Les femmes premières témoins de la résurrection

 

Dès le lever du soleil…

les femmes premières témoins de la résurrection 

 

Elles sont les premières ! « De grand matin », avant même que le monde se soit réveillé, Marie-Madeleine, Marie et Salomé voient le tombeau vide. Leur cœur attristé se remplit soudainement de l’espérance du matin de Pâques. « Le Christ est vivant ! » Quelle joie !

Cette joie motrice, nous la recevons nous-mêmes comme un don de Dieu à partager avec d’autres. D’ailleurs, ces femmes du tombeau n’auraient-elles pas pu être femmes en Acf ? Car comme elles, les yeux grand ouverts sur le monde parfois encore endormi, ne sommes-nous pas des veilleuses ? Attentives aux pauvretés et aux difficultés que traverse notre société, ne sommes-nous pas porteuses de la Bonne Nouvelle que tout est possible en Dieu ? Car nous le savons, au cœur de notre vie, Dieu n’abandonne jamais. Alors n’abandonnons pas ! En ce jour de Pâques, soyons les premières ! Croyons en l’avenir ! Bonne fête du Christ vivant ! Bonne fête de Pâques !

 

Père Frédéric.