Région Nord

Retour sur la rencontre du 2 février 2024 au Havre (76)

Nous nous sommes retrouvées avec  plaisir pour partager un temps convivial autour de la galette des rois;

Nous démarrons cette rencontre par un partage de l’évangile de la Chandeleur selon st Luc (2,22-40).  Chantal nous en fait un bref commentaire en insistant sur Anne, cette belle figure de femme prophète.

Après avoir dégusté la galette, nous prenons connaissance des projets pour 2024 qui sont la jmp le 1er mars à L’Armée du salut, la participation  à un repas solidaire organisé par le CCFD avec l’ACI et l’ACO: et un défilé au fil d’elles prévu le 19 mai.

d’après le compte rendu de Chantal Baudry


 En finir avec la violence, retour sur la conférence-débat du  20 janvier 2024 à Tergnier(02)

Plus de cinquante personnes  se sont rassemblées dans la salle  paroissiale Jean-Marie Hamel  ce samedi pour venir écouter  Foucauld Giuliani, philosophe et essayiste.. Tous étaient animés  par la même question : « Comment en finir avec la violence ? »

La violence est intemporelle et omniprésente. Dans la Bible, la violence se manifeste dans les rapports interpersonnels (Gn 4, 1-16) entre Caïn et Abel mais également dans les rapports sociaux comme l’illustre la Tour de Babel (Gn 11, 1-9).

Foucauld Giuliani invite  à agir comme chrétien  en non-violent.

 

  1. .Il s’agit de  s’arracher soi-même à toute forme de domination, à faire la guerre à la violence en nous et entre nous, à prendre exemple sur Gandhi se ralliant aux plus petits, tout comme Jésus qui refuse les armes.

Le Pape François nous invite à une pensée internationaliste et construire une fraternité universelle : « Tout est lié » (Laudato Si / Juin 2015).

S’en est suivi de nombreuses questions.

Ce bel échange s’ est clôturé autour d’un temps de convivialité organisé par le bureau départemental  nouvellement constitué, et grâce la participation active de nos aînées pour la confection de pâtisseries.

d’après le compte rendu de Virginie Magerand Rd du 02


Elles et seules, exposition photos  les 9 et 10 décembre 2023 en l’église  saint Brice (51)

Une exposition photos Acf ‘’Elles et seules, poursuivons la route ensemble’’ qui interpelle.

Pendant ce temps de l’Avent l’Action catholique des femmes de Reims avec l’équipe locale du secteur a trouvé important de sensibiliser sur la problématique de l’isolement. Ce sujet est toujours d’actualité et l’expo-photos circule dans toute la France. En croisant les regards des femmes seules et des femmes engagées dans l’association, l’Action catholique des femmes montre encore une fois que la préoccupation des femmes est son leitmotiv pour sensibiliser, alerter et surtout accompagner les femmes là où elles vivent. Ce sont les femmes qui sont le plus souvent atteintes par la précarité, elles connaissent davantage la solitude avec toute la souffrance que cela peut comporter. Cette expo-photos et les rencontres qu’elle engendre est déjà un premier pas pour rompre l’isolement.   Il faut savoir que les Français se sentent de plus en plus seuls. La dernière étude de la fondation de France montre qu’en 2022, une personne sur cinq se sent régulièrement seule.  L’isolement, le sentiment de solitude est toujours élevé et en constante augmentation avec 11 millions de personnes touchées en France, soit 20 % de la population de plus de 15 ans

. ( sources https://www.fondationdefrance.org/fr/les-solitudes-en-france)

Cette action de sensibilisation sur le terrain a permis aux paroissiens d’avoir connaissance que la solitude est un phénomène grandissant et un des problèmes les plus répandus aujourd’hui dans la société française.


 

Rencontre départementale du 9 novembre 2023 et soirée débat  à Tinqueux sur les femmes dans la bible  (51)

 

Les femmes dans la Bible tel était le sujet de notre soirée-débat pour notre soirée de rentrée Acf.

Nous avons abordé plusieurs portraits de femmes de l’ancien testament, où parfois elles peuvent être des modèles à suivre et parfois des exemples à surtout ne pas suivre !

Nous sommes allées plus particulièrement à la rencontre de deux d’entre elles, Judith et Esther.

Notre aumônier père André Rousselle, a d’abord précisé que la lecture de la Bible n’est pas évidente et parler des femmes dans la Bible est assez ambigu car la Bible est écrite par des hommes et commentée jusqu’à très peu de temps uniquement par des hommes.

lire la suite dans le compte rendu entier Synthèse à la soirée


Retour sur la rencontre régionale du jeudi 12 octobre 2023 à Paris (75)

Brigitte FAYARD, vice-présidente et responsable de la région de la Haute Loire  a été élue présidente .Une nouvelle vice-présidente a remplacé Brigitte, il s’agit de Marie-Hélène LOSSOIS, qui est responsable de la région Midi Pyrénées.

  • Magazine « Passerelle »

Un point est fait avec Bayard, une étude est en cours. Un questionnaire va être soumis à un panel parmi des femmes adhérentes ou non à l’Acf et abonnées ou non.

Des questions se posent : en équipe, l’utilisons-nous ? Certaines, peu ou pas.

« Trop lisse » « pas assez de débats » « pas assez de témoignages externes »

« Le dossier pourrait être enrichi par un éclairage d’expert »

  • AAG novembre : du vendredi 24 novembre 16 h si possible au dimanche 26 à 11 h à Saint Chamond

19 femmes et peut-être un aumônier seront présents.

Les modalités pratiques vont être envoyées prochainement à chaque participante.

Nous avons profité de la présence de Sœur Sylvie, appelée  pour une nouvelle mission dans son pays au Burkina Faso, pour la remercier pour tout son investissement et son dévouement auprès des femmes de Troyes.

  • tour de table des actions et des projets dans les départements  des projets  des nouvelles de différents départements 

Prochaine réunion régionale : Jeudi 18 avril 2024 à Paris, 98 rue de l’Université

 

 


 

Rencontre départementale du samedi 30 septembre 2023

au Havre (76)

Cette réunion de rentrée a débuté par un temps de prière en l’église du Sacré Cœur.

Nous nous sommes retrouvées avec, le père Jean Grenier pour cette journée e et l’avons

félicité pour ses 40 ans de sacerdoce.

Après le déjeuner , nous avons visionné des blagues tirées du livre de Joseph Challier «  Soyez toujours joyeux et riez sans cesse ». Nous avons bien ri ! Essayons de mettre la joie au centre de nos rencontres !

Puis, nous avons présenté notre projet « Au fil d’elles ». Il s’agit d’un projet de défilé de mode avec des vêtements abimés ou usés que nous aurons relooké afin de prendre conscience d’une autre manière de consommer, de s’informer et agir solidairement en prenant plaisir à l’ouvrage et partager avec une complicité féminine un moment festif en étant valorisée par son travail et en  participant à un évènement collectif.

Ce projet a reçu une ovation, il ne nous reste plus qu’à retrousser nos manches !!!

d’après les notes de Chantal Baudry , NDR Nord

 


Retour sur la  rencontre inter-équipes  du 27 juin 2023

à Tergnier (02)

Cette réunion  a été l’occasion de relire  la journée biodiversité et beauté du 22 avril dernier et de rappeler  les thèmes abordés cette année .

La journée de partage et de convivialité  a été  vivement appréciée d’autant qu’elle a permis  d’accueillir des femmes extérieures à L’Eglise  et de faire se rencontrer  les membres des 3 équipes.

Les équipes locales désirent des temps de rencontres annuelles 1 à 2 fois par an .

d’après les notes de Virginie Magerand


 Rencontre sur l’œcuménisme à Chalons le 22 juin 2023 (51)

Nous avons choisi de  partager les expériences d’œcuménisme vécues dans notre quotidien.

Promouvoir la restauration de l’unité de tous les chrétiens est l’un des buts principaux du concile VATICAN II. Une seule et unique église a été instituée par le Christ et pourtant plusieurs communautés chrétiennes se présentent comme héritières de Jésus Christ.

Il demeure bien difficile encore aujourd’hui de faire l’apprentissage de la connaissance de l’autre, de s’enrichir les uns par rapport aux autres…. A retenir et à méditer : NOUS NE SOMMES PAS PROPRIETAIRES DE LA VERITE .

Les textes bibliques sont communs et pour tous mais chacun les interprète à sa façon.

Nous échangeons alors et chacune peut s’exprimer ce qui se vit dans nos différents cercles de vie :

d’après les notes de Maryse  Deguerne, responsable départementale à Chalons


Se laisser questionner sur la crise écologique, rencontre du 9 juin à Reims (51)

Quand moins est plus’’
« Moins est plus », cette expression est du pape François dans sa lettre LS (2015). Il nous invite à la sobriété, comme réponse à la crise écologique

L’intervention de Sœur Hélène Noisette a fortement intéressée les 40 participants qui ont  réalisé que les petits gestes du quotidien apportent cette sobriété souhaitée par le pape François.

 La sobriété heureuse : Moins de bien pour plus de liens
On peut se poser la question. À partir de quand nos objets nous isolent-ils plus qu’ils ne nous mettent en relation ?

Les ateliers zéro- déchet se sont déroulés dans la bonne humeur.

Il y a urgence d’agir. Le dérèglement climatique est réel

d’après les notes de jocelyne Jérôme


Rencontre régionale du 11 mai 2023 à Paris (75)

La rencontre régionale  à Paris  fut l’occasion d’évoquer les différentes rencontres départementales passées

dans l’Aisne  Une journée sur la biodiversité et la beauté a eu lieu samedi 22 avril 2023 à Tergnier avec une conférence tenue par le père Frédéric Da Silva.

Comment veiller sur soi en respectant la planète ». Un repas constitué de produits locaux a été partagé. La journée a été ponctué par des ateliers (dégustation de viande « angus », soins des mains…)

Il y a 5 équipes locales dans l’Aisne.

 dans l’aube, Le 11 mars, à l’occasion de la journée internationale pour les droits des femmes,  : « Pour construire une société plus juste, plus fraternelle et durable, à quels changements nous invite l’écologie intégrale » ?  Une conférence a été donnée, intercalée par des chants et des danses ainsi qu’un repas solidaire et une célébration eucharistique.80 personnes étaient présentes.

Le 9 mai, une journée de récollection a été proposée sur le thème : « Etre femme et être soi-même, ouvrir son cœur au bonheur pour inonder le monde » dans une communauté religieuse.

Il y a 2 équipes locales dans l’Aube.

Une rencontre à Chalons est prévue sur  l’œcuménisme avec un protestant et une musulmane. Elle serait suivie d’un repas partagé, d’une relecture d’année pour les 3 équipes puis d’une messe d’action de grâces concélébrée par les aumôniers et prêtres présents.

Il y a 3 équipes locales dans la Marne-Châlons

A marneRreims, Le samedi 10 juin à St Brice Courcelle, une journée sera organisée, animée par Hélène Noisette, sœur auxiliatrice et agro-économiste de formation initiale avec une participation à des ateliers.

  • Un bilan de fin d’année se tiendra le lundi 3 juillet lors d’un repas festif partagé.

Le 23 mars à Montigny, une conférence a été organisée sur Laudato’si par l’Acf et la paroisse. L’intervention était précédée par un temps fort de carême en paroisse avec le partage du bol de riz, suivi d’une messe avec les résidents de l’EHPAD local.

Ce film a été apprécié de tous les participants, avec des temps forts et poignants.

Il y a 1 équipe locale dans la Haute Marne.

A lille ,Le 1er avril dernier s’est tenu une rencontre d’équipe départementale élargie à Haubourdin.

Ce temps fort commence avec la prière à Marie pour la paix (écrite par une huguenote convertie à l’âge de 50 ans.) sur le thème de la solidarité.

Il y a 13 équipes à Lille.

Pas-de-Calais :

Il y a 3 équipes dans le Pas de Calais.

 en Seine mariime au havre , Le mardi 22 mars, une soirée a été organisée avec le CCFD Terre solidaire et l’ACO

  • Le 31 mars, un partage d’évangile a été proposé en invitant des personnes en fragilité.

Il y a 6 équipes locales sur le département Seine-Maritime – Le Havre

Il y a 4 équipes locales dans le département Seine-Maritime – Rouen

Est-ce que ce projet vous a inspiré, vous inspire ou vous parait difficile à mettre en œuvre ?

Plusieurs départements ont déjà organisé des actions sur une Eglise verte, un repas solidaire, zéro déchet, marché de proximité »

A partir des notes de ChantalBaudry , NDR région Nord

 


 Rencontre du 22 avril 2023 à Tergnier (02)

 

70 personnes étaient réunies dans la convivialit épour une journée de partage   afin  de réfléchir à la thématique proposée dans le cadre du projet associatif du mouvement : « Une Eglise verte, un repas solaire, zéro déchet, marché de proximité ».

Frédéric da Silva aumônier national et curé de la paroisse Notre-Dame de Thérigny a développé cette thématique en s’appuyant sur l’Encyclique du Pape François Laudato Si (juin 2015) : « Notre maison commune est comme une sœur avec laquelle nous partageons l’existence. »

Témoignage de Christèle JARON :

Cette rencontre m’a permis de prendre conscience de petites choses tout à fait à ma portée pour contribuer à préserver notre belle planète. »

L’assistance a été captivée par les interventions très pédagogiques de Luc Degonville, maire de Manicamp et directeur d’école à la retraite et de René Baraquin, apiculteur à Quierzy.

Le bénédicité a précédé le repas élaboré uniquement de produits locaux frais accompagné d’une dégustation de viande de bœuf de race « angus » présenté par Jacques et Delphine BRUNET de la ferme du Moulin de Renansart.

La journée s ‘est poursuivie avec une présentation des bienfaits des produits naturels de la société UPANAT avec mise en pratique en binôme de la confection d’un gommage pour les mains.

La journée s’est clôturée par la dégustation de gâteaux apportés par les équipes locales. De l’ambiance fraternelle et chaleureuse qui s’est dégagée tout au long de la journée, chacun est reparti avec la prière du Pape François ci-jointe.

 

a partir de l’Article rédigé par Marie-Thérèse BRASSART et Virginie MAGERAND


Retour sur la conférence Laudato si  du 23 mars 2023 à Montigny (52)

 Cette conférence a eu lieu avec l’Acf et une  paroisse de Haute Marne.

Une vingtaine de personnes ont suivi la conférence  animée par un diacre Christian PEUREUX avec la projection du film , « The Lettre » (en français), écrite par le Vatican en 2021

C’est un très beau film qui a été apprécié de tous les participants, avec des temps forts et poignants, comme par exemple  l’exil de populations dans la misère et les traversées périlleuses…

Puis notre animateur nous a proposé un échange, un débat : sur les changements climatiques que nous observons même chez nous, sur le respect de la terre, sur nos actions de tous les jours pour préserver l’eau par exemple ou tous autres gestes pour préserver la nature, sur le respect de la terre que nous lèguerons à nos enfants,

Puis notre abbé a projeté un diaporama sur les  6 chapitres qui composent l’Encyclique  et les thèmes abordés dans chacun des chapitres.

Notre rencontre s’est terminée par un temps de prière, avec le chant, Psaume de la création, et la prière à la terre écrite par le Pape (figurant dans le livre de l’Encyclique et plusieurs fois diffusée dans Génération Femmes ou Passerelle, le journal de l’Acf)

En ce temps de Carême, nous avions fait le choix de ne pas organiser de temps de convivialité mais  nous avons proposé eau et jus de pomme de production locale

Une table de la presse avec tracts et livres de l’Acf avait été installée à la disposition des personnes qui ont souhaité mieux connaître notre association, des tracts et ouvrages ont été emportés.

Ce fut un beau temps de rencontre, de réflexion pour tous ceux et celles qui nous ont rejoint, nous les équipes Acf.

 

D’ après les notes de Brigitte Michel  du 52


A quels changements nous invite l’écologie intégrale le 11 mars 2023 à Troyes(10)?

L’association organise dans le cadre de la journée internationale du droit des femmes une  journée de partage à Troyes  à la paroisse saint Bruno des Chartreux.

   ‘’Pour construire une société plus juste, plus fraternelle et durale, à quels changements nous invite l’écologie intégrale ‘’ ?

Textes de méditation : Le Seigneur prit l’homme et le conduisit dans le jardin d’Eden pour qu’il le travaille et le garde. Livre de la genèse chapitre 2, v 15

Au programme :

09h00 accueil

09h30 conférence sur le thème, intercalée de chants et de danses

11h00 : Eucharistie

12h30 : repas dont le thème est le suivant :  ‘’voyage autour du monde dans l’assiette’’

14h30 : après-midi récréatif : chants, danses, jeux d’UNO, de LUDO, vente de bijoux pas chers et bien d’autres surprises.

17h30 : pause-café

affiche journée de la femme 2023 2


Rencontre départementale sur les aidants à Lille le 7 janvier 2023 (59)

Le sujet des aidants familiaux  concerne beaucoup de femmes dans nos équipes et dans la société française.

Le terme désigne les personnes venant en aide à une personne dépendante et/ou handicapée faisant partie de leur entourage proche ou choisie par la personne..

La France compte 8 à 11 millions d’aidants, dont plus de 4 millions pour les personnes âgées.

53% sont des femmes, 57% sont des conjoints, 17% sont des membres de la famille. Y compris des jeunes.

Après une vidéo de témoignages, les femmes ont partagé leurs propres  expériences difficiles mais empreintes d’ humanité d’aidantes .

Site officiel des aidants aidons les nôtres  www.aidonslesnotres.fr/aidants/asssociation

Dans la Bible, quels visages d’aidants ?

Marie auprès d’Elisabeth.  Ruth auprès de sa belle-mère.


 

Rencontre des 4 équipes locales le 19 novembre 2022 autour de Rouen(76)

 

4 équipes locales existent  autour de Rouen  : Rouen Nord, Rouen centre, Mont saint Aignan et Sotteville les Rouen

Une équipe départementale va voir le jour  avec une ou deux femmes de chaque équipe locale.

Cette réunion a permis de communiquer sur le projet social d ’une permanence téléphonique  d’accueil pour les femmes victimes de violence : une fois par semaine dans la salle sous le porche au 98 rue de l’Université à Paris.

Elle a aussi permis d’informer sur le  projet associatif 2022-2024

« Une église verte, un repas solidaire, zéro déchet, marché de proximité »

Keltoum explique qu’elle participe  à « MAJK Solidarité », une association humanitaire qui sert des repas tous les dimanches soir place St Marc à Rouen.

A la lecture du document Etape continentale du synode “Elargis l’espace de ta tente ”

, nous sommes surprises de voir que la réflexion sur  la participation plus active des femmes est relevée dans tous les continents.

  • « La parité serait intéressante »
  • « Si le monument « Eglise » ne fait pas attention, il peut s’écrouler »
  • « Il faut de nouvelles formes de vie ecclésiale »
  • « Comment présente t’on l’Eglise aux garçons ? Trouvent-ils leur place ? »
  • « Ils s’effacent parce que les femmes le font »
  • « C’est un vaste débat : s’il y a dignité baptismale, il ne devrait pas y avoir de différence »

Réunion  en Haute Marne à Montigny le roi le 9 novembre 2022 (52) 

La rencontre aura lieu  à 14h00 au Foyer Jeanne d’Arc à Montigny-le-Roi.

après un temps de prière  et un tour de table , nous reviendrons sur la rencontre régionale du Nord  et la présentation du projet associatif fait à l’AAG à Merville sur l’Eglise  verte.

Notre échange portera sur  le thème prévu dans passerelle 19 Etre étincelle de vie ?

 


 

Retour sur la rencontre régionale du Nord mercredi 19 octobre 2022 à Paris(75)

Retour sur la halte spirituelle à Lisieux

Les femmes ont été ravies par ce temps de ressourcement, de partage, de prière et d’amitié.

Les femmes hors Acf ont beaucoup apprécié et demandent à rejoindre une équipe.

Projet associatif : « une Eglise verte, un repas solidaire, zéro déchet, marché de proximité »Dans mon département, que vais-je mettre en place, qui vais-je inviter ?

 Ce projet permet d’envisager beaucoup de projet : repas solidaire, petit déjeuner avant la messe avec partage d’évangile, soupe solidaire, associés ou non avec un autre mouvement, association ou service d’Eglise, intervention d’un intervenant en lien avec Laudato’si …

Chaque département va réfléchir à ce qui peut être mis en place. Certaines craignent de faire la même chose que d’autres organisations déjà existantes comme les repas organisés avec le secours catholique.

Les femmes ont donné des nouvelles des équipes locales et des projets à venir

Françoise Devillers terminant sa mission de déléguée départementale nous tenions à la remercier en lui offrant une belle écharpe et des chocolats.

La réunion  a été aussi l’occasion de faire le point sur el fonctionnement de la région   sans délégués départementales


Soirée rentrée du 13 octobre 2022 autour du thème « Joie à vivre et à partager »(51)

Les femmes de la région de Reims ont eu le plaisir d’accueillir celles qui venaient des diocèses voisins ; Château-Thierry, Tergnier, Troyes.

! Notre thème d’année et projet apostolique est :Au cœur de nos vies, observe, pose tes pas et avançons ensemble, 

Cette soirée fut l’occasion de parler avenir  et de  vivre un temps d’enseignement et de partage animé par notre aumônier national, père Frédéric Da Silva qui vient de Tergnier dans l’Aisne.

Pour 2022-2024 notre projet associatif est en lien avec Laudato Si.

Nous devons tous répondre à l’appel du pape François et en particulier nous, femmes catholiques, avons un rôle à jouer pour permettre cette conversion. écologique

Courant 2023, avec les femmes en équipes locales, nous verrons ce que nous pouvons mettre en place pour sensibiliser sur nos gestes et l’impact environnemental. 

Frédéric, notre aumonier évoque  la joie chrétienne.

Il n’y a pas de vie chrétienne sans joie, elle est constitutive de la foi . Le pape François nous dit même que la joie est l’ADN de notre foi,  liée au mystère Pascal.

Tous les jours nous fêtons un saint patron ! Il y a les saints missionnaires qui nous invitent à être dans la joie.

La joie est une vertu à développer dans notre propre vie. Elle s’enracine dans la bible.

Rendre grâce à Dieu est le meilleur moyen pour continuer la route avec cette joie donnée par le Seigneur.

« La joie n’est pas une chose que l’on achète au marché, la joie est un don de l’Esprit. »

Il nous faut faire attention de ne pas être propriétaire de la joie que Dieu donne, elle est à partager. »

La joie qui nous habite permet de rejoindre nos contemporains.

Pour conclure Frédéric nous conseille de lire le livre de Tobie et de nous nourrir de la Parole chaque jour pour vivre cette joie salutaire qui est à partager comme bonne nouvelle.

D’après les notes de Jocelyne Jérôme , contact sur Reims


Rencontre départementale  élargie du 8 octobre 2022 à Lille(59)

Les  10 femmes présentes. sont  revenues sur l’AAG  des 10 et 11 septembre à Merville, Au cœur de la vie, observe, pose tes pas et avançons ensemble à l’aide d’un diaporama.

En quo il’ histoire du Mouvement nous éclaire aujourd’hui ?

Elle est traversée de figures de femmes. On a oublié Jeanne Lestra qui  réussissait à agir pour les femmes parce qu’elle était en paroisse.

Entre les 2 guerres, on haranguait les femmes pour qu’elles s’occupent de la contraception,

La Ligue avait une fonction d’alerte sociale. Le chiffre des adhérentes alors était énorme pour l’époque. 2  100 000 en 1953.Les femmes étaient considérées comme mineures. Si le mari mourait à la guerre, l’épouse perdait ses enfants pris en charge par la Nation.,

Maintenant on vote, on peut travailler sans l’autorisation de notre mari, on a un carnet de chèques,  etc…

Notre mouvement garde vivante sa fonction d’alerte sociale : le livre blanc des violences faites aux femmes, la prise de parole sur la pédocriminalité, le plaidoyer sur la juste place des femmes.

Véronique, vice présidente a ensuite été invitée à rendre compte de son témoignage effectué  lors d’une conférence de la CLEF (Coordination Française pour le Lobby Européen des Femmes)  sur la pédocriminalité

Elle a témoigné en tant que parent d’une victime .

Le nouveau  flyer a été diversement accueilli. » Trop rose », « trop de mots », « bien », etc…

le projet associatif a ensuite été dévoilé  :

                          « Une Eglise verte, un repas solidaire, zéro déchet, marché de proximité »

Dans notre département, que mettre en place ? Qui inviter ?

Le projet social  d’accueil de femmes victimes de violence  avance , les salariées suivent  une formation.

Il reste  9 équipes locales dans le 59 à Lille aujourd’hui

diverses questions se posent .

Faut-il maintenir ces rencontres, ou inventer autre chose ? Oui car les rencontre sont importantes. Non ?

L’équipe départementale aurait besoin de se renouveler pour avoir des idées neuves.

Retour sur la halte spirituelle à Lisieux sur sainte Thérèse

Les  interventions riches et les 2 temps de carrefours  lors de la  halte spirituelle de lisieux ont été appréciés.

  • que seriez-vous prêtes à faire par amour ?
  • Et si aimer c’était suivre simplement « la petite voie » que nous possédons toutes ?

 


Halte spirituelle de la région Nord  du 16 septembre au 18 septembre 2022 à Lisieux (14)

 120 femmes se sont retrouvées  pour une halte  spirituelle  à Lisieux .

 la halte a débuté par une conférence intitulée « La petite voie de sainte Thérèse »

 le  conférencier, du diocèse de Reims, a retracé le chemin de Thérèse : de sa naissance à sa mort. Sa vie de famille, sa vie au Carmel, se joies, ses déceptions, ses souffrances, sa grande foi.

 L’après-midi ,une  autre conférence portait sur:

« Le propre de l’amour c’est de s’abaisser ! »

Ensuite, ateliers, carrefours de réflexions.  

Le lendemain  une messe avait lieu à la basilique sainte Thérèse;

 

 

 


Temps convivial à Tinqueux le 4 juillet 2022

Prière Acf de fin d’année 2021-2022

Seigneur, nous te rendons grâce
pour ces temps vécus en équipe,
Pour nos partages et l’amitié qui réconfortent et qui nous
lient toutes ensembles.
Seigneur nous te rendons grâce
Pour les joies que nous vivons en accueillant dans nos
groupes des femmes qui viennent se ressourcer
et continuer le chemin avec l’Acf, ce trésor à partager !
Rassemblées en ton nom nous rendons grâce, pour cette
année riche des fruits de l’Evangile.

bilan d’année temps convivial 2021 2022


Avec Marie, cause de notre joie, trouver des chemins de libération  le 26 juin 2022

Un itinéraire  spirituel avec les vitraux de la basilique Notre-Dame de Liesse ouvert aux  adhérents et non-adhérents de l’Acf, hommes, femmes, enfants, de l’Aisne et de la Marne, qui a rassemblé 22 personnes.

Cette journée a été organisée avec le concours et l’animation de Père Henri GANDON, aumônier de l’Acf pendant de nombreuses années, avec  l’appui du Père Frédéric da SILVA, aumônier national .

Cette journée a été partagée en 4 phases :

  1. Messe à la Basilique où nous nous sommes tous retrouvés en union avec Dieu.
  2. Partage d’un repas.
  3. Itinéraire de découverte des vitraux présenté comme une invitation à un chemin spirituel :

D’abord accueillir, la révélation de l’amour de notre Dieu se manifestant dans l’appel d’Abraham, de David et la vierge Marie.

Puis, accueillir le message des personnes représentées et les diverses façons de se mettre à la suite du Seigneur Jésus et de son Église.

Au fil de la découverte des vitraux, des échanges ont jailli spontanément.

À l’issue, nous avons proposé à chacun.e une réflexion personnelle :

  • Quelles phrases je retiens dans les textes bibliques comme une invitation à une libération (je regarde la parole de Dieu) ?
  • Et moi, à quelle œuvre de libération suis-je appelé.e pour moi-même et pour les autres ?
  • Quel chemin dois-je emprunter ?
  1. Visite commentée de la toute nouvelle fresque de l’histoire d’Ismérie, de la Vierge noire de la Basilique Notre-Dame de Liesse, Patronne de tout le diocèse de Soissons.

Bilan :

  • 22 personnes étaient présentes :
  • 11 membres de l’Acf de Tergnier, Château-Thierry, Reims, Châlons-en-Champagne
  • 10 personnes non Acf dont 4 couples et 2 enfants âgés de 7 et 14 ans.
  • Toutes les personnes ont jugé cette journée « globalement très intéressante »
  • Quelques commentaires écrits :

« Lecture passionnante des messages laissés par les auteurs des vitraux »

« Les commentaires sur les vitraux ont fait le lien entre l’Écriture et notre vie. Le Seigneur est fidèle »

« Très intéressant de remettre en lien les histoires de l’Évangile, de l’Ancien Testament, de l’Alliance et de la foi »

« Déjà vu les vitraux, mais très intéressant d’avoir pris le temps de les contempler et d’en avoir les explications »

« Très bonne journée : convivialité et spiritualité »

« L’amitié était présente ainsi que l’Esprit de Dieu »

« À faire une autre fois sur un autre sujet » …

D’après le compte rendu de Pascale Catty, secrétaire du bureau régional Nord

 


Retour sur l’équipe départementale élargie à Wattignies du 11 juin 2022

Après un temps de prière, notre invitée, Marie-Colette Patin, a témoigné de sa vie professionnelle à La Lainière de Roubaix, de 1962 à 1969.

Sa  vie professionnelle fut irriguée par sa volonté d’engagement, par sa foi, soutenue par la Joc dès l’âge de 14 ans,  puis par l’Aco.

Elle dit plusieurs fois le bonheur de la parole partagée, de l’action collective,  de la relecture de sa vie pour en trouver le sens, et souligne l’importance d’être ensemble pour avancer.

La prochaine  rencontre aura lieu  le 8 octobre 2022.

 


 

Fête de sainte Clotilde, mur de paroles et expositions photos Elles et Seules le 4 juin 2022 à Reims 

 

Les 3-4-5 juin l’Action catholique des femmes était présente à l’occasion de la fête de la Pentecôte et de la sainte Clotilde sur un quartier de Reims.

Mettre en lumière Sainte Clotilde reine de France, une femme qui a marqué son temps et faire le parallèle avec les femmes du XXIème siècle, quelle belle visibilité pour notre mouvement. Le lien était tout trouvé pour montrer que l’Acf a toujours œuvré auprès des femmes et continue à être porte- paroles de toutes les femmes.

L’exposition photos, bien en place à l’entrée de la basilique, a fait réagir les visiteurs car l’isolement est toujours un sujet d’actualité ! Les photos interpellent tant elles sont criantes de vérité, tellement parlantes que des personnes ont dit s’identifier à certaines d’entre elles. Une réalité parfois difficile à vivre.

Pour donner la parole, permettre une accroche, un dialogue, il y avait un mur de paroles sur lequel figurait la question : Aujourd’hui que pensez-vous du rôle des femmes dans la société, dans l’Eglise ?’’ Beaucoup ont écrit et le mur s’égaya de couleurs.

Ces trois jours ont permis d’aller à la rencontre d’habitants du quartier, de montrer une Eglise ouverte et accueillante, accessible à tous et toutes.  Durant ce week-end, où se sont succédé conférence, chants, danses folkloriques, jeux pour enfants etc., la bonne humeur, la convivialité, étaient bien présentes. Des contacts ont été pris avec certaines femmes qui ont découvert notre association et mouvement d’Eglise !

A partir du compte rendu de Jocelyne jérôme

 


Randonnée solidaire contre les violences faites aux femmes  dimanche 8 mai  à Chatillon sur marne ( 51)

 

Nous étions près de 30 personnes à nous être mobilisées pour cette randonnée dont le thème était  »la lutte contre les violences faites aux femmes
Merci à vous pour votre participation, votre énergie soit pour faire les 5 kms sous un beau soleil, soit pour les échanges en atelier.
Quelle joie où l’amitié entre nous resplendissait


Retour sur la rencontre  sur les violences faites aux femmes du 30 avril 2022 au Havre (76)

Notre journée a  débutée à 10 h 30 devant l’église du Sacré Cœur, par la lecture d’une prière écrite par Arielle Chambré, déléguée épiscopale aux mouvements et associations de fidèles, et dédiée à une femme victime d’un féminicide au Havre.

Arielle nous a accompagnées dans notre marche à la forêt de Montgeon. Nous étions une quinzaine de femmes, cette marche a permis d’échanger et de mieux se connaitre.

Au retour de cette balade de 6 km, nous avons pique-niqué sur la pelouse de la paroisse.

Notre après-midi démarre après un accueil autour d’un café. Nous sommes une quarantaine de femmes dont quelques femmes musulmanes à écouter des témoignages et débattre sur les violences conjugales.

Après une pause, nous reprenons avec l’intervention d’une femme du CIDFF puis de membres du GAMS (fédération engagée dans la lutte contre toutes les formes de violences faites aux femmes et aux filles notamment les mutilations sexuelles féminines et les mariages forcés). Martine est sage-femme et Nafissatou accompagne et soutient depuis 40 ans les femmes mutilées malgré elles. Elles ont témoigné des souffrances que subissent encore trop de femmes et de petites filles.

Cet après-midi, ponctué de témoignages, vidéos, poèmes et chants a permis de débattre et d’échanger passionnément puisque notre journée s’est terminée à 18 h !


Une  équipe Acf a animé une messe le 24 avril 2022 à Lille Fives ( 59)

Les femmes en Acf prennent le pouvoir à Lille-Fives. Elles s’imposent pour animer la messe et porter la parole des femmes. Ainsi, elles font connaître le mouvement. Dynamiques et militantes, elles ont préparé une exposition à la fin de la messe pour exposer les réalisations de l’Acf: la revue Passerelle, le livre « En finir avec le silence » était proposé à la vente.


Etre une femme quelles vies! Retour sur la conférence -débat du 17 mars 2022 à Reims (51)

Ce 17 mars 2022 s’est tenue une conférence -débat accueillant 40 personnes. Quelle joie de pouvoir enfin se retrouver après deux ans de restriction à cause du covid 19.

L’ intervenante était Delphine Deguerne, Psychologue du travail et maitre de conférences à l’université de Reims.

Son intervention en première partie portait sur l’historique de la vie des femmes au cours des siècles. Puis Delphine  a détaillé les lois qui au fil des années ont protégé la vie des femmes au travail.

Les femmes ont plusieurs cordes à leur arc ! Elles ont une appétence pour les relations sociales. Elles ont le souci de bien faire, 24H c’est court et la charge mentale est une réalité !

Néanmoins elles savent s’adapter aux évènements comme avec la crise du covid 19. Le télétravail leur a demandé de s’organiser différemment  …Il y a eu des répartitions plus équilibrées des tâches domestiques, une meilleure communication dans le couple.

Le conseil donné par Delphine à sa patientèle était de garder du temps pour elle, que pour elles ! Elles ont parfois compris qu’il était important de s’occuper d’elles.

Mais le confinement le 17 mars 2022 a plus profité aux hommes qu’aux femmes. Il y a eu des ruptures de contrat et le chômage a plus impacté les femmes. Des violences morales et conjugales sur les femmes ont été plus nombreuses entre mars 2020 et mars 2021. C’est la période où les divorces ont augmenté car les femmes se sont rebellées.

En deuxième partie de soirée, ce fut le temps de l’échange et  des questions,

La participation de tous et toutes a permis un échange riche et constructif qui s’est prolongé  autour du verre de l’amitié.

D’après le compte rendu de Jocelyne jerome


 

 Premières assises  départementales de l’égalité hommes femmes  le 8 mars 2022 à Chalons (51)

L’association était  une des 10 associations présentes au milieu des 150 personnes à la préfecture  de la Marne à Chalons .

Les Interventions très riches et  parfois techniques  portaient sur l’égalité hommes-femmes à tous les niveaux de la société.

Une trentaine de personnes se sont arrêtées et nous leur avons présenté l’historique, le fonctionnement du mouvement et nos principales actions récentes (expo photos- violences faites aux femmes- pédocriminalité.

Deux  personnes ,particulièrement intéressées par le projet social d’une permanence d’accueil pour les femmes victimes de violence, attendent qu’une  structure d’accueil vienne s’établir  dans la région.

 


L’Acf à la marche course la chalonnaise le 6 mars 2022

Le dimanche 6 mars 2022, à l’instigation du CIDFF, plusieurs associations sportives et l’Acf se sont réunis dès 9 heures du matin pour la première course solidaire dans le cadre de la journée internationale des droits de la femme.

C’est dans la joie que 160 coureurs (ses) et 130 marcheurs (ses) se sont élancés pour 8 Kms effectués dans un temps record pour certaines et certains !!Madame Lise MAGNIER, notre députée a marché et bien échangé .

Quelle fierté et joie pour l’Acf et pour ces jeunes filles qui sont notre avenir !!!Bien que seule femme Acf mais sans doute attirés par notre superbe banderole toute neuve, des femmes et des hommes se sont arrêtés au stand où 4 panneaux montraient notre expo « Elles et seules » très appréciée et qui a enclanché de riches échanges verbaux. Deux femmes sont intéressées et souhaitent nous  rejoindre.

D’après le compte rendu de Maryse Deguerne


Rencontre régionale du Nord  jeudi 13 janvier 2022 à Paris

 

Après un temps d’accueil et de prière, 8 femmes accompagné du diacre Jacques Lesage,  ont finalisé  le rapport d’activité Nord de l’année 2021 avec Christiane Dujardin.

quelques nouvelles des départements :

Aisne:

Une 3 eme équipe est crée à Tergnier dans l’Aisne.

l’Adn de l’Acf fut le thème de la rencontre du 7 décembre 2021.

un clip vidéo sera réalisé sur ce que les femmes vivent en Acf.

Aube:

Une rencontre s’est tenue sur le marcher ensemble en Eglise fin novembre 2021.

Marne Chalons;

L’Acf était sur la radio Rcf le 23 novembre pour parler de  la solidarité en Acf ;

Les équipes se préparent à la course marche du 6 mars 2022 contre les violences faites aux femmes.

La déléguée régionale  distribue les affiches et les  d’inscription pour la  halte spirituelle de Lisieux

Ont suivi des réflexions sur : Comment vivre l’imprévu que nous a imposé la crise sanitare ?

Les femmes ont fait preuve d’ingéniosité pour le bien commun de tous.

D’après notes de Chantal Baudry

 


Rencontre avec les équipes de Troyes le 3 décembre 2022

12 personnes de 2 équipes locales  se sont rassemblées autour de  Sœur Sylvie, dans ce quartier populaire et  cosmopolite de Troyes.

Sœur Sylvie accompagnée du père Derrey dirige les rencontres mensuelles. La dernière réunion  invitait les femmes à réfléchir sur : « Femmes chrétiennes, citoyennes à fond, comment marcher ensemble en Eglise ; l’Acf au cœur des préoccupations des femmes dans la Société et dans l’Eglise. » Cela a permis d’entrer dans la démarche synodale avec l’aide du document présenté par le père Frédéric.

Beaucoup de femmes dont de nombreuses mamans seules avec enfants sont présentes  Ce virus a bouleversé le rythme des rencontres mais un groupe de 10 à 16 femmes se retrouve régulièrement en équipe.

Au sein de l’équipe de St Benoit, des femmes pourraient prendre la responsabilité du département de l’Aube .


 

Les 120 ans de l’Acf à Lille le 9 octobre 2021

 

 Ce samedi 9 octobre, l’Action catholique des femmes de Nord-Lille  fêtait les 120 ans du Mouvement, créé le 29 septembre 1901, sous l’appellation » Ligue des Femmes Françaises ».

L’évènement était visible sur le parvis Saint-Maurice, lieu ouvert aux passants.

Dans la salle paroissiale, les visiteurs  découvraient l’hier et l’aujourd’hui de l’association .

Différentes publications témoignent de l’actualité : « Plaidoyer pour la juste place des femmes dans les instances  décisionnelles de l’Eglise »,« Pédocriminalité, En finir avec le silence »,« les violences faites aux femmes », Elles et seules, témoignages à partir de l’expo photo;

Il y avait aussi  un stand de créations vendues au profit d’un internat pour enfants malvoyants et aveugles au Togo.

 A l’extérieur, les passants étaient  sollicités pour donner leur avis :

« Que pensez-vous de la situation actuelle des femmes ici et ailleurs ?   et dans l’avenir ? »

 Un mur de paroles est créé avec plus de 100 réponses écrites d’ hommes, de  femmes et de  jeunes.

Une belle journée sous le soleil pour vivre l’intuition de notre mouvement féminin et préparer la mise en œuvre du projet associatif national 2021-2022 :

« Femmes solidaires en marche pour construire demain »

d’après le compte rendu de Bernadette Bellouin


En route pour la mission Acte III ‘’avec le lancement du synode sur la synodalité le 16 octobre 2021

L’Action catholique des femmes de Reims-sud du diocèse était présente le 16 octobre 2021 au grand rassemblement diocésain ‘

Près de 350 participants-es avaient répondu présents-es à l’invitation de Mgr Eric de Moulin Beaufort entouré de son conseil épiscopal.

Sœur Edwige, Marie-Françoise, Jocelyne ont tenu le stand de l’Action catholique des femmes de 12h à 14h.

Le matin, elles ont participé chacune dans leur groupe de fraternité à un partage de foi et ont dit comment elles étaient témoins en mission.

L’après-midi fut consacré au lancement et à la présentation du synode sur la synodalité en incluant un atelier afin d’identifier dans nos vies quotidiennes de chrétien-e les expériences de ‘’marcher ensemble’’ et trouver les Petits Pas Possibles à faire, avec nos expériences heureuses et nos difficultés.

La phase diocésaine est importante car elle implique l’écoute de la totalité des baptisés-es.

A nous de nous approprier cette démarche synodale, de prendre la parole dans nos équipes Acf, soyons force de propositions !

Voyons ensemble comment répondre à ces questions : Comment se réalise aujourd’hui, à différents niveaux (du niveau local au niveau universel) ce “ marcher ensemble ” qui permet à l’Eglise d’annoncer l’Evangile, conformément à la mission qui lui a été́ confiée ; et quels pas de plus l’Esprit nous invite-t-il à poser pour grandir comme Église particulière ?

Qu’est- ce que l’Esprit est en train de nous demander aujourd’hui ? Quels sont les points à confirmer, les changements à envisager ? Quels chemins s’ouvrent pour notre Eglise particulière ?

https://www.vaticannews.va/fr/vatican/news/2021-09/texte-lu-en-francais.html

Nous rendrons nos propositions en janvier 2022

Mme Marie Ange Turquais est la déléguée diocésaine pour la synodalité sur notre diocèse.


Femmes solidaires en marche pour construire demain,  rentrée départementale du 14 octobre 2021 à Fère Champenoise (51)

La réunion a tout d’abord  débuté par différentes informations sur la nouvelle composition du bureau, le nouveau montant de la cotisation, la publication : en Finir avec le silence et l’abonnement à la revue passerelle.

La rencontre s’est poursuivie avec la  présentation du projet associatif avec  le projet d’une permanence sociale  d’accueil une fois par semaine pour les femmes victimes de violences conjugales à PARIS.

Ceci entraîne la formation de 10 personnes, les 3 salariés et 7 bénévoles disponibles sur PARIS. Celles ci  seront alors aptes à écouter  et assurer  une première information et une orientation vers les structures adaptées.

Le projet associatif nous incite enfin à  chercher des pistes pour aller vers les femmes aux périphéries de l’Eglise pour  faire vivre le mouvement.

Parmi celles ci, notons  la marche à travers nos départements pour dénoncer les violences, la participation de l’association à d’autres journées comme celle de la création début octobre.

Une halte spirituelle  aura lieu du 16 au 18 septembre 2022 à Lisieux . Il y a 192 places. les tarifs sont de  160 euros pour les cotisantes et de  200 euros pour les autres.


 La fraternité, rencontre du 12 octobre 2021 à Berck(62)

19 femmes étaient réunies autour de l’ aumônier départemental le  12 octobre à Berck pour réfléchir sur la fraternité.

1) Quelles expériences avons-nous vécues ? Quels changements pour s’adapter ?

Nous avons vécu la solitude, l’éloignement des familles et la  dépression.

Des élans de solidarité  se sont pour autant manifestés  dans les quartiers

.Le télétravail a modifié la vie professionnelle

2) Quelles initiatives solidaires mettre en place ?

Nous pouvons  continuer les actions déjà  mises  en place: renforcer les liens, aller vers les autres,  retrouver l’essentiel  utiliser le covoiturage, se vacciner pour soi et pour les autres.

3) Pouvons-nous être témoins d’espérance ? – c’est notre foi en Christ qui nous permet d’avancer, d’avoir confiance en l’avenir – il faut positiver et  aller vers les autres

Notre aumônier nous a ensuite fait part de ses réflexions :

Le pape nous invite à l’espérance, au nom même de Dieu, au nom de la résurrection du Christ. Le dernier mot est à la vie, Dieu nous relève toujours.

Le dernier mot est à l’espérance, à la confiance en notre humanité malgré tout.


Participation à la  Journée St Joseph le 10 octobre 2021 au Havre (76)

Le point de départ est le lancement d’une année Saint Joseph par notre pape du 8 décembre 2020 au 8 décembre 2021.

L’Acf  a préparé un temps d’animation et d’échanges autour d’un des aspects de la figure de saint Joseph.,

Nous avons choisi l’espace « accueillir les fragilités pour ouvrir un chemin d’avenir » au Centre Marial au Havre.

Nous avons travaillé sur textes : un témoignage d’un athlète paralympique, « le bon samaritain », un texte d’Elie, de l’abbé Pierre et de St Marc

Sachons accueillir les fragilités physiques, économiques et affectives  et être solidaires pour les vaincre.

Osons , faisons ensemble dans la prière et la confiance au Seigneur.

Une messe en l’église Saint Joseph a clôturé la journée.

 


 

  • La fraternité, retour sur la rentrée départementale du  9 octobre 2021 à Reims (51)

Cet après midi a eu  pour  thème : ’Femmes solidaires en marche pour construire demain’’
Les ateliers de réflexion ont porté  sur:

1) Comment vivre la fraternité au quotidien ?
2) Comment je reconnais l’autre comme un
frère ?

Voici quelques paroles échangées :

« Dans un couple on vit aussi la fraternité, il y a de l’amour et de la fraternité. Faire les choses pour faire plaisir à l’autre avec amour c’est cela être vrai. »
« On est tous frères mais pas naïfs. Redonner sa confiance à l’autre pour lui permettre d’offrir un autre visage. »
« Aller à la rencontre de l’autre avant de marcher ensemble »
« Ne pas s’arrêter aux apparences et reconnaître en vérité la valeur de chacun.»
« Rencontrer des personnes différentes, ne pas rester entre soi, cela permet de vivre la fraternité »

voir plus  et se reporter au compte rendu :

Retour 9 octobre Reims


L’Adn de l’association, rencontre départementale  à Montigny le Roi  le 4 octobre 2021 (52)

Après diverses informations suite à l’assemblée générale et la rencontre régionale du Nord, la réunion a porté sur l’Adn de l’association.

Le sujet sur l’ADN était l’occasion  de redonner un sens à notre engagement dans le mouvement et de se redire pourquoi il est important pour nous.

Des liens de fraternité nous unissent .

La vie de nos équipes, nos échanges, nos réflexions, notre enthousiasme, forment la base du mouvement . Nous, nous sommes animées par cette espérance. Et à ce titre, soulignons que notre Père Evêque nous soutient et nous encourage

Le projet associatif 2020-2022 « Femmes Solidaire en marche pour construire demain ».

Il a été souligné le défi de marcher, dont les objectifs sont : la solidarité envers les unes et les autres, l’accueil de nouvelles femmes, et comment faire vivre l’Acf.

A notre niveau, notre rencontre annuelle de fin d’année peut répondre à ces objectifs.


Retour sur la rencontre régionale Nord du 30 septembre 2021 à Paris (75)

Après un temps de prière et un tour de table des départements, les personnes présentes sont revenues sur le temps fort et ressourçant  de l’assemblée générale.

Les femmes non présentes à l’AAG ont pris connaissance du projet associatif et social : femmes solidaires en marche pour construire demain.

Ce projet inclue la possibilité d’organiser une marche pour dénoncer les violences.

Le projet social de permanence d’accueil et d’orientation pour les femmes victimes de violence verra le jour à paris courant 2022;

 


 

Temps spirituel samedi 3 juillet 2021 à Lille (59)

Cette journée à caractère spirituel a rassemblé 16 femmes, dont Salma et Clara, jeunes témoins à la dernière EDE .

Nous avons eu la joie d’accueillir Michel Leduc, ancien aumônier, venu présider la célébration eucharistique.

L’Assemblée générale statutaire a eu lieu le 25 Juin, en visio-conférence.

La cotisation a été votée : à la majorité des voix, retour à  50€.

Véronique Genelle a été élue vice-présidente  et Christine Stevens  trésorière nationale.

Le projet associatif  sera précisé A l’Assemblée Apostolique Générale des les 18 et 19 septembre à Notre Dame de l’Ouye. Comme en Juin 2018 à Merville, nous avons ensuite réalisé  une lectio  divina du texte d’Evangile du  jour : St Jean 20, 24/29  « Heureux ceux qui croient sans avoir vu »


Soirée conférence-débat mercredi 18 juin 2021 à Troyes (10)

Notre projet associatif 2020-2022 invite les femmes à être solidaires et à œuvrer contre les violences envers les femmes.

Aussi l’ACF à Saint Bruno des Chartreux organise une soirée conférence-débat de 17 h 45 à 19 h45  contre toutes les violences faites aux femmes !
Qu’elles soient verbales, psychologiques, physiques, économiques et sexuelles.

Cette conférence est ouverte à tous.

contact Soeur Sylvie : mailto: : hamamougnoumouatgmail.com

affiche 18 Juin 2021

 


Retour sur l’émission RCF du 18 février 2021 et la présentation d’« En finir avec le silence »

https://rcf.fr/la-matinale/pedocriminalite-en-finir-avec-le-silence

Bernadette  Bellouin présente l’ouvrage sur la pédo criminalité  » En finir avec le silence » co- écrit avec 2 autres femmes de l’association sur Rcf .

Le livre préfacé par Sarah Abitbol et Flavie Flament contient des témoignages de femmes abusées.

pour acheter le livre :

https://action-catholique-des-femmes.assoconnect.com/collect/description/165024-w-en-finir-avec-le-silence

 


Rencontre départementale Nord samedi 9 janvier 2021 à Lille (59) 

Cette rencontre a porté sur la solidarité qui prend tout son sens durant la pandémie.

Monique Looten, socio-esthéticienne dans un service d’addictologies en hôpital a témoigné  de son accompagnement et de sa contribution à  « la réhabilitation  » des personnes fragiles; elles ne savent plus s’occuper d’elles.

‘ai accueilli une stagiaire : elle m’a dit « vous avez un bon réseau  pour soigner les gens. Une solidarité avec les patients. Vous prenez du  temps pour eux. »

« Il y a des solidarités familiales, des solidarités entre patients aussi ».

« J’ai accueilli une femme violée. Elle pleurait énormément. Elle avait surtout besoin d’entretiens avec une psychologue. Comment faire un soin sur le corps dans cette situation ? »

contact Bernadette bellouin :

mailto:b.bellouinatorange.fr


Rentrée départementale dans le Pas de Calais  jeudi 15 octobre 2020 à Noeux les mines (59)

Nous avons partagé autour des solidarités

Pour commencer , Ces expériences ces mois derniers à quoi nous appellent elles ?
Nous avons été témoins de belles et nombreuses solidarités :entre voisins, pour les courses, pour réaliser des masques, pour faire face à la fermeture de certains magasins, pour visiter un malade.

Cet échange nous invite à prolonger par la suite  cette solidarité  et à vivre une attention renouvelée à la nature qui nous entoure.
Cependant  nous nous sentons  bien limitées devant tant de souffrances.;

Pourtant le monde « d’après » c’est à nous de le faire, il nous appartient.

Comment ?
Redisons enfin  nos priorités autour de la fraternité, puis mettons nous sous le regard de Dieu qui est là, présent à chaque instant de notre vie.

Seule la foi permet l’espérance.

d’après le compte rendu de  Monique Sady


Réunion départementale de la Haute Marne du 14 octobre 2020 à Montigny (52)

Cette rencontre a rendu compte tout d’abord de l’assemblée générale en visioconférence et de la journée régionale du 7 octobre à Paris.

La présentation du projet associatif 2020-2022 a donné lieu ensuite à des échanges et débats autour du  thème d’année :« Femmes Solidaire en marche pour construire demain ».Les échanges ont porté  sur la nécessité de prendre soin des plus faibles et de partager ce que l’on a.

Le monde souhaité est plus juste et fraternel.

La marche pour lutter contre les violences faites aux femmes et le projet social d’une maison d’accueil suscitent enfin  des interrogations.

 


 Retour sur la rencontre départementale samedi 10 octobre autour des solidarités à Lille (59)

« Femmes en marche pour construire demain »

L’équipe a dévoilé en premier lieu  les axes du projet associatif autour des solidarités et de la lutte contre les violences faites aux femmes suite à l’assemblée générale .

Etienne Samarcq, diacre  est le  nouvel accompagnateur spirituel.

Le projet d’accueil pour des  femmes violentées  rencontre un bon écho.

C’est concret ! Soutenir ces femmes, c’est important.

En Acf, on a à être vigilantes aux femmes qui subissent des violences, on en a tous à sa porte.

 

contact Bernadette Bellouin


Retour sur la rencontre régionale du Nord pour présenter le projet associatif le jeudi 7 octobre 2020 à Paris (75)

rencontre Nord du 7 octobre 2020

Femmes solidaires en marche pour construire demain  est le thème d’année.

Après un tour des départements, l’équipe a présenté les axes du projet associatif autour des solidarités.

Dans le cadre de l’axe 1, les femmes étaient ensuite invitées à répondre en carrefours aux questions suivantes :

  • Avec ces expériences vécues, à quoi cela nous appelle ?
  • Quelles nouvelles solidarités mettre en place ?
  • Quel monde voulons-nous pour demain ?

L’axe 2 concerne une marche le  8 mai 2021 avec pour thème : ‘’je ne marche pas seule, je marche avec toi’. Elle aura pour cause la lutte contre les violences faites aux femmes

Cet axe demande réflexion .

L’axe 3 est la  création d’une maison d’accueil pour des femmes victimes de violence avec enfants.

  Le projet a été bien reçu mais suscite de  l’inquiétude, quant à la gestion de cette maison.


Réunion départementale élargie au Havre jeudi 24 septembre  (76)

Les femmes présenteront le thème  d’année « Femmes solidaires en marche pour construire demain » et l’action phare prévue le 8 mai prochain.

Ce sera aussi l’occasion de faire le point sur les équipes locales du département.

contact Chantal Baudry mailto:chantalbaudryatfree.fr


 Rencontre régionale Nord  sur le vécu du confinement le mardi  19 mai 2020

Voici quelques réflexions par courriels  des femmes de la région.

  •  Est-ce que ma journée est un cadeau ?

« Aujourd’hui, chacun, chacune d’entre nous doit avoir à cœur de mettre en œuvre cette valeur de Fraternité inscrite en nos cœurs de chrétiens. »

« Et je garderai, entre autres, de cette période, ces mots qui résonnent en moi :  solidarité et fraternité. Car demain, rien ne sera plus comme avant… »

  •  Quels moments de bonheur ou de tristesse vais-je vivre ou ai-je vécus ?

« Fort est de constater que l’esprit de solidarité n’a jamais été aussi puissant.

Les gens qui ne se parlaient pas se sont ainsi découverts à travers les aides apportées. »

« Je terminerai par deux réflexions qui sont pour moi une ligne de conduite :

La sagesse, selon les stoïciens, consiste à accepter ce sur quoi on ne peut agir. Plus les jours passent, plus je ressens l’absence de ceux que j’aime. »

« Il reste l’espoir, même infime, de pouvoir s’évader et voir d’autres horizons aux prochaines grandes vacances. »

  •  Y a-t-il des motifs de fierté dans ma journée ?

« J’ai eu la joie de coudre des blouses pour le personnel de l’hôpital (j’ai entraîné avec moi deux voisines) 10 jours intenses mais le sentiment d’avoir participer à quelque chose qui vient en aide aux personnes qui luttent contre ce fléau. »

« Maintenant je continue à faire quelques masques, on se rend service entre voisin. »

« Réaliser chaque jour tous les élans de solidarité qui se déploient, le dévouement du personnel de santé et de tous ceux qui permettent que la vie continue tant bien que mal. Penser à leur dire merci. »

extraits du compte rendu de Chantal Baudry


Les réunions sur l ‘écologie intégrale  et les violences faites aux femmes du 14 mars 2020 sont annulées

contact: Sylvie Gnoumou mailto:hamamougnoumou@gmail.com

contact Monique Sadymailto:monique.sadyatorange.fr


Retour sur L’écologie intégrale, rencontre du  10 mars 2020 au Havre (76)

Nous étions une quarantaine réunies au  Havre, membres de différents mouvements d’action catholique  pour cette soirée du Comité catholique contre la faim- sur le thème de l’écologie intégrale, en lien avec l’encyclique Laudato Si.« Et maintenant, il faut agir, c’est le temps des solutions »

Comment  pouvons nous  protéger la Terre, notre maison commune ?.

Nous avons ensuite visionné une vidéo du pape qui nous a rappelé l’importance de prendre soin de notre Terre.

En ateliers, nous avons réfléchi  sur la citation que nous avions choisie, débattre et dire ce que cela allait changer en nous .Ce fut un moment fort, riche de partage et d’écoute.

Nous avons terminé par la prière du pape sur la Terre.

d’après le compte rendu de Chantal Baudry


Retour sur la conférence débat  Etre une femme, quelles vies !  lundi 2 mars 2020 à Chalons (51)

Etre une femme quelles vies Chalons le 2 mars 2020

Une centaine de personnes étaient présentes à  la conférence-débat intitulée : Etre une femme quelles vies ! dans le cadre de la journée internationale des droits de la femme.

Parmi celles ci  : l’ évêque de Chalons, une députée, une conseillère municipale, la directrice du Centre d’information droits des femmes et des familles , Madame  Jerome vice-présidente de l’association ainsi que trois prêtres.

L’intervenante, Madame Delphine Deguerne, psychologue du travail libérale et maître de conférence à l’URCA, a détaillé en premier lieu  avec sérieux et humour les différences entre le cerveau masculin et féminin puis elle a abordé les évolutions historiques de la condition féminine.

La prestation se termine enfin sur les discriminations au travail comme dans la société en général.

S’en suit alors l’échange des questions-réponses avec la salle axées  sur la discrimination, les violences sexistes et sexuelles et une interrogation sur la juste place des femmes dans les instances décisionnelles de l’Eglise.

D’après le compte rendu de Maryse Deguerne 


  Retour sur la Rencontre régionale Nord du 4 février 2020 à Paris (75)

Différents projets autour de la solitude, les violences faite aux femmes ou sur les personnes âgées, l’écologie intégrale et l’image des femmes dans les  médias auront lieu en mars 2020 à l’occasion de la journée internationale du droit des femmes.

4 femmes suivront la formation de déléguées et trésorières  départementales les 25 et 26 avril prochain.

Un diacre sera prochainement le nouvel accompagnateur spirituel de la région .

Véronique  Genelle intervient alors en vue des municipales 2020 sur le thème « Citoyennes aujourd’hui, maires demain  »

S’impliquer en politique est en effet une obligation pour un chrétien parce que la politique est une des formes de la charité en ce qu’elle  cherche le bien commun

D’après le compte rendu de Chantal Baudry, déléguée régionale.


Retour sur la rencontre inter-mouvements du 1er février 2020 au Havre sur l’engagement et la mission (76)

La rencontre avait pour thème : »Toute notre vie est mission, cela passe par le respect de soi, le respect de l’autre , de la terre et du tout Autre ».

Voyons en premier lieu , quelle est la mission d’une vie?

Recevoir et donner la vie et cela passe par le respect de soi et des autres.

Il s’agit aussi  de savoir rendre grâce , de se reconnaître petit.

  • En quoi cela nous rejoint?
  • Que retenir pour l’Action catholique des femmes?

Pour conclure , si la vocation est un appel, la mission est un aboutissement qui passe par un engagement.

D’après le compte rendu de Chantal Baudry, déléguée régionale.


Retour sur la rencontre départementale élargie du 25 janvier 2020 sur le bien commun 

Nous vous proposons de réfléchir ensemble au Bien Commun. notion portée par la doctrine sociale de l’Eglise qui  encourage les chrétiens  à se déterminer dans un  engagement  social, dans une pratique chrétienne de la citoyenneté.

Pour illustrer notre thématique, deux personnes ont  témoigné de leur engagement en faveur du climat , de l’église verte .

Le carême sera placé  sous le signe de l’écologie intégrale.


 

Retour sur l’exposition photos Elles et Seules du 10 au 16 novembre 2019 à  Verzy (51)

 

Cette exposition criante de vérité de 14  photos témoigne de la solitude vécue par de nombreuses femmes en France.

Nous avons démarré la semaine avec un vernissage le mardi soir : des élus locaux, les prêtres du secteur et les diacres, une représentante de l’association locale d’aide à domicile, une autre de l’EAP et des femmes de l’équipe locale Acf, au total une quinzaine de personne ont vu l’exposition.

Les quatre jours suivants, les visiteurs ont pris le temps d’échanger avec les femmes de l’association sur  le problème de la solitude lié au grand âge, la précarité qui touchent davantage les femmes ; les personnalités qui facilitent ou non la rencontre,  la solitude des jeunes qui se marginalisent , le silence qui insupporte…..

Nombreux ont laissé leurs impressions sur le livre d’or :

« Posons-nous la question de qui est seul dans notre voisinage ? »

« Une exposition qui ouvre aux autres. »

La solitude interpelle chacun de nous.Cette exposition aura réveillé les consciences pour donner l’envie de repérer les solitudes qui existent autour de nous et l’audace d’aller vers celles… et ceux qui vivent si durement cette réalité.

d’après le compte rendu de Dominique Poinsenet


Retour sur la rencontre départementale élargie du 9 novembre 2019 à Lille(59)

La rencontre a débuté par le rappel du thème travaillé: vies  de femmes entre les lignes, telle est notre histoire et la tienne?

Les femmes ont ensuite réfléchi à l’apport de l’association dans leurs vies.

  • libérer la parole
  • vivre une amitié
  • avancer ensemble
  • s’écouter et partager des  faits de vies

Nous avons un regret celui de ne pas donner envie aux femmes et de ne pas savoir promouvoir le mouvement.


Retour sur la journée de rentrée du 8 novembre2019 à Charleville Mézières (08)

Après un temps de prière, les femmes se sont retrouvées en carrefours pour échanger sur le thème  :  quels sont nos engagements dans l’Eglise?

Trois questions étaient proposées:

  • Comment participez vous à la vie de la paroisse?
  • Quels manques ressentez vous dans l’Eglise?
  • Quels sont nos engagements dans l’Eglise?

L’Eglise manque de prêtres et de femmes engagées dans la catéchèse, l’accueil et la chorale.

Les femmes s’engagent dans l’Acf, le rosaire, le CMR , la visite aux malades et les jeunes dans des associations au service des plus démunis.

La journée s’est terminée par une célébration eucharistique à la chapelle.


Retour sur la réunion départementale du 17 octobre 2019 à Reims (51)

Les femmes et le diacre présents ont évoqué en premier lieu leurs ressentis suite à la  halte spirituelle à Lourdes. Les conférences de Claire de Saint lager et de Monseigneur Boulanger ont été appréciées.

Le thème de travail retenu pour 2019/2020 sera les violences subies par les femmes.

Des projets d’expositions photos: Elles et seules auront lieu à Verzy du 10 au 16 novembre.

Le livre de témoignages de femmes Mots d’Elles a reçu un bon accueil, c’est un excellent outil pour les réunions d’équipes  locales et pour parler des violences .

Un point a enfin été fait sur les 6 équipes locales .

Jacques Lesage, diacre,  pourrait devenir aumônier régional .

A partir du compte rendu de Dominique Poinsenet


Retour sur la réunion départementale du 14 octobre 2019 à Montigny (52)

Les équipes locales reprendront les thèmes abordés lors du rassemblement  spirituel à Lourdes.

  • Etre une femme c’est choisir d’être soi même
  • Dessiner son chemin pour construire son demain
  • Ouvrir son cœur au bonheur pour inonder le monde.

Pour rappel , il est important de faire connaître le livre de témoignages de femmes Mots d’elles de s’abonner au magazine passerelle et de faire des comptes rendus pour rapporter les paroles des femmes.

Le vivre ensemble un sujet  difficile à aborder.


 

Retour sur la réunion départementale du 10 octobre 2019 à Soissons (02)

Les femmes sont tout d’abord revenues sur le rassemblement spirituel à Lourdes qui a été vécu comme un  grand moment de fraternité.

L’intervention de Monseigneur Boulanger a beaucoup plus par son ouverture .

L’échange a porté par la suite sur les qualités et les défauts du  magazine Passerelle.

Si les rubriques intéressent  plus ou moins, le dossier central est apprécié .

La réunion s’est terminée par un » Je vous salue Marie »

d’après le compte rendu de Françoise Devillers


Retour de la rentrée départementale du Pas de calais du  8 octobre 2019 à Noeux les mines (62)

Le pape François un homme de parole , Noeux les mines le 8 octobre 2019

23 femmes (dont 10 hors équipe) étaient réunies à  Noeux les Mines pour la journée de rentrée annuelle sur le thème du film  « le Pape François, un homme de parole ».

Un temps de discussion  a suivi ce documentaire avec 2 questions :
1) Quelles paroles nous touchent et quels sont les éléments de l’Evangile que nous percevons dans ce qu’a exprimé le Pape François ?

2) dans notre vie de femme, comment s’exprime la joie de l’Evangile ?

Beaucoup  ont été impressionnées  par la présence  du Pape François, son attention aux autres, sa proximité, son sens évangélique.  D’autres ont noté sa grande liberté, son courage et son authenticité.
Les paroles concernant la pauvreté, l’écoute, le respect, le pardon, l’amour ont touché tous les groupes.Le Pape s’intéresse beaucoup à l’avenir de la planète Terre.
La femme comme complémentaire de l’homme.

Dans notre vie de femme, nous portons la joie de évangile dans nos engagements, dans la transmission de nos valeurs, dans la vie de tous les jours par le bonjour, l’accueil des autres, l’amour de la famille et comme le dit « François » par le sourire.

Comment « cette joie de l’ évangile » va nous guider toute au long de cette année ?

D’après le compte rendu de Monique Sady


Retour sur la rencontre régionale Nord du 2 octobre 2019  à Paris (75)  

Vies de femmes entre les lignes,Telle est notre histoire, et la tienne ?  thème du projet associatif 2019-2020 était le sujet de la réunion régionale.

La rencontre est revenue  en premier lieu sur les impressions des femmes après le rassemblement spirituel à Lourdes.

La réunion s’est poursuivie avec les dates et lieux des projets autour des violences faites aux femmes dans les divers départements .

Elle s’est prolongée par l’évocation du livre de témoignages des femmes Mots d’Elles qui révèle des messages de  souffrance, de  douleur et d’espérance.

Les temps en  carrefours sur les rubriques du magazine passerelle portaient sur:

  • Quelles rubriques vous intéressent le plus, que travaillez-vous en équipe ?
  • Qu’est-ce qui vous a plu dans le livre « mots d’elles »?

Comment voyez-vous la promotion  de ce livre ?

La prochaine réunion est prévue le 4 février 2020.

 


Retour sur la rencontre départementale du 30 septembre 2019 à Fère champenoise (51)

Les femmes sont revenues sur le rassemblement spirituel à Lourdes et les interventions de Claire de Saint Lager sur la joie d’être femme et ont précisé le thème d’année en lien avec le livre de témoignages: Mots d’elles .

  • les interventions de Claire de Saint Lager lors du  rassemblement de Lourdes

Etre une femme c’est choisir d’être soi même. Le désir libre met en mouvement, il est lieu de créativité.

Dessiner son chemin pour continuer à construire son demain c’est se mettre en chemin avec humilité, savoir écouter avoir confiance.

Le chemin est un chemin d’humilité et d’offrande de soi même.

Ouvrir son coeur au bonheur pour inonder le monde c’est inviter à la joie et l’être.

Pour Monseigneur Boulanger présent , la différence enrichie.

Jésus aime chacun d’entre nous, acceptons les autres.

A l’aide du livre  Mots d’elles  réfléchissons aux valeurs  dans la vie des femmes  qui ont évolué au fil du temps.Vie de femmes entre les lignes, telle est notre histoire… et la tienne ?

D’après le compte rendu de Maryse Deguerne -Rd de marne Chalons


Retour sur la rencontre régionale Nord le 16 mai  à Paris(75)

Le point est fait dans les départements sur les actions menées en lien avec le projet associatif.

La région est dynamique,  des nouvelles femmes  intègrent des équipes, et d’autres s’engagent aussi plus loin en responsabilité. Il est  important de renforcer les bureaux départementaux et d’appeler des femmes avant la fin de leur mission.

Chantal Baudry est élue nouvelle  déléguée régionale à  l’unanimité.

Un nouveau livret Mission déléguée départementale est actualisé et mis en ligne sur l’espace perso.

Le bureau régional est modifié.


  Retour sur le Café-philo sur le vivre ensemble samedi 27 avril 2019 à Belleu (02)

Ce café philo sur le thème : Vivre ensemble, une nécessité, un défi  animé par une  professeur de philosophie  a rassemblé 21 femmes à Belleu qui se sont demandées :

  • Qui est l’autre?
  • Devons nous tout supporter?
  • Devons nous nous taire pour qu’il n’y ait pas de conflit en famille, dans la paroisse?
  • Quelle part active prenons nous?

Nous avons besoin des autres pour exister.

Vivre ensemble, c’est participer à la vie locale, dialoguer, partager ses passions, ses opinions.

Le bien vivre ensemble permet -il d’être soi même ?

Vivre ensemble suppose des compromis en famille par exemple.

Le regard est révélateur de la relation à l’autre.

« Efforçons nous de faire de chaque être humain avec ce que nous vivons , notre prochain.  » c’est l’affaire de toute une vie.

 


 Retour sur le Temps spirituel du 12 avril 2019 sur le thème  : Marche avec nous Marie à Notre Dame l’Epine (51)

Ce temps spirituel a rassemblé 37 personnes venues de l’Aisne et de la Marne.

Dans la basilique est présentée, l’exposition  » Elles et seules « sur la solitude avant la célébration animée par le Père chevalier et le diacre .

A la lumière de trois textes d’évangile, les femmes réfléchissent sur le vivre ensemble réparties en 6 carrefours ;

  • « Faites attention à ce que vous entendez »
  • Le vivre ensemble c’est la complémentarité, prendre du recul avant de juger
  • Prenons le temps de mesurer nos actes et nos paroles
  • Dire ce qui est vrai, respecter le rôle de chacun
  • Etre bienveillante
  • Dialoguer et ne pas juger

 Retour sur La condition féminine  en Afrique du sud vendredi 5 avril 2019 au Havre (76)

soirée festive du 5 avril 2019

Le Comité catholique contre la faim dans le monde  et l’Action catholique des femmes ont programmé une soirée festive vendredi 5 avril  sur la condition féminine en Afrique du sud avec l’intervention de Madame Mbodi, œuvrant au sein d’une association de femmes en rural.

Puis nous avons choisi de débattre autour de la condition féminine en France .

compte rendu soirée 5 avril 2019

 


 Retour sur la Journée  sur le : Vivre ensemble, respect et transmission des valeurs au Havre (76) le 30 mars 2019

rencontre du 30 mars au Havre

Accueil par la responsable

Cette rencontre – témoignages – débat  a porté  sur« Vivre ensemble : Respect et transmission des Valeurs» .

Par la Création, Dieu nous confie la Terre nous allons « vivre ensemble ».

Dieu nous invite à prendre soin de nos frères en humanité

Pour réfléchir sur le comment « vivre ensemble ,  nous avons choisi trois témoignages :

  • Trois femmes musulmanes expliquent comment, à travers des rencontres régulières avec des femmes catholiques, elles ont appris à connaître et à comprendre les différences de culture, dans un climat de confiance, de tolérance et de paix.
  • Une femme, lourdement handicapée en fauteuil roulant, décrit la peine qu’elle vit au quotidien
  • Une autre femme nous livre  comment elle a vécu au début de son mariage avec ses parents,

En carrefours, nous avons réfléchi  sur les questions suivantes : « comment trouver sa propre place en laissant toute sa place à l’autre ? » ; « comment vivre et transmettre nos propres valeurs tout en accueillant celles des autres ? » et «  comment Jésus-Christ nous guide sur le chemin du « Vivre ensemble » ? »

La remontée des discussions nous dit qu’il faut : apprendre à se connaître, dialoguer, s’écouter, se respecter, laisser sa place à l’autre, oser s’exprimer, faire des compromis, faire confiance, tolérer, accepter les différences, les diverses coutumes et religions, oser dire non, rester soi-même.

Une célébration dans l’église clôture notre rencontre.

D ‘après le compte rendu de Chantal Baudry


Retour sur le café -débat  sur le vivre ensemble du 28 mars 2019 à Bully (62)

54 femmes étaient présentes à ce café débat dont 40 invitées hors Acf .

Deux questions étaient posées :

  • Que signifie pour moi Vivre ensemble ?
  • Quels sont les fruits du vivre ensemble ? Donner des exemples ?

La discussion en petits groupes a mis en évidence les notions de tolérance, respect et de  solidarité.

Vivre ensemble c’est accepter les différences, être à l’écoute et faire preuve de respect et de reconnaissance envers autrui.

Le vivre ensemble crée des liens de confiance de solidarité;

Les engagements à l’école, en associations au catéchisme sont les fruits du vivre ensemble .


 

Retour sur la  rencontre départementale élargie  du 23 mars 2019 à Lille (59)

Cette réunion sur le thème des violences et  de la transmission des valeurs a fait appel à une intervenante  Bernadette Courtin, co-fondatrice du Service diocésain de la Parole et ancienne professeure.

  • Les violences sont un  sujet d’actualité …

Elles sont présentes dans les écrits bibliques.(Genèse , livre des Rois)

  •  Qu’en est il de  la transmission des valeurs qui nous habitent ?

Elle est  difficile mais autour de nous il y a une quête de sens. Dans l’actualité, les « gilets jaunes » découvrent la fraternité.

On est le Samaritain mais aussi celui qui est sur le bord du chemin.

  • Qu’est-ce qu’on transmet, comment transmet-on ? 

Dieu est attentif. Il ne lâche rien mais il ne force pas.

La parole et la joie sont  importantes.

Transmettre n’est pas imposer un modèle, il faut laisser la personne libre.

Eduquer : c’est conduire hors

l’Autorité  c’est  faire grandir.

Stéphanie : en catéchèse, je sème une graine et ça servira bien un jour.

Véronique : avec vous, on a la suite de l’histoire. Il y a quelque chose derrière. On ne récoltera pas comme on pense. Ce sera autrement.

Anna : ne pas imposer, proposer. Je l’ai fait et ça a bien marché !

Lahanissa : je suis musulmane, ma fille a été élevée avec l’apport de toutes les religions. Elle prend ce qui est bon.

La vie est un cadeau.

Je ne sais pas ce que j’ai semé mais j’ai aimé.


Retour sur la joie d’être femme, partageons nos talents et cultivons le vivre ensemble samedi 9 mars 2019 à Troyes (10)

La salle était comble, avec plus de 80 personnes.

Lévêque du lieu était présent ainsi que les prêtres du secteur.La journée a commencé par une conférence sur le droit des femmes, en lien avec la journée internationale des droits des femmes.

Mr Steib d’Amnesty internationale a retracé l’évolution des droits des femmes au cours des siècles  sur les combats des femmes contre les discriminations et les violences qu’elles subissent encore aujourd’hui.

Après un temps d’échange sur la situation des femmes dans le monde et la place des femmes dans la société, la réflexion se poursuivit avec les femmes que l’on trouve dans les écritures bibliques.

Le Père Nicolas, à la lumière du livre de Georgette Blaquière et d’autres études bibliques, résume l’importance et la nouveauté ecclésiale toujours à mettre en œuvre que représente selon le Nouveau Testament l’ensemble des femmes et chacune en particulier qui formèrent avec les Apôtres et d’autres « disciples-missionnaires » la « suite » de Jésus.

Danielle Tschaen , déléguée départementale  évoque alors les 12 femmes dans la vie de Jésus

Soeur Sylvie rappelé ce qu’est l’Acf et l’importance d’accueillir les femmes avec leurs différences ce mouvement permet la liberté de paroles en créant du lien .


Talents et charismes au féminin, conférence vendredi 8 mars 2019 à Tergnier (02)  

La conférence sera animée par le père Frédéric Da Silva, aumônier Acf à Tergnier en partenariat avec une  équipe du Secours catholique..

talents et charismes-1-.2019


 Retour  sur « Valeurs chrétiennes – valeurs européennes, Quelle Europe voulons-nous ? rencontre du 7 mars 2019 à Reims (51)

A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, l’ACF  de Reims Sud organisait  une conférence-débat sur l’Europe  à Reims .

Cette conférence  animé par M. Jean Marie Beaupuy, ancien député européen et Président de l’association du Mouvement Européen Marne a rassemblé 54 personnes.

L’exposé de Monsieur Beaupuy fut riche d’informations sur les  bases de l’Europe , ses valeurs , son  mode de fonctionnement, son budget, ses institutions et résultats.

Le débat qui a suivi n’a  pas manqué de questions.