Région Centre Est

Toute vie est mission, rencontre spirituelle du 27 mai 2024 à Montluçon (03)

Nous serons accueillies à 10 heures par les religieuses de la Croix Verte  autour d’un petit café,  Sœur Pascaline, notre guide  nous présentera la Communauté ainsi que la maison qui nous accueille. Elle évoquera la vie de la fondatrice de l’ordre : Louise Thérèse de Montaignac.

Sœur Pascaline  nous expliquera comment on choisit d’être religieuse   « missionnaire » ..c’est QUOI être missionnaire ?

Nous mêmes baptisés , nous sommes bien invités à être missionnaires autour de notre Père Evêque.

En fin de matinée nous nous rassemblerons pour la célébration eucharistique autour de nos fidèles aumôniers Père Jean-Pierre et Père Yvain.

–Après le repas, en début d’après- midi nous avons pensé dialoguer sur le sujet des femmes » influenceuses » ,à partir du document figurant dans le numéro de PASSERELLE du 1er trimestre 2024 évoquant le sujet.

—————————————————————————————————————————–

Rétrospective de la Sainte Beaume des 23 et 24 mars 2024

Cette rencontre spirituelle inter-régionale  commune à la région Centre Est et Provence des 23 et 24 mars fut une belle occasion  de se retrouver sur les pas de Marie Madeleine pour la fête des rameaux .

ste baume 2

 

———————————————————————————————————-

Retour sur la solidarité alimentaire, rencontre du 16 mars 2024 au Puy en Velay  43)

Nous étions une vingtaine de personnes dont 2 aumôniers à prier pour ceux qui sont au service de la solidarité. Plusieurs personnes,  ont témoigné de leur engagement  dans l’aide alimentaire.

Elles  travaillent  dans une épicerie solidaire, aux Restos du cœur , au CCFD, terre solidaire  et à la conférence saint Vincent  de Paul en faveur de personnes en situation de vulnérabilité économique ou sociale. Nous avons  rendu grâce pendant la célébration pour cette journée passée  tous ensemble.Merci aux intervenants qui sont à l’écoute de nos frères et sœurs dans le besoin, le réconfort,  et qui agissent.

LIEN 43 de 2024


La fin de vie, rencontre régionale du 5 mars 2024 à Lyon (69)

Une vingtaine de responsables départementales étaient présentes. Le matin était consacré aux départements : leur  projets, leurs attentes et l’expérience de chacune sur le projet associatif en cours.

L’après-midi, 5 adhérentes du Rhône ainsi qu’un aumônier d’équipe : père Alfred Sankara,  nous rejoignaient pour l’intervention de Mme  Aude Corvaisier-Riche,  déléguée à la Pastorale de la santé, Église Catholique de Lyon, sur LA FIN DE VIE : dimensions spirituelle, sociale, juridique …

Force est de constater que dans notre société nous avons de la peine à parler de la fin de vie, même en famille, car la mort est un sujet tabou.

Depuis la Loi dite Léonetti de 2016 chaque personne à le droit de refuser l’acharnement thérapeutique. Les directives anticipées (à distinguer de la personne de confiance) sont très importantes. Elles permettent de réfléchir sereinement à ce que l’on veut, elles peuvent être réactualisées ; c’est pourquoi  le dialogue en famille est indispensable.

cf « Directives anticipées » (site de la Cef).

D’après le compte rendu de Brigitte Fayard, NDR Centre Est

————————————————————————————————————————————

Retour sur la table des femmes à Montvendre du 10  février  2024 (26)

Ce fut un très bon moment chaleureux et joyeux entre femmes de la Drôme au cœur de l’hiver   partagé sur le Facebook régional

https://www.facebook.com/p/Action-catholique-des-femmes-R%C3%A9gion-Centre-Est-100067563554502/?paipv=0&eav=AfZUqM7miyLNQdgvVo61KoSx-TwviugJO5Vckwgl3b9bdg5QdcSseL4-9jrZea7GvgE&_rdr

Bravo aux femmes de la Drôme

 

 

——————————————————————————————

Rencontre sur la prière le 3 février à Souvigny dans l’Allier (03)

Accompagnée par  Sœur Christine, oblate du cœur de Jésus, de spiritualité ignatienne nous avons réfléchi sur la prière .

Qu’est ce que prier? Comment structurer sa prière ? Quelles sont les différentes formes de la prière ?

Nous faisons référence à l’Evangile de Marc 1-35 dans lequel les disciples cherchent Jésus qui s’est retiré pour prier puis  à l’Evangile de Luc 11-1-4 où Jésus invite à prier avec le Notre Père.

-Prier est une réponse  à la demande du Père dans laquelle  on recevra  l’Esprit saint demandé .

Prier manifeste notre relation à Dieu et suppose de se mettre en sa présence par le signe de croix.

Différentes formes de prières existent : la prière de bénédiction et d’adoration devant le tabernacle , la prière de demande,  d’intercession , d’action de grâce , de louange qui est un merci à Dieu pour sa protection , d’adoration, de demande .

La  demande de l’aveugle né ou bien celle de Salomon à qui Jésus répond « que veux tu que je fasse pour toi ? sont des exemples de prière  d’intercession .

Nous pouvons aussi prier pour les autres par  l’intercession d’un saint.

La liturgie des heures  reste  aussi une forme de prière qui se récite tout au long de la journée  afin de rester  dans la joie de rendre grâce et de faire la  volonté de Dieu ( Laudes, Tierce, Sexte None, Vêpres  complies et Vigiles )

Elles est accessible  par  le site AELF sur nos portables.

D’après le compte rendu de Lysianne Moffront du 03


La table des femmes à Montvendre du 4 novembre 2023 (26)

Cette table  ouverte à toutes les femmes désireuses de s’offrir une pause dans la course du quotidien fut une réussite pour les 27 convives.

 

Bravo aux instigateurs dont le diacre et l’équipe Acf de la Drôme .

 voir Action catholique des femmes  Facebook région centre est

 


Rencontre départementale dans la Loire du 21 octobre 2023 à Saint Etienne(42)

Cette réunion avait pour thème Comment accompagner sereinement nos parents confrontés à la dépendance due au vieillissement ?

Le diacre Bernard  MALCURAT , responsable de la pastorale de la santé avait été invité pour  témoigner.

Il a insisté sur l’importance d adapter mais de ne pas changer les habitudes des personnes. et sur la préservation de  l’autonomie d’une personne

Certains moments de désorientation  sont supportables et maitrisables parce qu’ils peuvent être minimisés, d’autres sont beaucoup plus graves et irréversibles.

la famille  a une place importante.

il est aussi important  de déposer dans les mains du Seigneur, toutes les inquiétudes, les difficultés rencontrée par le malade et par ceux qui les accompagnent.

Après l intervention , un temps de questions réponses est venu compléter son témoignage et la question sur le suicide assisté et l’euthanasie a été soulevée.

Les avis étaient partagés sur ce délicat sujet, cette question de société devrait être débattue et un projet de loi devrait voir le jour courant 2024.

La journée a continué avec le témoignage de Sœur Thérèse, religieuse de la Salette, installée à l’évêché.

Sœur Thérèse est rattachée à l’aumônerie de l’EPHAD « La cité des ainés »

A la suite, un partage en petite équipe avec une ou deux questions  à permis aux participantes d’échanger sur la journée vécue et à poser de belles paroles d’espérance .


 Rencontre départementale de la  haute Loire au Puy en Velay le 19 octobre 2023 (43)

LIEN rencontre rentrée Brives du 19 octobre 2023

Observons notre maison commune, ensemble allons de l’avant  dans l’espérance était le thème  de l’après midi .

Nous étions une vingtaine de personnes dont 2 aumôniers présents.

Nous avons  identifiés 3 personnes inspirantes dans notre histoire qui témoignent du christ dans leurs relations aux autres.

Nous sous sommes demandés : comment puis je être témoin d’espérance dans les  situations et avec les personnes rencontrées?

l’après midi s’est clôturée par une célébration joyeuse et dans l’action de grâce

d’après les notes de Roselyne Triouleyre


Retour sur la rencontre du 16 octobre  à  MYANS du 16 octobre 2023(73 et 74) 

Le thème était « Foi et spiritualité peuvent-elles nous éclairer en cette période de « crises » ?

le Père Clément Dankaert  a guidé notre réflexion le matin en se référant aux écritures..

Interpellées par les questions du Père ,les femmes ont eu matière à réflexion :

  • Qu’est-ce qui fait peur aujourd’hui ?
  • Qu’est-ce qui soutient la confiance ?
  • Et vous ? N’auriez-vous rien à faire ?
  • Quels sont les esclavages à laisser derrière soi ? Que doit -on abandonner ?
  • « Abraham partit sans savoir où il allait. C’est la preuve qu’il avait pris le bon chemin » a dit Grégoire de Nazianze.

Pour affronter les temps de crises, il y a la foi, la prière, les Écritures, la confiance, le fait de vivre intensément chaque jour. Notre boussole c’est Jésus.

d’après le compte rendu de Georgina Fourreau


Rentrée Drôme Ardèche samedi 14 octobre 2023 à Notre Dame de Fresneau (26)

Une quarantaine de femmes accompagnées du père Charras  ont réfléchi sur le thème : A la source de Fresneau , soif d’essentiel..

L’intervenant : le père Charignon a  proposé plusieurs synonymes d’essentiel en s’appuyant sur des passages bibliques  et en discernant ce qui essentiel dans l’Eglise  aujourd’hui.

Des carrefours ont rythmé la journée de partage .

La rencontre s’est clôturée par une prière sur la paix

voir aussi  Facebook région centre est


Rencontre sur les peurs qui nous habitent  le 5 octobre dans l’Ain(01)

Mme DUBOIS, médiatrice familiale est intervenu sur le sujet  des peurs qui nous habitent.
il s’agissait de comprendre d’où viennent nos peurs. Les impacts, ce qu’elles révèlent. Ce qu’on en fait.

La  médiatrice a  initié une réflexion  qui a fait  grandir les femmes dans leurs relations avec les autres.

Les carrefours  sur les raisons de nos peurs, ,ce que nous faisons et nos espérances  ont été riches d’échanges .

A partir des notes   de Réjane Raulin


 Rencontre départementale de Haute Loire du 29 juin 2023 à la ferme de Vailhac(43)

20 femmes, 3 aumôniers d’équipe locale et notre aumônier diocésain se sont retrouvées autour du thème: Observons notre maison commune et avançons ensemble  vers l’écologie intégrale.

La ferme de Vailhac est une ferme écologique qui  pratique la permaculture.

 

A la chapelle de Notre Dame d’Auteyrac. nous avons réfléchi en groupes à partir de l’

Evangile de Matthieu 13, 31-32

Les petites choses, les petites actions que l’on peut faire, peuvent apporter beaucoup de bonheur à la personne qui les reçoit.

    LIEN Juin 2023

 

 


Exposition photos Elles et seules  le 27 juin 2023

à Amberieu en Bugey(01)

Une vingtaine de personnes étaient présentes à cette pause-café du mardi après la messe du matin à la cure de 9h à 10h15.

Avec Marie-Noëlle, nous avons présenté l »Acf puis les  photos de l’exposition Elles et seules  sur la solitude.

Chaque participante  davantage interpellée par une photo  a expliqué  pourquoi.

« Merci pour ces photos qui sont très belles et très parlantes. Toutes m’ont touchées. Cela me fait penser à des personnes que j’ai connues et que je connais ».

Une autre personne    « Je trouve que ces photos reflètent bien la situation actuelle ».


La terre en héritage, rencontre régionale Centre Est à Noirétable  du samedi 17 juin 2023(42)

Venez vivre un temps fort en Acf,  amenez vos amies, n’oubliez pas vos
accompagnateurs spirituels
– Les témoignages, les expériences vécues, nous conduiront vers notre
propre jardin à cultiver …..


– Avec la célébration eucharistique nous cheminerons vers la source de vie
– Les carrefours enrichiront notre partage …..
– La convivialité, l’amitié qui lient les femmes en Acf seront notre force
’hésitez pas : venez nombreuses,

Rencontre de région dans la Loire


Rencontre départementale de la Savoie sur l’écologie le 5 juin 2023

à Aime la Plagne  (73)

39 femmes et un prêtre étaient à  AIME  pour une réunion départementale (Savoie et la Haute-Savoie)

Alix Sentis, ambassadrice de l’Église Verte en Savoie, est intervenue sur :

L’Ecologie un nouveau souffle pour l’Eglise ?

, « l’Eglise Verte » c’est :

  1. Un outil pour faciliter la conversion écologique des communautés chrétiennes
  2. Une démarche œcuménique
  3. Un label lancé en France, en septembre 2017.
  4. Plus de 830 communautés sont engagées. Pour commencer, il faut constituer une équipe, puis faire un éco-diagnostic. Il y a des niveaux pour progresser, des ressources (fiches pratiques, formations en ligne).
  5. Des expériences sont menées à Chambéry (Comment diminuer les factures de chauffage ? Désignation d’une personne « église verte » au Conseil œcuménique.

Plusieurs visites culturelles ont rythmé l’après midi

  • la visite du Musée archéologique Pierre Borrione, riche d’archéologie romaine,
  • basilique Prieuré Saint-Martin, édifiée au XI-ème siècle.
  • Tour Montmayeur, édidiée au XIII-siècle.

La journée s’est terminée par une messe célébrée par le Père Reymond, d’Albertville dans l’église d’Aime j

d’après les notes et le compte rendu de Georgina Foureau


Dimanche de Pâques 9 avril 2023

dimanche de pâques


Samedi saint 8 avril 2023

samedi saint


Vendredi  saint 7 avril 2023

En ce jour de deuil où tout est accompli l’Acf de la région centre est  propose un chemin de croix conçu par un ami pasteur de Madeleine et Gérard Mandon .

vendredi saint


jeudi saint 6 avril 2023

Prière en ce jour de la fête des prêtres

Seigneur Jésus
Je te remercie pour tous les prêtres
Que tu mets sur mon chemin
Fortifie ceux qui se sentent fatigués,
Soutiens ceux qui sont éprouvés,
Donne à tous d’être des serviteurs heureux
D’être témoins de la Bonne Nouvelle,
D’êtres témoins de ta résurrection

Amen

jeudi saint


Acclamons-le ! Hosanna ! Il vient notre Sauveur !

C’est pourtant sur un petit âne, en toute humilité́, que ce roi « plein de douceur » entre à Jérusalem sous les acclamations de la foule.

Dimanche des rameaux  2 avril 2023


 Repas partagé le 25 mars 2023 dans la Drôme (26) 

Ce repas partagé a réuni avec bonheur 18 femmes dont 4 de l’équipe d e la Roche de Glun . . Beaucoup de plaisir pour ce moment  d’amitié : une table joliment fleurie, des échanges, des rires, des chansons.

Nous avons présenté l’Acf, Passerelle et flyers étaient à disposition.  Chacune, heureuse de cette rencontre s’est dite partante pour une prochaine fois. Ce sera sans doute au début d’été car l’idée, pour le moment est de renouveler cette proposition chaque début de saison. Rendez-vous donc en juin, à suivre !

d’après le compte rendu d’Anne-Marie


Avançons vers l’écologie intégrale, rencontre départementale  du 23 mars 2023 au Puy  (43)

 

 Nous étions une vingtaine de personnes dont 2 aumôniers et notre aumônier diocésain.

après une prière et un chant , nous avons regardé une petite vidéo de Laudato Si.

En 3 groupes  nous nous sommes  questionnés sur notre manière d’être aux autres dans la Création en nous référant à la Bible .

Quels gestes concrets puis je  faire à mon niveau face à la nature ?

Comment puis je aider mes frères dans la précarité ?

Que pourrions-nous mettre en place ensemble dans le sens de la conversion écologique, dans nos équipes ou au niveau du diocèse ?

La sagesse toltèque concerne l’harmonie avec soi-même et avec les autres. Retenons 5 principes : désolé, s’il vous plaît, pardon, merci, je t’aime.

Un petit jeu avec 2 baguettes  nous a fait comprendre notre relation avec les autres :

– pour que notre relation ne soit pas coupée, il faut maintenir une certaine tension entre nous

– marcher avec l’autre personne et au même rythme

– regarder l’autre

– faire confiance

– s’entraider

– être attentif à l’autre

Notre journée s’est achevée par une célébration priante.

D’après le compte rendu adressé par  Roselyne Triouleyre


 

L’écoute, rencontre du lundi 20 mars 2023 à Lyon (69) 

 

Le père Miguel Gosselin, jésuite  est intervenu  sur l’écoute  au local Acf de Lyon.

9  personnes des 3 équipes du Rhône  et 3 femmes hors Acf  étaient présentes  pour réfléchir à ce thème qui nous concerne tous.

Qu’est ce qui doit progresser dans la qualité de mon écoute ?

Il faut être disponible soi même pour bien accueillir et écouter l’autre. La parole de Dieu nous pousse à écouter.

Quelle attitude adopter selon la situation ( en tête à tête ou dans un groupe) ?

Nous sommes spontanément  dans le conseil , le  soutien , l’ empathie ou le  jugement

Dans une situation de demande d’aide, il est  pertinent essentiel de reformuler  la demande .

Les femmes, heureuses de se retrouve, promettent  d’appliquer ces précieux conseils.

D’après les notes de  Monique Guichard, Lyon


Prier pendant les 5 semaines de carême

Miracle, Dieu nous relève de la mort, Dimanche 26 mars 2023

proposition d’éclairage biblique de l’Ain et  de l’Allier 

carême 5


Allons, Dieu nous ouvre les yeux , Dimanche 19 mars 2023

carême 4 copie

Les trois arbres


 Courage, Dieu fortifie notre espérance, proposition spirituelle de la Drôme  Dimanche 12 mars 2023   

 

carême 3 


Confiance, Dieu se révèle, Dimanche 5 mars 2023

Osons nous engager le 8 mars 2023,

carême 2 pdf


 Dieu nous rejoint dans l’épreuve, Dimanche 26 février 2023 

 40 gestes d’amour proposés par le pape François

 

carême 1


Le mieux vivre et les accords toltèques, rencontre  le 6 mars 2023 à Lyon(69)

Cette rencontre  a porté  sur le mieux vivre et les accords toltèques,  avec une intervenante  psychologue. Christine Bues

Les 4 accords toltèques, d’après le livre de Don Miguel Ruiz, sont des codes de conduite afin de vivre en harmonie avec soi-même et avec les autres.

Le 1er, « Que votre parole soit impeccable », ce qui signifie sans péché, sans faute, sans tache. La parole doit être intègre et elle ne doit pas être utilisée contre autrui ni contre soi-même mais pour partager l’amour. Il faut vérifier la fiabilité de la source, être sincère,  bienveillant, responsable de ce que l’on dit de manière positive sans agresser ou critiquer l’autre. Etre attentif à la puissance des mots et de l’utilité de ce que l’on dit.

Le 2e, « Quoiqu’il arrive, n’en fait pas une affaire personnelle ». Il ne faut pas se sentir agressé personnellement par les paroles des autres ou être déstabiliser par les évènements. Quand l’autre est en colère ou bien joyeux, je n’en suis que le prétexte. Ne pas tout ramener à soi.

Le 3e, « Ne fais pas de suppositions ». Il ne faut pas penser à la place des autres mais poser des questions pour que autrui s’exprime de lui-même. Cela rassure de faire des suppositions mais tout le monde ne pense pas comme nous. Il faut rendre l’autre acteur de son désir et qu’il ait la capacité de dire « JE ».

Le 4e, « Fais toujours de ton mieux ». Essayer de faire les choses à fond, mais selon ses capacités, avec ce que l’on est et comme on est. Ne pas se juger ni culpabiliser, c’est-à-dire ne pas se remettre en question ou douter.

Partages – Ateliers

  • Il est important de s’écouter. Le deuxième accord est difficile à mettre en pratique. La vérité doit être dite. Demander un aide extérieure en cas de conflit.
  • Plus on travaille sur soi, plus on progresse. Faire attention à ce que l’on dit et réfléchir avant de parler.
  • Les paroles positives nous boostent.
  • On crée ce que l’on vit.
  • Faire de son mieux en évitant de comparer.

 


Proposition régionale  de l’Avent 2022

 

4 eme dimanche de l’avent

3 eme dimanche de l’avent _

2eme dimanche de l’avent

1er dimanche de l’avent


La communication non violente, réunion départementale du3 décembre 2022 à Labégude en Ardèche (07)

 

43 femmes étaient présentes  ainsi que 6 aumôniers, dont le  Père Nicolas CHARRAS, aumonier diocésain .

La rencontre avait  pour thème : «  Une communication non violente en famille »avec  Nathalie EXMELIN , directrice du CIDFF comme intervenante.

Ce thème a été choisi en lien avec la journée contre les violences faites aux femmes.

L’objectif de cette rencontre était de sensibiliser les personnes présentes aux attitudes et comportements à adopter lorsqu’il y a soupçon de violences. Quels conseils, quels gestes, quelle prévention ?

Quelle différence entre une scène de ménage et la violence conjugale ?

Comment mettre en œuvre une communication non-violente dans nos familles ?

Suis-je capable de bienveillance envers mes proches et mon entourage ?

Nous avons terminé notre rencontre  par une intervention du Père CHARRAS qui résumait l’essentiel de la journée en prônant la paix dans les cœurs, en chantant « cette paix que tu nous as donné » et en lisant la prière de St François d’Assise « Seigneur fait de moi un instrument de paix »

 D’après les notes de Maryse Grenier 


Retour sur la rencontre régionale du 13 octobre 2022 à Lyon (69)

 

Seuls 2 départements n’étaient pas représentés.

Nous avons relu notre année et présenté le projet associatif 2022-2024 à celles qui n’avaient pu venir à l’AAG (diaporama préparé)

Le nouveau flyer a été bien reçu ainsi que l’idée de la boite à outils. Ce qui séduit aussi c’est la transmission symbolisée par le « passage » de cette boite à outils d’une RD à une autre, d’une NDR à une autre ….

Les départements ont, dans leurs possibilités suivi les orientations :

  • Il y a eu 3 marches organisées :dans l’Allier avec la présence surprise de l’Évêque,
  • dans l’Ardèche en partenariat avec l’équipe du secours catholique. Une journaliste, suite à cette manifestation a rencontré la responsable départementale (article paru sur Passerelle)
  • dans la Loire sur 2 secteurs. Sur le secteur du Pilat 50 à 60 personnes y ont participé. L’après-midi une avocate en droit de la famille est intervenue sur les violences familiales

Tous les département ont apprécié la fiche de travail préparé par l’aumônier national .sur la synodalité

  • La Halte spirituelle à La Salette a été un temps fort pour la région, 103 femmes de toute la région se sont retrouvées (110 inscrites).

Les ateliers spirituels et manuels ont été riches de réflexions.

Quelques départements qui étaient à l’AAG ont déjà quelques idées (Drome : 1  café de femmes ; Rhône une conférence sur l’écologie)

Une célébration eucharistique avec l’Aumonier de l’Allier concluait cette belle journée.

d’après le compte rendu de Brigitte Fayard


Journée de rentrée à Albertville lundi 10 octobre 2022 (73)

30 Femmes de la Savoie, 5 femmes de la Haute-Savoie et l’aumônier d’Albertville ont participé à la journée de rentrée de l’Action Catholique des Femmes de la Savoie, le 10 octobre 2022 à Albertville.

La matinée a été consacrée :

–  au compte rendu de AAG de Merville (Nord) et aux informations sur le projet associatif. Le « slogan » de l’ACF pour 2 ans est : « Au cœur de la vie, observe, pose tes pas et avançons ensemble ».

– à l’intervention de Christine Buès, psychologue, sur :

« Les QUATRE ACCORDS TOLTÈQUES » de Don Miguel Ruiz et« Ho’OPONOPONO » de Luc Bodin

Ouvrages de SAGESSE(mexicaine et Hawaïenne qui implique une conversion à réaliser et qui donnent chacun à leur manière, un code de conduite pour affronter le monde sereinement, et vivre en harmonie avec les autres et soi-même.

La journée, riche d’échanges et de découvertes s’est terminée par une messe joyeuse célébrée par le Père Reymond, d’Albertville et chacune est partie encouragée et stimulée pour une nouvelle année en A.C.F.

 


 

Retour sur la journée du 20 septembre 2022 à Amberieu en Bugey (01)

La réunion avait pour thème l’évolution de la femme au sein de la famille et de la société. Madame Dubois, médiatrice familiale  était l’intervenante .

Après un exposé historique, les échanges ont porté sur les 4 questions suivantes:

  • Avez vous connu des changements dans votre vie?
  • Avez vous refusé le changement ou adopté celui ci?
  • Comment bien vivre le changement?
  • Quels sont les changements dans l’Eglise qui vous ont marqués?

D’après les notes de Rejane Raulin

 


Rencontre départementale de la Haute Loire du 06 juillet 2022 à Tence (43)

Marie, femme solidaire en marche était le thème de la journée .

 

 Nous étions  21 femmes dont une qui va bientôt rejoindre une équipe, 2 aumôniers d’équipe locale et notre aumônier diocésain.

le Père Jérôme Tran introduit la journée avec la  présentation des 7 paroles évangéliques de Marie  .

  • Première parole de Marie : « Comment cela se fera-t-il ? je ne connais point d’homme. » (Luc 1, 34)
  •  Deuxième parole de Marie : « Voici la Servante du Seigneur, qu’il me soit fait selon ta parole. » (Luc 1, 38)
  •  Troisième parole de Marie : « La Paix soit avec Toi. » (Luc 1, 40)
  •  Quatrième parole de Marie : « Le Magnificat » (Luc 1, 46-55)
  •  Cinquième parole de Marie : « Mon enfant, pourquoi avoir agi ainsi envers nous ? » (Luc 2, 48)
  •  Sixième parole de Marie : « Ils n’ont plus de vin. » (Jean 2, 3)
  •  Septième parole de Marie : « Faites tout ce qu’il vous dira. » Jean (2, 5)

 

 Nous nous sommes partagées en 4 groupes de réflexion, en nous répartissant les paroles de Marie.

  • A qui s’adresse Marie ?
  • Dans quelles circonstances Marie a-t-elle prononcé ces paroles ?
  • Pour moi, pour nous aujourd’hui, …

Réflexion des groupes

1° et 2° paroles

-Marie s’adresse à l’ange Gabriel, envoyé de Dieu. Elle pose une question humaine. C’est au moment de l’Annonciation.

Je pense à la difficulté des couples pour avoir des enfants, quelle décision prendre ?

-Marie accorde une confiance entière à Dieu.

Pour nous : Comment discerner la volonté de Dieu dans notre vie ? est-ce qu’on l’entend ? est-ce qu’on est prête à suivre Dieu ?

Dans les épreuves fortes, la souffrance, par la foi, aide,  accepter pour avancer. Parfois, on dit : « Mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? »

Je me tourne vers Marie parce que c’est une femme, une mère plus proche de nous. Est-ce bien ? Est-ce mal ?

Les épreuves peuvent nous rendre plus forts, mais aussi peuvent nous éloigner de Dieu.

« L’amour reste plus fort que la mort. » Association Jonathan Pierres Vivantes

3° et 4° paroles

Cette phrase peut se traduire par « Shalom »

-Marie s’adresse à Elisabeth, sa cousine, elle prononce les paroles de salutation au moment de la Visitation.

-Pour nous : ayons une grande confiance en Marie, spontanément tournons-nous vers elle.

Quand Marie a dit oui, elle ne savait pas son parcours.

N’oublions pas Joseph qui, lui aussi, a répondu à l’appel.

En famille, être disponible à chacun, chacune.

5° et 6° paroles

5° – Marie s’adresse à Jésus lors de sa disparition : il était resté au temple pour écouter et questionner les docteurs de la loi.

-Comme Marie, nous nous interrogeons sur la façon de Jésus d’agir envers nous-mêmes.

6° – Marie s’adresse toujours à son fils Jésus, lors des noces de Cana. Elle constate qu’il n’y a plus de vin et donc elle s’adresse à son Fils pour qu’il intervienne.

-Pour nous, il faut garder confiance, espérance malgré les évènements et rester fidèle à l’Evangile.

7° parole

Marie s’adresse aux serviteurs au cours de la noce de Cana. Elle s’aperçoit qu’il n’y a plus de vin, elle le signale à Jésus et elle ne doute pas qu’il prendra la bonne décision.

C’est une maîtresse de maison : elle anticipe, veille à ce qu’il ne manque rien, à ce que tout le monde se sente à sa place et accepté. Elle tient compte des désirs et besoins de chacun.

Elle est vigilante, elle veille au bien-être de tout le monde.

-Pour nous : une mère devrait avoir la même réaction, mais tout le monde n’a pas la fibre maternelle. C’est une preuve d’amour, il est difficile de dire « je t’aime » à nos grands enfants.

Après cette mise en commun, place à la célébration

Célébration 06 07 22

Après-midi, visite à Tence, de la Chapelle des Pénitents, de la Chapelle Notre-Dame et de l’église

LIEN TENCE 6 juillet 2022


Journée détente en Ardèche  le 6 juillet 2022 à la Louvesc (07)

Une équipe locale s’est retrouvée à La Louvesc pour une belle journée
de détente, d’échanges et d’amitié. Niché au cœur de l’Ardèche, le sanctuaire de La Louvesc
demeure un haut lieu de pèlerinage. Deux saints, Jean-François Régis et Thérèse Couderc
nous y ont laissé le témoignage d’une admirable fidélité à l’Evangile et à la personne de
Jésus-Christ. L’histoire et le message de ces saints aident à trouver le calme, la possibilité de
méditer et de se retrouver spirituellement.

Prévenus de notre visite le 6 juillet pour la messe journalière de 11H, nous avons été accueillies par le prêtre qui a  proposé de présenter le mouvement.

Ce fut une belle parenthèse qui soude les amitiés et les cœurs.

 

 

 

 


Halte spirituelle à Notre Dame de la Salette les 25 et 26 juin 2022

La halte spirituelle régionale  aura pour thème:  Que deviennent les larmes de Marie, à la Salette, aujourd’hui.

 


 

 Marche solidaire le 26 mai 2022 avec le Secours catholique en Ardèche (07)

 

Les femmes de l’Acf ont accueilli, en partenariat avec l’équipe du Secours catholique, une centaine d’amateurs de randonnée au départ de Peyraud le jeudi 26 mai 2022

.Trois circuits de 9,11 et 18 km étaient possibles pour satisfaite des profils différents. .L’association  organisait également le ravitaillement des randonneurs .

Les  principales publications de l’Acf faisaient l’objet d’une table de presse .

voir aussi article de presse :ACF

file

 

A partir du compte rendu de Maryse Grenier, responsable départementale du 07


 Prière pour le vendredi saint à partir du chemin de croix

proposé par l’équipe sud Ardèche au calvaire de Prades le 26 mars 2022

ACCOMPLISSEMENT DE L’AMOUR

« Cette méditation te surprendra, te dérangera……
Pour épouser les sentiments du Christ, il est nécessaire d’avancer pas à pas. Pour entrer dans les profondeurs
de l’amour du Père, il faut qu’un chemin se creuse de station en station. Il s’agit de se laisser façonner par la
marche, de suivre le Christ pas à pas, de nous laisser conduire sur le chemin qu’il emprunte et non de le
précéder. Il s’agit de rentrer plus profondément dans notre condition de disciple. C’est le chemin de l’Amour.
Celui qui le parcourt avec générosité et avec foi, donne espérance et avenir, il sème l’espoir. »
Nous t’adorons ô Christ et nous te bénissons parce que tu as racheté le monde par ta Sainte Croix


 Méditation pour le jeudi saint 14 avril 2022

Vous trouverez  dans le document ci dessous une proposition de chant, des textes de l’écriture sainte  à méditer, les symboliques du repas pascal et une prière pour le jeudi saint 14 avril 2022.

Seigneur,
Tu as donné ta vie,
Comme du pain posé sur la table,
mis en morceaux et distribué
pour que chacun, tendant la main et le cœur,
puisse en recevoir et s’en nourrir.
Tu as donné ta vie,
Comme du vin versé dans la coupe,
et offert pour que chacun,
tendant les lèvres et le cœur,
puisse en prendre et s’en réjouir.
Tu as tout livré, Seigneur Jésus,
et dans ta vie donnée
comme du pain, comme du vin,
le monde entier peut goûter
l’amour de Dieu multiplié sans compter
pour tous les enfants de la terre.

jeudi saint

 


 

 Rencontre départementale en Haute Loire du 9 avril 2022  autour  de Ruth dans la bible                 

 Nous étions 21 femmes, dont une nouvelle et 2 prêtres

Le livre de Ruth se situe tout d’abord  dans la Bible, entre celui des Proverbes et le Cantique des Cantiques.

Ruth était une femme « en marche » : elle a tout laissé pour aller vers d’autres univers.

Nous avons ensuite  mené une  réflexion en 3 groupes:

Chapitre 1, 8-22

 1 Quel est le personnage principal du récit ?

 2 Quelles sont les qualités de Noémi ?

Elle est humble, prévoyante, généreuse, audacieuse pour abandonner  son pays.

Elle ne se décourage pas et veut assurer sa descendance au travers de ses belles-filles.

3 Quel est le choix de Ruth ? Quelles sont à votre avis ses motivations ?

Ruth choisit d’accompagner sa belle-mère pour assurer la subsistance des 2 dans un pays plus riche. Elle a fait confiance en  Noémi. Elle ne l’abandonne pas. Elle fait fusion : « ton Dieu sera mon Dieu ».

 4 Quelles solidarités je vis avec d’autres femmes ? Exemples

« J’ai lié amitié avec une femme violentée par son mari »

 Chapitre 2, 4-17

 1 Quelles sont les qualités de Booz ?

Il est attentif – généreux – humain – respectueux – croyant – bienveillant avec Ruth et ses employés – il ne fait pas de différence entre eux – il fait attention à tous

 2 Quels actes va-t-il poser à l’égard de Ruth ?

Booz intègre Ruth dans son groupe, il a remarqué cette femme étrangère, il la protège, il ne la met pas de côté, il lui facilite la tâche, il respecte sa dignité, il fait tout dans la finesse, il la considère comme les autres et la fait accepter aux autres, il veut la protéger

3 Comment Booz se réfère-t-il à Dieu ?

Dans la salutation du début avec les moissonneurs, verset 4 : « Le Seigneur soit avec vous ! »

Dans la récompense à l’égard de Ruth, verset 12 : « Que le Seigneur te rende en bien ce que tu as fait. Qu’elle soit complète, la récompense dont te comblera le Seigneur, le Dieu d’Israël, sous les ailes de qui tu es venu t’abriter ! »

 4 Comment sommes-nous attentives aux signes d’espérance ?

Des étrangers de différentes nationalités ont été présents et nous ont aidés dans une situation difficile.

 Chapitre 4, 9-17

1 Qu’est-ce qui nous aide dans les épreuves ?

Espoir, espérance la foi.

L’aide des autres qui nous donne de la force

Se sentir soutenue, pas toute seule

AMOUR AIDE SOUTIEN COURAGE FIDELITE

Ces femmes de la Bible sont solidaires, elles vont vers l’inconnu comme les ukrainiennes.

Ruth laisse tout par amour pour sa belle-mère.

 2  Comment sommes-nous attentives aux signes d’espérance ?

Comment voir les signes d’espérance quand on perd un mari, un enfant, une maman ?

Conviction de foi que l’on se retrouvera un jour

Sur le coup du malheur, il semble que c’est la fin de tout. Mais « il a tellement d’énergie qu’il nous a relevé ! »

Il nous a dit : Il n’y a que moi qui peux faire quelque chose pour moi, c’est moi ! C’est une force qui nous a aidés. On ne peut pas être fort tout seul.  II y a bien quelqu’ UN au-dessus ! L’Esprit Saint est passé par là.

Le Christ est signe d’Espérance

L’Esprit travaille en nous et nous donne sa force.

3  Quelles solidarités je vis avec d’autres femmes ? Exemples

 On a besoin de solidarité, mais il faut aussi que l’on soit ouverte ! « Je suis restée 3 mois enfermée, sans contact ».

Avoir de la compassion. Parfois on a peur d’ennuyer. Pourtant on ne peut pas vivre l’épreuve tout seul.

Dieu ne nous abandonne pas. Il nous permet d’avoir la grâce de vivre cette épreuve.

Un coup de téléphone peut aider, accompagner….

Solidarité dans la prière (en Acf pour celles qui vivent des épreuves)

Ces deux femmes se sont soutenues et relevées : amour, solidarité, fidélité. Le bien engendre le bien.


 

Journée de Prière et de jeune samedi  26 mars 2022 au calvaire de Prades (07)

Nous étions une vingtaine pour prier, jeuner et  nous unir à toutes nos sœurs souffrantes avec une pensée particulière pour l’Ukraine.

Rassemblées autour du bol de riz, nous avons  soutenu financièrement  des actions au profit  du Comité catholique pour la faim dans le monde, terre solidaire.

 

A 15 heures, nous avons accompli un chemin de croix vers l’accomplissement de l’Amour guidé par le père Arlaud accompagnateur de l’équipe de Juvinas.

Cette journée fut un temps fort de prière et de communion.

Ravivées dans notre foi, nous nous sommes séparées en fin de journée avec plus de confiance et d’espérance, pour poursuivre notre chemin vers Pâques.

A partir du compte rendu des équipes d’Aubenas et de Juvinas en Ardèche


 

Lien de carême : en chemin tournées vers Pâques

3eme dimanche de careme

Joignons nous à cette initiative et  prions toutes ensemble 1 minute à 15 heures 

13 mars

 


 Solidaires en prière avec l’Ukraine 

 

 

 

Avec les femmes de l’UMOFC, nous sommes solidaires dans la prière.

Intercédons auprès de la vierge Marie pour la paix en Ukraine.

Pour la Paix (003)


« Relire une année en Acf et prévoir l’avenir » le  27 janvier 2022 au local Acf de Lyon (69)

rencontre RA 2021 le 27 janvier 2022 Lyon

Cette rencontre régionale  a permis la rédaction du rapport d’activité de la région Centre est  avec l’aide de Christiane Dujardin, coordinatrice du réseau bénévoles.

Les femmes ont effectué de nombreuses actions solidaires auprès d’un public isolé et vulnérable  malgré la crise sanitaire et plusieurs réunions annulées .

Ce fut aussi  l’occasion pour la déléguée régionale de présenter la halte spirituelle  des 25 et 26 juin à Notre Dame de la Salette dans l’Isère et pour la trésorière régionale d’informer sur  le nouveau bulletin d’adhésion.


Lien pendant l’Avent 2021

Brigitte, déléguée régionale a maintenu les liens avec les femmes de la  région par 4 parutions   pendant  l’Avent. Cette période précédant NOEL invite chacune d’entre nous à veiller et à prier dans l’attente de Dieu qui se fait petit enfant dans une crèche.

AVENT 1

AVENT -2

AVENT -3

AVENT -4


 Femmes solidaires en marche pour construire demain, rencontre régionale du 28 octobre 2021 à Lyon ( 69)

La réunion aura lieu à Lyon 30 Rue de Condé – de 9 h 30 à 17 heures.

Les membres du bureau national  reviendront sur l’assemblée générale  avec notamment  la présentation du projet associatif.

Il y aura aussi un temps d’échanges en carrefours sur les questions suivantes:

Est-ce facile pour moi d’envisager l’avenir ? Pourquoi ?

Pour envisager des lendemains heureux pour ma région, les départements, les équipes locales, qu’est-ce qui me semble urgent d’ouvrir comme chantiers, comme pistes, comme actions ?

Pensez-vous organiser une marche, comment la « voyez-vous » ?

 


Les femmes actrices du changement pour la dignité des personnes le 14 octobre 2021 à Yssingeaux( 43) 

23 femmes et 3 aumôniers ont  réfléchi à la dignité des personnes à partir des paragraphes 22 à 24 de l’encyclique Fratelli Tutti du pape François.

Le partage en  carrefours portait sur les questions suivantes :

Comment ces paragraphes nous interpellent? Comment agir?

Quels moyens mettre en place pour préserver la dignité humaine?

Nous pouvons agir pour la dignité humaine premièrement  par l’éducation au respect en famille.

Nous pouvons aussi  agir par notre manière de vivre et en portant attention aux autres.

Nous pouvons également militer dans des associations et  orienter  des femmes fragiles et violentées vers des associations spécialisées dans la lutte contre les violences.

Un temps de convivialité et une célébration de la parole ont clôturé la journée.


 Les  femmes en politique, rentrée départementale du 11 octobre 2021 à la Chambre (73)

Trente-sept  femmes et quatre prêtres se sont retrouvés à LA CHAMBRE en Savoie .

Après un bref compte-rendu de l’Assemblée générale des 18-19 septembre à Notre-Dame de Ouye, elles ont écouté les témoignages de trois femmes maires .

Ces interventions ont montré  en premier lieu combien la parité homme-femme n’était pas encore bien intégrée en politique et combien les élus hommes peinaient à partager les responsabilités.

La Maire actuelle a fait cependant état d’un changement sensible des mentalités dû au désir commun d’avancer en équipe, au souci d’être au service de la population, de s’engager, de voir toujours en priorité l’intérêt général.

Ces trois élues, femmes catholiques, sont  malgré tout convaincues que le rôle des femmes est important et qu’il faut savoir oser.

Elles vivent et ont vécu leurs mandats comme un réel enrichissement personnel.

Une messe à la Collégiale, concélébrée par les prêtres présents a clôturée enfin cette journée dans la prière et le recueillement.


Réunion départementale en Haute Loire le 7 juillet 2021
à Craponne sur Arzon

23 personnes dont 4 nouvelles femmes et 3 aumôniers étaient présentes.
Nous avons réfléchi en carrefours à partir de 2 questions.
– Quel monde souhaitons-nous pour dès aujourd’hui ?
– Concrètement, là où nous sommes, personnellement ou en équipe, que pouvons-nous
mettre en œuvre pour construire et avancer ?

Nous souhaitons un monde plus convivial, la reprise des activités (en paroisse, …), des loisirs
Créer du lien et le faire perdurer
Partager ses talents, ses savoirs : ateliers cuisine, couture, calligraphie est aussi important.

RENCONTRE départementale de fin d’année à Craponne


Rencontre  régionale samedi 3 juillet 2021 sur le thème de la  famille à La Roche de Glun (26)

La journée aura lieu de 9 h30 à 16 h à la Roche de Glun dans la Drôme

La matinée débutera tout d’abord par une  présentation de l’Acf Drôme  puis viendra le temps de la  célébration ,

Une conférence débat sur la famille  source de bonheur occupera  ensuite l’après midi .

Nous vous demandons de vous inscrire au plus tard pour le 20 Juin 2021

La participation est  de 15 euros par personne.

contact :  Marie Thérèse Seon

invitation 3 juillet Drôme


 

Journée  spirituelle en Savoie le 31 mai 2021 au sanctuaire de

Myans ( 73)

Femmes croyantes d’hier et d’aujourd’hui

36 participantes de la Savoie et de la Haute-Savoie se sont retrouvées dans la joie et
l’amitié le 31 Mai 2021 au Sanctuaire de MYANS, en Savoie, autour du thème :
« Femmes croyantes d’hier et d’aujourd’hui «.
Le matin, le Père Clément Danckart a parlé des Saintes et des femmes remarquables de
la région.: Sainte Blandine,  Sainte YOLE, Sainte Thécle de Valloire, Sainte  Marguerite de Savoie, Sainte Jeanne-Françoise de Chantal et Alix de Costa Beauregard, au XX e siècle.

A toutes les époques : ces femmes vivent pleinement la fraternité, la
miséricorde, la compassion selon Jésus Christ.

L’après-midi, le Père Reymond nous a intéressées aux femmes dans le Nouveau
Testament, sans aucun doute sûrement beaucoup plus nombreuses que celles qui
sont mentionnées ! « Mais les Evangiles ont été écrits ….et copiés ….par des
hommes !! »
A l’époque, la parole de la femme ne compte pas : elle est sous la coupe du père,
puis du mari. La place des femmes avec Jésus va représenter une révolution. Elles
sont qualifiées de témoins, de missionnaires, et Marie de Magdala est l’apôtre
des Apôtres…
Une très belle journée, riche en échanges, de joie de se retrouver, de partages,
et d’amitié qui s’est achevée par une messe d’envoi célébrée dans l’église du
sanctuaire.

D’après le compte rendu de Georgina Foureau


Restons reliés en mai 2021

Samedi 1 er Mai : Fête du Travail, du Muguet …
Mais aussi Fête de St Joseph travailleur et début du Mois de Marie

« La beauté de la terre et la dignité du travail sont faites pour être ensemble »
Pape François

Un peu d’histoire spirituelle et Sociale …
Si la solennité de Saint Joseph est bien célébrée le 19 mars par les chrétiens, plusieurs pays du monde célèbrent saint Joseph Artisan, patron des travailleurs, le 1er mai. C’est le pape Pie XII qui a officiellement institué cette solennité en 1955. Mais avant lui, Pie XI avait déjà désigné Saint Joseph comme un modèle pour les travailleurs : « Par une vie de fidélité absolue, dans l’accomplissement de son devoir quotidien, il a laissé un exemple à tous ceux qui doivent gagner leur pain par le travail manuel », déclarait-il dans son encyclique Divini Redemptoris (1937).
Fêtée le 1er mai pour coïncider volontairement avec la « Journée des travailleurs », née des manifestations de 1890 aux États-Unis et en Europe, pour réclamer de meilleures conditions de travail, cette solennité rappelle également qu’en venant sur Terre, le Christ a voulu partager tous les aspects de notre vie humaine : il a vécu dans une famille, et a appris à travailler avec son père. (cf Aleteia ce 1er mai 2021)

«Saint Joseph aide-nous à mettre l’amour dans
notre travail, comme tu l’as fait sans bruit
à Nazareth au service de la Sainte Famille.»

Pour beaucoup d’entre nous le travail est un peu éloigné, mais nous conservons des talents.
Dans « Ta vie est une mission » Marguerite Chevreul nous aide à réfléchir pour connaître ses talents et trouver sa vocation personnelle. « Nos talents ne sont pas donnés pour nous même et notre satisfaction égoïste. Ils nous indiquent en quoi et pour quoi nous sommes nécessaires ; Ils nous sont donnés en fonction d’une vocation spécifique »
A l’heure où, avec le déconfinement qui se profile, des adultes, des jeunes, nos enfants… se trouvent à un « tournant » de leur vie professionnelle, personnelle, pourquoi ne pas les aider :
– Comment faire grandir les talents de ceux qui nous entourent
– Comment les laisser s’exprimer, comment les encourager à faire grandir ces talents
– Et moi est ce que je partage mes talents, comment je les transmets, comment je les mets au service des plus pauvres, de l’ACF, de ma paroisse, de mes voisins, d’autres associations …… ?

C’est aussi cela la solidarité pour construire demain

Nous aurions dû mettre tous nos talents et travailler à la réussite de notre marche Acf du 8 mai. Ce n’est que partie remise ; nous espérons pouvoir relancer l’idée en Septembre ou Octobre, il y a encore de beaux jours et surtout de belles couleurs. Nous en reparlerons …. A défaut de marche, nous pouvons toujours participer au marathon de prière pour en finir avec la pandémie, lancé par le Pape pour ce mois de mai, mois de Marie. Le « marathon de prière » voulu par le Pape François pour demander la fin de la pandémie de Covid-19 sera porté par trente sanctuaires mariaux situés dans le monde entier.
La région Centre Est, lance aussi un marathon à ses départements : nous partager une photo d’une statue, tableau …. de Notre Dame de votre département accompagnée d’une prière, d’une intention …..à Marie chaque semaine Ces documents seront à envoyer par mail à Brigitte Fayard pour la mise en page et l’envoi au fichier de la région

voici le planning des Documents Attendus selon les départements:

WE du 8 et 9 Mai 2021
Vendredi 7 Mai 2021
AIN et ALLIER

Jeudi 13 Mai Ascension
Mercredi 12 Mai
ARDECHE et DROME

Dimanche 16 Mai
Vendredi 14 Mai
ISERE et RHONE

Dimanche 23 Mai Pentecôte
Vendredi 21 Mai
LOIRE et HAUTE LOIRE

Dimanche 30 Mai
Vendredi 28 Mai
SAVOIE et HAUTE SAVOIE

Dans les départements consultez-vous entre équipes, pour ceux qui n’ont pas de responsables ou de personnes référentes, en bureau mais nous comptons sur vous pour animer le mois de Mai et participer à notre manière au « marathon de prière »

L’intention en ce 1er jour de Mai
Marie, notre mère, suscite la confiance en celui qui est inquiet pour son avenir incertain, en particulier les jeunes dont les perspectives devraient être ouvertes vers des études, un travail, un projet de vie …

 


 

Les pâquerettes, fleurs de Pâques

Hier, jour de Pâques les Eglises se sont parées de bouquets signe de retour à la vie, souvent avec des Lys majestueux.  Le lys est symbole de pureté, d’innocence et commémore, dans la religion chrétienne, la résurrection du Christ. Le lys, beau et très orgueilleux, se serait incliné pour la première fois devant Jésus
crucifié. On raconte que, depuis ce jour, le lys courbe la tête en signe de respect.

Mais la vraie fleur de Pâques, l’originale, est tout autre et pourtant, son nom commun est sans
équivoque : la pâquerette. La pâquerette a reçu son nom parce qu’elle fleurit à la période de Pâques : en effet, en France et d’ailleurs partout en Europe centrale, les champs et pelouses sont blancs (de pâquerettes) du printemps jusqu’en Octobre.
Cette petite pâquerette est bien robuste, elle traverse les saisons, sans crainte, un peu comme notre mouvement ; d’ailleurs l’emblème de l’Acf est sa grande sœur la Marguerite.

Ce dernier lien de Pâques se veut bucolique parce que demain, après un we que nous avons peut-être pu passer en famille, nous entrons dans notre 3eme confinement. Nous savons combien depuis un an nous vivons en pointillé. Nous avons dû remettre tant de rencontres, tant de dates mais il nous faut continuer d’avancer parce que c’est important pour notre « moral », c’est important pour notre mouvement.
Nous avions toutes des projets, plus ou moins grands, la marche du 8 mai, les journées départementales …
Ne les perdons pas de vue. Avec le conte des 3 arbres, vous verrez que la réalisation de ces projets ne sera peut-être pas à la hauteur de ce que nous aurions aimé faire mais une chose est sûre ils verront le jour !

A partir du lien du bureau régional pour le  lundi saint


Lien de Pâques 2021

voir actualités du site

https://actioncatholiquedesfemmes.org/actus/les-femmes-premieres-temoins-de-la-resurrection-2/


Les femmes fidèles à jésus jusqu’au pied de la Croix

« Nous aussi, comme les femmes, contemplons la souffrance et la mort du Seigneur pour découvrir en elle la révélation inattendue du Fils de Dieu qui reste  obstinément, fidèle à la « folie » de l’amour. Il  va sur la croix pour  pour l’humanité entière. »
« Sur la Croix aussi, Jésus est insulté et il semblerait que la logique du don qui a guidé toute sa vie lui soit nié : un don qui est ici à l’envers, mal compris, et se retourne contre Lui : « Il en a sauvé d’autres, et il ne peut pas se sauver lui même ! ». « Qu’il descende maintenant de la croix, le Christ, le roi d’Israël ; alors nous verrons et nous croirons. ».

Deux types de foi

D’un côté,  il y a la  foi de ceux qui prétendent que le Messie abandonne la croix et accomplisse des miracles. Je pense aux passants, aux scribes et aux prêtres présents sur le Calvaire pour voir comment tout cela va finir.
De l’autre, la foi de ceux qui, comme le centurion, voient dans la Croix la divinité de Jésus : « voyant comment il avait expiré, il déclara : « Vraiment, cet homme était Fils de Dieu ! ».
C’est sur la Croix que l’on sait vraiment qui est Jésus et dans quel sens Il est le Messie et le Fils. Nous pouvons dire que le centurion païen est un exemple de vrai croyant.

La foi poussée par l’amour.

La foi de cette inconnue d’Israël qui a crû en Jésus et l’honora amoureusement et saintement. Le geste de pitié de cette femme eut lieu avant la fête des Rameaux, à Béthanie, où nous trouvons Jésus dans la maison de Simon le lépreux qui, « … pendant qu’il était à table, une femme entra, avec un flacon d’albâtre contenant un parfum très pur et de grande valeur. Brisant le flacon, elle lui versa le parfum sur la
tête… ». Ce geste, un de ces gestes d’amour dont seules les femmes sont capables, provoqua la réaction des convives qui trouvèrent que c’était du gaspillage.
Si l’on considère ce geste d’un point de vue du pur et simple bon sens humain, ce fut certainement du gaspillage, un excès. Mais avec l’immolation de la Croix nous sommes mis face à un autre excès, mais un excès qui vient de Dieu
cette fois-ci : dans son Fils Jésus, il accomplit un geste d’amour extrême, brisant son corps et versant, non pas de l’huile parfumée, mais son propre sang.

Le geste d’une femme

Le Maître a accueilli, a apprécié l’hommage de cette femme, et il décrit son geste comme un geste prophétique : « Il est beau le geste qu’elle a fait.. Ce qu’elle pouvait faire, elle l’a fait. D’avance elle a parfumé mon corps pour mon ensevelissement. Amen, je vous le dis : partout où l’Évangile sera proclamé – dans le monde entier –, on racontera, en souvenir d’elle, ce qu’elle  circuits seriont possiblesvient de faire. ». Une bonne action.
Cette femme anonyme résume à elle seule toutes les femmes, seules et uniques réconfort durant ces jours de passion, intrépides en amour comme la légendaire Véronique, fidèles dans la proximité, comme la tradition les présente tout au long de la marche vers le Calvaire, fortes au pied de la croix, aux côtés de Marie:  .

La présence des femmes était aussi un signe, une vocation, une mission.

Il y avait aussi des femmes, qui observaient de loin, et parmi elles, Marie Madeleine, Marie, mère de Jacques le Petit et de José, et Salomé, qui suivaient Jésus et le servaient quand il était en Galilée, et encore beaucoup d’autres, qui étaient montées avec lui à Jérusalem… ».Quand la Vierge Marie reçut l’annonce du Fils en croix qu’elle serait devenue la mère de Jean : « Femme, voici ton fils », elle fut toute aussi émue que le jour de l’Annonciation avec l’Ange. Les larmes de joie de la première annonce et les larmes de douleur de la seconde ne firent pas replier la Vierge Marie sur elle-même. Elle a renouvelé son « fiat», son oui ; la Parole de l’Amour s’est de nouveau établie en elle et elle a fait connaître la passion du Christ dans le monde entier.

voir aussi la prière de Véronioue Margron avec Marie au pied de la croix

https://actioncatholiquedesfemmes.org/actus/avec-marie-au-pied-de-la-croix/

A partir du lien du bureau régional pour le vendredi saint


Lien du jeudi saint 

Voici une méditation de l’aumonier régional  pour rester en lien en ce jeudi saint .

En ce temps où beaucoup de personnes souffrent, et pas seulement à cause de la Covid 19, il est presque impératif de nous mettre au service les uns des autres

. C’est Jésus lui-même qui nous une leçon magistrale : »Jésus, ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, les aima JUSQU’AU BOUT » Il renverse les habitudes et les situations. Lui, le Seigneur et maître, prend la place du serviteur. Ce n’est pas lui qui reçoit des « courbettes’, c’est lui qui se courbe devant ses disciples pour leur laver les pieds, avec cette simple consigne : »Entre vous, vous devez en faire autant.’

Il nous est peut-être difficile de refaire ici, tel quel, ce geste de Jésus, car nous ne sommes pas dans les mêmes conditions, ni les mêmes habitudes de vie ; ce serait gênant pour les personnes qui se verraient exposées au regard des autres. Mais il y a tant de manières d’agir dans l’esprit de ce qu’a fait Jésus :
Pensons à toutes ces personnes qui font la toilette des malades, les personnels hospitaliers qui depuis l’an dernier ne comptent plus leurs heures pour soigner et sauver les malades de la pandémie, ceux et celles qui sont au service des résidents des maisons de retraites,
Dans notre vie quotidienne, combien avons-nous d’occasions de témoigner de notre affection par de simples et humbles service ! Aimer, aimer humblement, c’est rendre la vie plus belle, c’est devenir plus heureux. C’est permettre à tous les prochains de RESSUSCITER .

 

A partir du lien du bureau régional pour le jeudi saint


Lien de mi carême 2021 en région centre est 

Restons en lien  avec ces textes de l’écriture et les propos du pape François dans son ouvrage « un temps pour changer  » qui nous invite à agir en samaritain

Lien de mi carême

lien du bureau régional centre est


Emission Rcf du  9 mars 2021 à Aix les bains (74)

Françoise Zorn, ancienne présidente de l’association  évoque les missions de l’association.

Parmi celles ci il y a  la sensibilisation aux violences conjugales et la réflexion sur la juste place des femmes dans l’Eglise.

https://rcf.fr/spiritualite/l-action-catholique-des-femmes