Région Ouest

 

Retour sur la rencontre  « Dieu et les femmes, un éternel malentendu »  le 31 mai 2021 à Behuard (49)

 « Dieu et les femmes, un éternel malentendu » sera le thème de la journée au sanctuaire à Behuard(49) .

En petites équipes , nous étions 35 pour découvrir le site  avec 3 arrêts pour répondre aux questions :

1 – Notre sensibilité féminine a-t-elle un impact dans la vie de notre foi ? Qui nous l’a transmise ?

A qui l’avons-nous transmise ?

La foi a été transmise en famille, à l’école, au cours de rencontres avec des prêtres ou des religieuses, par les mouvements d’action catholique ou des témoignages très forts;

« La force de la foi est un don de Dieu qui change au fur et à mesure de l’âge » Pape François.

Les femmes semblent plus démonstratives et inventives.

La fibre maternelle les rend plus réceptives aux peines et aux partages des joies.

2 – Qu’est-ce que les femmes apportent dans les dimensions spirituelles ?

Par leur écoute attentive de la vie, les femmes portent leur entourage dans la prière,

« Elles sont le canal de l’Esprit de Dieu »

L’Église donnent aux femmes de la place dans les services :

La lecture des textes du jour  et donner la communion  mais pas toujours !!!!

Les garçons autour de l’autel mais pas les filles…pourquoi ?

3 – Quelle est la place des femmes dans les religions ? En connaissez vous certaines d’entre elles ?

Le Pape François a nommé une femme en  responsabilité à Rome.

Des femmes diacres ? Pas encore.

Pourtant il y a des femmes  théologiennes ! qui enseignent au clergé

Les protestants ont  nommé des femmes pasteurs et des  évêques chez les anglicans.

Les juifs ont des femmes nommées rabbins.

D’après le compte rendu de Chantal Desert


 

L’engagement des femmes, réflexion pour un bilan en Vendée (85)

Ce bilan invite les femmes à réfléchir à leurs engagements pris au cours de l’année.

Les femmes peuvent en effet s’interroger ainsi :

Comment ai- je vécu tout d’abord  personnellement mon engagement en Acf   ?
Par la suite, quel soutien  ais je eue en équipe ?

Comment me suis je engagée dans la société et dans l’Eglise ?

Voir  enfin l’outil  de prière et de réflexion avec la charte de l’association.

bilan 2020-2021 equipe dio


Différentes  Inter équipes programmées en juin 2021 en Vendée (85)

Vous trouverez tout d’abord le livret de l’équipe départementale  : « Aider notre monde à guérir  » pour le  secteur de Vendée. Il comporte une catéchèse du pape François.

Guérir le monde : cela veut  dire :  guérir notre planète, les femmes et les hommes mais aussi tous les êtres vivants de la nature.

Les différentes inter équipes travailleront donc  ces sujets durant le mois de juin 2021 à partir des questions suivantes en carrefours .

1 – De quoi notre monde est-il malade ?
Et moi, quelles sont mes paralysies ?
2 – Dans notre vie de tous les jours, comment les
dons de l’Esprit-Saint : Foi, Espérance, Charité
nous donnent l’audace d’être des guérisseurs à la
manière de Jésus ?

livret secteur juin 2021


 

 


Retour sur la rencontre de la Région Ouest du 12 Mars 2021 à Angers (49)


16 personnes ont assisté à cette journée (7 départements représentés sur 12) régionale à Angers. Nous avons démarré notre réunion par un tour des départements pour préparer le rapport d’activité.

L’après midi ,nous avons échangé sur nos ressentis, à la lecture de la revue Passerelle. Ce magazine  témoigne de la vie des femmes, ce que nous retrouvons, dans nos équipes.
il permet d’approfondir notre foi avec des pages spirituelles.

Voici les thèmes  souhaités dans la revue passerelle :
• Femmes en difficultés suite à accidents de la vie,
• La méditation.
• Le suicide
• Les nouvelles idées d’alimentation, (végétarien Véga …)
• Lecture avec livre papier ou livre tablette ?
• Les métiers manuels sont-ils dévalorisés ?
• Les nouveaux métiers exercés par les femmes
• Des mises en œuvres du thème d’année, des autres régions au cours de l’année (çà pourrait donner des idées)
• Les changements de la société, Comment les appréhender ?
• La famille l, le couple pour 10 à 12 ans ou moins que deviennent les femmes ? Le travail , l’éducation, aider les enfants à s’établir.
• Les enfants ? Être différent, ne pas avoir de moyen pour les études, pour les loisirs. Comment les
rejoindre ? A quoi peuvent-elles prétendre ?
• Quelle place l’Église peut prendre dans une société très civile et déchristianisée ?
• La violence meurtrière chez les jeunes.

Nous avons  ensuite travaillé le contenu des outils proposés sur l’espace personnel puis avons terminé la réunion  en abordant la  publication « En finir avec le silence »

D’après le compte rendu de Bernadette Guillotin



Livret de Pâques 2021 des équipes de Vendée (85)

Les équipes de  Vendée ont coconstruit ce livret  de réflexions et de méditations pour maintenir des liens entre les équipes .


Outil de réflexion 2020 des équipes de Vendée (85)

Voici l’outil de réflexion des équipes de Vendée  « Femmes solidaires en marche pour construire demain ». Ce livret de décembre 2020  a pour premier objectif de favoriser le lien entre les femmes des équipes  locales .

Ce document  de 20 pages contient en second lieu  des partages et des méditations  à propos de la solidarité et de la fraternité.

Il comporte enfin des extraits de l’encyclique du Pape François Fratelli Tutti du 3 octobre  2020.

Venez le découvrir !

consulter le livret: Acf livret de noel 

 


Retour  de la rencontre avec d’autres mouvements sur l’Eglise verte le 29 février 2020 à la Roche sur Yon (85)

Après une présentation du label chrétien  » l’Eglise verte » diverses questions se posent aux mouvements présents :

Que faut-il pour agir avec l’Eglise verte ?

Comment motiver de nouvelles  personnes et démarrer des actions  concrètes?

Différents éléments interpellent dans cette démarche :

  •  La part prise par les communautés protestantes
  •  Le lien entre le spirituel et l’action
  •  La diversité des domaines concernés
  •  Le lien avec l’encyclique « Laudato Si’ »
  • L’Eglise verte  nous met en chemin vers une conversion intégrale.

Il serait judicieux que les paroisses engagées partagent leurs expériences et poursuivent  des objectifs simples.


Retour sur le temps de partage : Une femme entre religion et société du 30 novembre 2019 au Mans (72)

Cette réunion œcuménique, ouverte à toutes, a rassemblé une trentaine de femmes dont  la Pasteure protestante  Sophie Ollier, Madame Nikitine, représentant l’Eglise Orthodoxe, ainsi que Bernadette Guillotin la déléguée régionale de la région ouest.

L’objectif premier  était de créer des nouveaux liens d’amitié entre femmes et de faire le point sur la position des femmes dans nos différentes églises.

Malgré les caractères bien trempés des femmes  dans l’Ancien testament, force est de constater que les choses ne bougent guère au sein de nos églises.

Alors que les femmes dans la société ont accès à toutes sortes de responsabilités , les églises catholiques  et orthodoxes  réservent des rôles subalternes aux femmes et barrent l’accès à la prêtrise .

de plus, à notre grand étonnement, les Pasteur es femmes sont rares dans l’Eglise protestante et souffrent de discriminations machistes de la part de leurs collègues masculins.

Le Plaidoyer de l’association pourrait donc s’appliquer à toutes nos églises chrétiennes …mais avec la rigidité d’un fonctionnement pyramidal, les  jeunes femmes catholiques se sentent particulièrement rejetées de leur église .

Se coupant de plus en plus de la religion, elles n’élèvent plus guère leurs enfants dans la foi.


 Retour  sur la halte spirituelle du 25 novembre 2019 à l’ Abbaye Notre-Dame de Bellefontaine( 49)-  Dessiner son chemin et choisir d’être soi-même »

Pour commencer, nous avons réfléchi  à partir de trois témoignages du Livre Mots d’Elles.

  • Quels regards avons nous sur les difficultés dans nos vies?
  • Qu’est ce qui a été  source de renouveau de dynamisme?
  • Quelles perspectives pour demain ?

Les moments éprouvants sont certes divers mais à nous de bien employer notre temps et de garder confiance dans Dieu.

Se ménager des temps agréables avec les autres en famille, avec des amis fait aussi partie de la richesse de nos vies .

Enfin sachons garder l’estime de de nous même  et demandons par la prière un esprit de sagesse.


Retour sur la Halte spirituelle  à Segré du 23 novembre 2019

Ce temps de ressourcement spirituel avait pour thème « Dessiner son chemin et choisir d’être soi-même »

il s’agit en premier lieu  de relire sa vie  pour mieux  l’aimer et  pour toujours être des personnes capables d’aimer et d’être  aimées.

C’est aussi  se reconnaître enfants de Dieu.

Les réflexions se sont prolongées ensuite en deux  carrefours.La Remontées des échanges fait apparaître les difficultés inhérentes à  la vie : la mort, la maladie, le découragement et parfois même le suicide

La maladie m’empêche de répondre aux invitations, je vis au jour le jour et aujourd’hui je suis avec vous.

Vivre un nouveau départ permet de mettre de la distance, le travail très différent m’a permis  de faire de belles rencontres.

Les échanges soulignent également   l’importance de prendre du temps pour relire sa vie, l’apprécier et continuer de vivre malgré les épreuves  .

L’Association  m’a permis de ne pas juger ,je me bats, je dois rester positive.


 Retour sur le temps  spirituel  à partir du livre Mots d’Elles le 2 décembre 2019 à Saumur(49)

Nous étions 6 personnes réunies autour de notre aumônier départemental le Père Loïc Bruneau pour relire notre vie ,

Relire sa vie est tout d’abord important pour mieux l’apprécier et  mieux l’aimer.

Etre soi-même, c’est aussi  développer les capacités que l’on a en nous.

Notre vie se doit enfin d’être tournée vers les autres.

Nous avons terminé par une Célébration Eucharistique

 


Temps de partage sur Une femme entre religion et société le 30 novembre 2019 au Mans (72)

L’association vous invite à un  partage autour d’une femme entre religion et société le 30 novembre 2019 avec un pasteur protestant à 15 h00 salle Charles Trenet au Mans.

https://www.sarthecatholique.fr/comment-la-femme-chretienne-sengage-t-elle-aujourdhui/

 

contact Sylvie Dumenilmailto:saggdmatgmail.com


Retour sur la rencontre du dimanche autrement à Cholet : La place des femmes dans l’Eglise, le 10 novembre 2019 (49)

L’équipe de l’animation de la paroisse BX Antoine Chevrier a invité l’association à se présenter avec le Plaidoyer.

Dans un premier temps dans une salle 80 personnes présentes  puis  après l’homélie au cours de la messe .

Le plaidoyer est un outil pour ouvrir au dialogue dans les communautés chrétiennes et laïques ; chaque évêque de France  a reçu le Plaidoyer.

https://actioncatholiquedesfemmes.org/?s=plaidoyer

 


Participation au forum Agora  les 19 et 20 octobre 2019 à Angers (49)

L’association participait avec 349 autres associations présentes à ce forum les 19 et 20 octobre, à Angers

Tout un weekend pour nous découvrir les uns les autres et nous faire connaître au grand public.

Quelques personnes nous ont interrogées sur notre action, mais nous avons constaté que les hommes s’y intéressaient plus particulièrement : ça les surprend toujours une association de femmes


Retour sur la rencontre régionale Ouest samedi 12 octobre 2019 au Mans (72)

22 personnes étaient présentes pour effectuer en premier lieu un tour de table des départements et partager sur la responsabilité dans l’association .

  • Quel est  le rôle de la responsable départementale?

La responsabilité s’exerce à tous les niveaux de l’association sur le plan local et départemental.

La responsable départementale est au service du mouvement et de l’Eglise , elle reçoit un appel .Comment vivre  le projet associatif en équipe de base en lien avec le livre de témoignages de femmes Mots d’Elles et le vivre ensemble et les violences ?l

Le thème des violences peut être repris à l’occasion de la journée du 25 novembre .

Les femmes ont ensuite  évoqué leurs ressentis après le rassemblement spirituel à Lourdes.;

Une Eucharistie a clôturé la rencontre.

D’après  Bernadette Guillotin :mailto:bguillotinatyahoo.fr


Rencontre départementale samedi 19 octobre 2019 à Nantes (44)

Cette  journée  portera sur : « Vies de femmes entre les lignes quelle est notre histoire et la tienne ?  »

Elle se déroulera à la Maison Diocésaine Saint-Claire 7 chemin de la Censive du Tertre, Salle Sainte-Anne à NANTES de 9h00 à 16h15.

La rencontre reviendra sur le rassemblement  spirituel à Lourdes, le projet associatif et le livre de témoignages de femmes Mots d’elles.

La journée se terminera par une célébration eucharistique.

contact : mailto:bguillotinfratyahoo.fr


Retour sur la Journée de rentrée départementale à Laval le lundi 7 octobre 2019

Cette journée de rentrée en Mayenne a porté sur le thème « Se poser en toute liberté pour aller vers demain ».

Madame Fahier en lien avec l’assemblée synodale accompagnait les femmes engagées  dans l’Eglise et diverses associations  dans leur réflexion sur : Qu’est ce qu’on veut pour demain ?

La rencontre a permis en premier lieu un retour et un partage sur le rassemblement spirituel vécu à Lourdes.

Les femmes ont une place dans le dessein de Dieu. Notre vie est chemin de désert et d’oasis.

L’essentiel est de donner du fruit et de la joie.

Plusieurs équipes locales de relecture de vie  se sont transformées en équipe synodales.


Retour sur la Rencontre départementale du  5 octobre 2019 à la Roche sur Yon (85) 

« Femmes avec d’autres pour d’autres en mouvement » est tout d’abord le nouveau  slogan départemental .

Au travers des témoignages de Dominique Poirson, membre du bureau de l’association SOS Femmes 85 et de Melikyan Varduhi (Zoulikhan) migrante, nous avons essayé de mieux appréhender les apports de l’engagement pour celle qui se donne et pour celle qui reçoit.

  • parmi les réflexions des carrefours notons  ce que l’ engagement de madame Poirson a changé dans sa vie
    * Elle a vu évoluer son regard et son approche des femmes
    Pour Melikyan
    Ses difficultés de culture
    * L’apprentissage de la langue ; encore plus difficile pour son mari mais plus facile pour les enfants.
    * Nous avons parfois du mal à accepter l’aide apportée aux étrangers vis-à-vis de nos concitoyens en difficulté.
    * La famille aide bien sûr mais peut aussi gêner l’intégration.
    Difficultés particulières en tant que femme
    * Dans sa culture l’homme est roi ; elle s’est beaucoup investie pour le bien être de sa famille ; elle pense toujours d’abord aux autres.
    * Pour elle, c’est une chance de vivre au pays des Droits de l’Homme.
    8
    * En tant que Migrante, elle a beaucoup reçu de l’engagement des autres et des femmes en particulier.
    * Elle a été heureuse de trouver des lieux pour partager et approfondir sa foi.
    Comment les paroles de ces deux femmes nous interpellent ?
    * Nous n’avons pas le droit de ne rien faire.
    * Les écouter a fait bouger notre regard sur ces femmes en difficultés.
    * Savoir regarder autour de nous, être à l’écoute dans la discrétion et accompagner sans jugement
    * On reçoit toujours plus qu’on ne donne !
    En Acf, prendre la parole, témoigner, avancer, relire, être actrice, provoquer et se sentir à l’aise.
    Apprenons à écouter avec bienveillance en respectant nos différences. Osons prendre la parole avec confiance pour témoigner et avancer ENSEMBLE. Accueillir, c’est : respecter l’autre, l’accompagner, faire Eglise, sans s’occuper des différences, c’est être solidaire et donner envie de cheminer ensemble.
    .

Retour sur la rencontre bilan  du 6 juillet 2019 à Vannes (56)

Cette réunion avait pour objectif  de s’interroger sur la poursuite de la vie et de la poursuite  du mouvement en équipe locale et départementale.

  •  Comment le voyez-vous ? … que vous a-t-il apporté au fil des années ?
  •  Comment envisagez-vous de le poursuivre ? Liens avec l’équipe départementale ? Qu’en attendez-vous ?
  •  Comment continuer, si nous n’avons pas de responsable départementale ?
  •  Seriez-vous partantes pour vivre un temps de formation (en diocèse / 7 samedis matins) afin d’aider notre mouvement à poursuivre sa mission auprès des femmes ?…

Le mouvement est une chance donnée à des femmes qui ne sont pas entièrement en Eglise où l’équipe est parfois le seul lien avec l’Eglise

Reste à faire connaître cette association en organisant des temps forts.


Retour sur la rencontre inter-équipes Pouzauges de juin 2019

Voilà ce  que le mouvement nous apprend du vivre ensemble:

  • S’ouvrir aux autres pour avancer ensemble dans la même direction et affronter les embûches de la vie
  • Etre heureuses de s’entraider
  • Se motiver les unes les autres
  • Se respecter, avoir confiance , ne pas juger

Le mouvement permet :

  •  de relire nos vies
  • de devenir plus tolérantes et respectueuses
  • d’accueillir la différence et de donner ensemble un témoignage d’équipe

Retour sur la Journée détente du mercredi 5 juin 2019 à Rouillon (72)

L’équipe du Mans recevait celle de Château du loir pour une journée de détente à Rouillon, dans le presbytère du Père Lesacher.

Celui-ci nous a fait un exposé très complet sur Le vivre ensemble en s’appuyant sur la bible et les écrits du Pape François.

Nous avons apprécié ce discours parce qu’ il insistait sur  les difficultés du Vivre ensemble. Depuis 2000 ans ,rien n’a changé et les situations évoquées dans la Bible pourraient se passer à notre époque.

Ce que nous avons retenu, c’est que chacune a toujours le choix au quotidien d’ignorer l’autre, ou de faire route avec lui. L’ouverture fait appel à la capacité de se mettre à la place d’autrui, à l’hospitalité envers le migrant, l’étranger ,au souci des plus petits, des sans voix.

L’après-midi a été consacré à la visite d’une chocolaterie. Nous avons appris à reconnaître les différents crus de chocolats et leur fabrication n’a plus de secrets pour nous !


Marche méditative sur les vacances le samedi 25 mai 2019 à La Pommeraye (49)

Marche méditative La Pommeraye /49

Cette marche de 4 kilomètres sur le thème : »  Mes  vacances » s’est déroulée avec le père  Bruneau et  a rassemblé 29 personnes  toujours très heureuses de se retrouver. Les personnes étaient invitées à réfléchir :

  •    Comment je vis ce temps disponible ?
  •  La contemplation est-elle présente dans ma vie ?

 

Marguerite a présenté La Pommeraye – 4300 habitants actuellement Mauges sur Loire et 11  communes avec des entreprises  , une  école un l collège , un lycée, une maison familiale, une   congrégation qui a té importante et aujourd’hui un EPHAD une cinquantaine de de sœurs âgées et un village vacances et un  foyer logement avec 80 résidents.


Retour sur la rencontre régionale du 11 mai 2019 à Rennes (35) 

Rencontre régionale Rennes le 11 mai 2019

Cette rencontre a réuni 25 personnes  à Rennes à la maison diocésaine sur le thème du vivre ensemble dans la région ouest.

  • A partir de vos listings des équipes locales, pouvez-vous donner un aperçu de la situation géographique des équipes dans votre département, centralisées autour d’une ville, espacées en campagne ?
  • Comment les réalités sont prises en compte par l’équipe départementale ?
  • Comment envisagez-vous l’avenir
  • Que  favorisez vous pour faire connaître et grandir le mouvement ?

Chaque département rencontre les mêmes difficultés  de renouvellement des responsables .

Le mouvement gagnerait à s’ouvrir davantage vers l’extérieur.

Il conviendrait aussi de monter des actions entre les départements.

D’après le compte rendu de Bernadette Guillotin .


 Retour sur la halte spirituelle sur le thème : Mettre notre vie en parabole le samedi 4 mai 2019 à Rennes (35) 

Ce temps spirituel  a rassemblé 23 personnes à Rennes, guidées par notre aumônier Robert Tireau.

En introduction il s’est appuyé sur le livre de Dominique Collin « Mettre sa vie en paraboles  » (pour un christianisme parabolique) en nous partageant quelques extraits et quelques courtes paraboles

Voici quelques pistes : les paraboles nous parlent de manière originale de Dieu autrement qu’un enseignement, ce n’est pas celui qui parle qui donne tout le pouvoir ; une parabole casse l’emprise de l’enseignant sur le destinataire

Dans les paraboles, Jésus parlait de Dieu sans le dire.

Ensuite nous avons écouté l’évangile des pèlerins d’Emmaüs puis. partagé en petits groupes sur ce texte et essayé de le voir soit comme une parabole, soit comme un fait historique

C’est comme une mise en scène de la présence de Dieu parmi nous, un récit de re-création qui remet sur la voie du salut.

Après un temps de pause, nous avons écouté l’évangile de la pêche miraculeuse lue à 5 voix (lecture originale pour amener à une écoute différente) puis partagé à nouveau en petits groupes à partir de la proposition : Réagir sur la phrase « Aucun des disciples n’osait lui demander : Qui es-tu ? »

Comment ce texte résonne dans ma vie, dans ma foi ?


Comment s’ouvrir à l’autre ? rencontre inter-mouvements du 28 avril 2019 à Bodilis (29)

Les mouvements d’Action catholique s’associent à la paroisse Saint Tivizau, Bro Landi pour une  réunion commune  sur le  thème : comment s’ouvrir à l’autre à Bodilis de 10h30 à16h00 dans le Finistère.

Au programme une messe, une table ronde sur le thème « Aller à la rencontre de l’autre » avec divers témoignages suivis d’échanges.

contact AnnieLhostis :[email protected]


Retour sur  A l’école de Thérèse de Lisieux et de Madeleine Delbrel, deux femmes remarquables  à Chaillé les Marais (85) le 6 avril 2019

Cette halte spirituelle qui a rassemblé 56 femmes, s’est organisée autour de deux conférences sur Thérèse de Lisieux et Madeleine Delbrel, des temps de prière , une méditation partagée et une célébration eucharistique.

voir le compte rendu en entier:

Halte spirituelle du 6 avril 2019 


Retour sur  la rencontre du 26 mars 2019 Femmes d’ici et de là bas  avec le CCFD, Femmes rurales et le Nid à Caen (14)

Après un tour de table des différents mouvements, Madame  Mbodi  a évoqué la condition des femmes en Afrique du sud ;celles ci sont violentées physiquement, psychologiquement et sexuellement.Elles subissent des discriminations dans les Eglises .

Madame Juhel a également présenté la situation des femmes en France  qui subissent aussi des violences conjugales.

Ensemble selon madame Mbodi ,nous pouvons faire avancer les choses et améliorer les conditions de vie des femmes.


Retour sur le weekend des 22 et 23 mars 2019 sur le vivre ensemble à Valognes (50) 

Les 12 participants ont réfléchi en petits groupes chez les soeurs bénédictines à Valognes au vivre ensemble à partir des paraboles du bon samaritain et du fils prodigue et des  questions suivantes :

  • Pourquoi le vivre ensemble est important?
  • Que pouvons nous déduire de l’action du bon samaritain ?
  • Comment  pouvons nous vivre ensemble?
  • Pourquoi le père pardonne t’il si facilement ?
  • Que comprenons de l’attitude du frère?

Retour sur la rencontre  sur le Vivre ensemble le 21 mars 2019 à Angers (49)

26 personnes étaient présentes avec l’aumônier départemental le père Bruneau qui a évoqué  Vivre ensemble dans la bible. Les 10  commandements nous ont marqué.

Les valeurs comme la confiance, la solidarité, le respect, l’engagement et l’Amour viennent de  notre éducation familiale.

La transmission passe par le vécu. Dans la bible, la plus grande valeur est l’Amour : donner de soi pour que l’autre grandisse.

L’après midi a été consacrée aux  témoignages de 4 femmes au service du frère engagées dans des associations d’aide aux migrants,  de soutien scolaire, d’accompagnement de  malades et de personnes âgées.

Il faut inventer des occasions de rencontres pour créer du lien pour bien vivre ensemble.


Debout avec nos fragilités », café philo  samedi 14 mars 2019 à Pouzauges (85) 

70 personnes étaient présentes à ce café philo organisé par le doyenné de Pouzauges, l’Action catholique des femmes  et Chrétiens en monde rural.

Voici  quelques réflexions entendues dans les présentations et les carrefours :

  • Nous essayons d’aller vers les plus fragiles d’entre nous. Nous avons encore beaucoup de chemin à parcourir pour prendre notre vie en main et assumer notre histoire et nos fragilités. Du chemin aussi pour faire évoluer le regard de la société et de l’Eglise sur la femme, son rôle et sa place.
  • Comment ne pas perdre courage face à l’importance de la fragilité de l’autre ?
  • Comment ne pas se mettre en exclusion lorsque l’on perd une capacité  (audition ; vieillesse)?
  • Pourquoi est-ce si difficile d’aider les personnes à la rue ? Position de l’aidant et souhait de l’aidée 
  • Une fragilité acceptée et reconnue aide à grandir et à mieux comprendre les autres !
  • Créer des lieux de rencontre pour que ces fragilités s’expriment !

  • Bonne définition des fragilités ; bonne écoute des agricultrices ; notre manière d’écouter respecte leur dignité, leur fragilité et leur laisse la possibilité de prendre des initiatives.


Retour su le Ciné-débat autour des violences faites aux femmes vendredi 8 mars 2019 à la Roche sur Yon (85)

Ce ciné débat autour du court métrage »Chut! » sur les violences en famille  s’est tenu dans un lieu public à  La Roche sur Yon. 

La rencontre s’est faite a avec le soutien du Centre national d’information sur les droits de s femmes et des familles, de SOS femmes, de l’Action catholique ouvrière et de l’association  Chrétiens dans le monde rural de Vendée.

Ce film brutal et révoltant interroge:

  • Quel élément déclenche la violence gratuite dans le couple?
  • comment explique t’-on l’augmentation de femmes  violentées aujourd’hui?
  • Pourquoi la prise de conscience est elle si difficile?

Halte spirituelle samedi 9 mars 2019 à Nantes (44)

L’inattendu de Dieu , 4 femmes de la Bible le 9 mars à Nantes

Cette halte spirituelle a eu lieu à Nantes  sur le thème « L’inattendu de Dieu, 4 femmes dans la bible »

La  journée a été vécue vécue comme un cadeau grâce à l’intervention de Michèle Hullin qui  a donné le goût d’ouvrir la Parole de Dieu pour aller à la rencontre d’ Anne, Abigaël, Esther et la femme au parfum.

Chacune avec son histoire pourrait rejoindre notre propre histoire.

L’œuvre de salut de Dieu est inscrite à travers les événements de la vie, au cœur même de cette vie.L’histoire « sainte », ce sont aussi des femmes qui semblent la faire, avec petits ou grands défauts, mais non sans qualité.

Au travers de la rencontre avec ces quatre femmes, qu’est- ce que Dieu veut me faire découvrir ? Qu’ai-je à travailler ? Comment vais-je répondre à l’amour de Dieu ?

Notre journée s’est terminée avec la célébration Eucharistique, présidé par Marcel Couffin afin de rendre grâce au Seigneur pour ce que nous avions vécu ensemble.


Retour sur la journée de rentrée du 29 septembre 2019 en Loire Atlantique 

« Femmes héritage d’hier, rêve d’aujourd’hui espoir de demain »

Après un partage autour de la lecture de St Jacques 2,14-18, les femmes ont exprimé par des paroles fortes en quoi  la foi les conforte et les aide à mettre des actions en place pour aider les autres.

Les femmes ont ensuite partagé en groupe sur tout ce qui se vit de positif en Loire atlantique.

Les termes récurrents sont : esprit d’équipe, écoute, partage, solidarité, soutien et fidélité.

Pour créer de nouvelles équipes, l’Action catholique des femmes doit :

  • Risquer l’aventure
  • Faire connaître le mouvement dans les paroisses
  • écouter les attentes des jeunes femmes

Retour sur la Journée de rentrée du 17 septembre 2019 autour de l’exposition « Elles et Seules « sur la solitude en  Mayenne

Elles et seules à Laval du 17 septembre 2018

Elles et seules à Laval le 17 septembre 2018

Cette journée de rentrée de l’Action catholique des femmes  du 17 septembre 2018, qui a rassemblé une vingtaine de femmes, avait pour thème  l’exposition « Elles et Seules » sur la solitude des femmes.

Étaient également présentes : Madame Catherine Marestaing, déléguée diocésaine du Secours Catholique et Madame Bernadette Guillotin, responsable régionale de la région ouest.

Après une messe d’action de grâce, les femmes ont découvert l’exposition de 14 photos et partagé leurs ressentis en écrivant pourquoi certaines photos les avaient davantage interpellées.

Comment vaincre la solitude des femmes mais aussi des prêtres ?


Retour sur la journée de rentrée du 15 septembre 2019 en Vendée

 « Femmes héritage d’hier, rêve d’aujourd’hui espoir de demain »

Quatre vingt dix sept personnes se sont retrouvées à la maison diocésaine de la Roche sur Yon de 9h30 à 17h00.

Les deux témoignages de femmes de Vendée furent appréciés : l’une de 45 ans en tant que  formatrice à l’école d’infirmière, l’autre de 72 ans engagée dans diverses  associations et  maire.


4 questions à la

Responsable de la Région Ouest

Pourquoi une équipe Acf dans cette région ?

La région Ouest de l'Acf

La région Ouest de l’Acf

Parce que nous nous intéressons à ce que vivent les femmes de notre région et à ce qu’elles font dans la diversité des situations, des âges, dans leurs activités professionnelles, familiales, associatives et leurs engagements en politique ou dans l’Eglise.

Pour créer et entretenir des liens entre nous.

Pour soutenir et relayer les objectifs de notre association à travers des propositions de rencontres.

Pour accompagner et animer des projets dans les différents départements en invitant toutes les femmes de la région à y participer

Pour partager la richesse de nos diversités.

Des faits marquant qui se sont déroulés sur la région pour cette année?

Plusieurs départements ont organisé des sorties culturelles, des rencontres et de
nombreux murs de paroles : 

Le 05/06/2014 : Soirée débat ( Thème – Apéritif – Repas – Temps de prière ): Héritière de la terre, comment y vivre de manière responsable ?

Un mot pour vous rejoindre ?

Vous venez d’arriver dans un de nos départements…

Vous avez envie de rencontrer d’autres femmes…

Vous vous sentez un peu seule suite à un changement dans votre vie…

Vous êtes très active et vous avez besoin d’un lieu pour « vous poser » et de temps « rien que pour vous »…

Vous voulez agir avec d’autres et apporter votre parole sur des sujets de société…

Quelque soit la raison de votre motivation, vous pouvez trouver votre place dans un groupe Acf…

Dans quels départements intervenez-vous ?

  • En Maine -Normandie (14-50-53-61-72)
  • En Bretagne (22-29-35-56)
  • En Pays de Loire (44-49-85)