui passa quarante jours dans le désert, poussé par l’Esprit Saint. Le désert joue un rôle très important dans la Bible

Le désert : abri pour l’élu de Dieu

Le désert semble, par sa désolation et son manque d’eau, une terre qui n’est pas faite pour les hommes. Pourtant, le Premier Testament rappelle que le désert fut lieu de refuge, protection contre les ennemis.
Ouvrez votre Bible et allez relire :
– comment David fuit la haine de Saül au désert de Zif : 1 S 23
– comment Élie fuit la colère de Jézabel : 1 R 19
– comment le psalmiste rêve d’un abri au désert : Ps 55, 6-9
– comment la femme échappe au dragon en s’envolant au désert : Ap 12, 13-14

Le désert : chemin pour l’accueil des dons de Dieu

C’est YHWH (Le Seigneur) qui choisit le chemin du désert pour mener et guider son peuple vers la Terre promise (Ex 13, 17). C’est YHWH qui, au désert, se révéla et donna aux fils d’Israël ce qu’il leur fallait pour « marcher avec Dieu ».
Ouvrez votre Bible et allez relire :
– la rencontre de YHWH et Moïse au désert, à l’Horeb : Ex 3
– le don de l’eau et de la manne : Ex 15, 22 – 16
– le don de la Loi de l’Alliance et naissance du peuple de Dieu : Ex 20

Le désert : lieu révélateur du péché et du cœur de l’homme

Durant les 40 ans au désert, le peuple pécha en maintes circonstances, mais, maintes fois aussi le Seigneur l’enseigna sur ce qu’Il attendait de lui, sur ce que c’était que de « garder l’Alliance ».
Ouvrez votre Bible et allez relire :
– murmures et lamentations : Ex 16 et Nb 11
– refus d’avancer : Nb 14, 1-9
– contestation du rôle de Moïse et d’Aaron : Nb 16
– bouc emportant les péchés au désert le jour du grand Pardon : Lv 16

Le désert : lieu de conversion et des retrouvailles avec Dieu

C’est au désert que l’homme peut reconnaître qui est son Dieu, se souvenir de tout ce qu’Il a fait pour lui et revenir à Lui dans l’espérance…
Ouvrez votre Bible et allez relire :
– reconnaître le salut : Nb 21, 4-9; Dt 1, 31
– reconnaître que Dieu fait vivre : Dt 8, 2; Dt 29, 4; Dt 32, 10
– renouer un amour fidèle : Os 2, 16-25
– avoir foi dans le Dieu qui sauve : Is 35, 1-7 ; Is 40, 3-5 ; Is 43, 19-20

C’est dans le « désert de Judée » que retentira l’appel à la conversion de Jean le Baptiste (Mt 3, 1-12, Lc 3, 1-20, Mc 1, 2-8).
C’est dans le « désert » que Jésus repoussera le diable après avoir jeûné pendant 40 jours et 40 nuits (Mt 4, 1-11 ou Lc 4, 1-13) : il se révèlera, ainsi, comme le Fils obéissant en tout à la volonté du Père.
Jésus est donc, aussi, à sa façon, passé par le désert pour nous ouvrir le Royaume, car Dieu n’a pas demandé à son peuple de vivre au désert, mais de traverser le désert pour vivre le Royaume.

SOURCES : http://www.bible-service.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *