Archives par étiquette : femmes

L’ image de la femme en 2014 : entre physique et moral(e)…

Arborer un corps parfait aux abords des plages :

Tel est l’enjeu de cette période estivale pour de nombreuses femmes…  Mais d’où proviennent réellement ces critères de beauté, et, plus généralement, comment la femme est-elle perçue en 2014 ?


Partager sur    

Physique : un corps aux normes codifiées

C’est durant l’Antiquité que la notion de « divine proportion »* est apparue, à travers la théorie du nombre d’or, proportionnalité géométrique qui définirait les critères de la beauté physique, basés sur une harmonie. Les siècles passèrent et les normes physiques de la beauté évoluèrent également, passant de la « garçonne » dans les années 30 à la « pin-up » de 1950 jusqu’à aujourd’hui : la bimbo à forte poitrine, au corps filiforme et à la peau bronzée sans défauts. En 2014, cet idéal féminin façonné par notre société et alimenté par de nombreux clips musicaux, télé-réalités, et publicités retouchées par le célèbre logiciel Photoshop, a codifié des normes physiques dans l’esprit des femmes. Ainsi, au quotidien, nombreuses sont celles qui cherchent à atteindre cette perfection par maintes tentatives se solvant parfois par des drames (anorexie, boulimie… ), en oubliant que la notion de corps parfait est à la base une théorie, qui n’est pas forcément réalisable, comme le démontre la nécessité des truquages photo et opérations esthétiques

Moral : Sous-estimée, hypersexuée… une route difficile vers l’égalité

Dès l’époque de l’Antiquité romaine, la femme était tout au long de sa vie sous la tutelle d’un homme : son père puis son mari. Cette base de soumission a été reprise et adaptée au fil de notre Histoire dans notre société occidentale jusqu’à aujourd’hui, où après avoir obtenu le droit de vote en 1945, les femmes luttent pour obtenir un statut égal à celui de l’homme. Néanmoins, il reste difficile de faire évoluer les mentalités sexistes lorsque les médias et les sociétés conservent et entretiennent une image stéréotypée de la femme, superficielle et hypersexuée malgré un pseudo statut de business-woman, assumé à travers diverses télé-réalités

La femme en 2014 dans le monde

Un exemple récent illustre la complexité de faire changer les visions sur les femmes dans le monde. En effet, alors que la loi visant à mettre en place une égalité réelle hommes-femmes en France vient d’être votée, en Turquie, le vice premier ministre invite les femmes à « conserver une droiture morale », et leur « décence à tout moment» et de ce fait, ne surtout« pas rire fort en public» . Une remarque qui a engendré une grande mobilisation féminine sur les réseaux sociaux, et qui fut relevée par le candidat de l’opposition Ekmeleddin Ihsanoglu, qui a déclaré quant à lui avoir « vraiment besoin d’entendre le rire gai des femmes »  …   * Surnom donné au nombre d’or durant la Renaissance par Luca Pacioli, moine franciscain italien.

 

Sources : Le Huffington Post, Civilisation-Romaine.com, 20 Minutes

Image à la Une : Venus de Milo by Tom King, under Creative Commons License, no modifications  Partager sur    

egalité

L’égalité réelle Hommes-Femmes : le projet de loi adopté

    La semaine dernière, le Parlement et l’Assemblée Nationale ont prouvé « la capacité de ce pays à faire le dernier saut qui lui manquait encore pour permettre aux hommes et aux femmes de vivre l’ égalité réelle » selon Najat Vallaud Belkacem, Ministre du droit des femmes…


 

Partager sur    

Des mesures concrètes en faveur de l’ égalité Hommes-Femmes

De manière générale, les femmes françaises souffrent dinégalités de salaires, d’accès à certaines professions, et d’inégalité dans l’éducation et dans l’implication parentale.

Les mesures phares sont l’encouragement de l’implication des pères de famille : autorisation d’absence pour assister aux examens prénataux obligatoires, ainsi que statut de « salarié protégé durant les quatre semaines suivant l’accouchement», ce qui pourrait permettre à certains hommes de sauter le pas du congé paternité.

On retrouve aussi une solution de lutte contre les inégalités de rémunérations, avec l’instauration pour les entreprises ne respectant pas cette notion, d’une privation d’accès à la commande publique, c’est-à-dire entre autres aux marchés publics, contrats de partenariats publics/privés

Enfin pour protéger au mieux les femmes en situation précaire et/ou de détresse causée par un (ex)conjoint violent ou négligent, il sera attribué une allocation de la CAF avançant la pension alimentaire vacante (due et remboursable par l’ex conjoint par la suite) et/ou l’expulsion du conjoint violent du domicile conjugal interviendra sur le champ. Des mesures radicales visant à préserver au mieux les mères et enfants dans le besoin.

Protéger l’image de la femme

Souvent rabaissée, hyper-sexualisée, l’image de la femme est très souvent stéréotypée dans les médias : clips musicaux, films, pubs… Ce phénomène a engendré et favorise toujours le sexisme dans notre société. Le projet de loi de Najat Vallaud-Belkacem luttera également pour une plus juste représentation de la jeune fille et de la femme, qu’on a malheureusement trop pris l’habitude de confondre

Les mesures essentielles de la loi pour l’ égalité entre les femmes et les hommes

egalité

Infographie sur le projet de loi

Sources : Le Point, Libération, Ministère du Droit des Femmes

Partager sur    

anglicane

L’Eglise Anglicane ordonne des femmes prêtres !

      Depuis le 14 juillet dernier, les femmes ont reçu l’approbation de l’Eglise Anglicane d’Angleterre pour devenir évêques


Partager sur    

Qu’est-ce que l’Anglicanisme ?

Les églises anglicanes sont dites « autocéphales » : chrétiennes, totalement indépendantes de toute autorité papale, leur théologie est néanmoins définie en fonction des adhésions à un ou plusieurs conciles christologiques des premiers siècles de l’Eglise.

C’est au XVIe siècle que le roi Henri VIII se sépara de Rome et du Pape, formant ainsi une confession indépendante qui se retrouve aujourd’hui principalement en Angleterre et dans les anciennes colonies de ce même pays.

Quelles différences entre anglicanisme et catholicisme romain ?

Malgré une organisation épiscopale commune, de nombreuses différences sont notables.

Contrairement à l’Eglise catholique de Rome, l’Eglise Anglicane n’a pas conservé le cardinalat ni la papauté.

Les diacres, prêtres et évêques ont le droit d’avoir des enfants et/ou de se marier , et ce avant ou après leur ordination.

Aujourd’hui, une des plus grandes distinctions réside dans la possibilité aux femmes d’être ordonnées prêtres, mais également évêques suite à l’approbation de l’Eglise anglicane en ce mois de juillet 2014

Cette décision doit en premier lieu être adoptée par le Parlement avant d’obtenir l’aval de la Reine Elizabeth II pour être qualifiée d’officielle, néanmoins, elle est d’ores et déjà considérée comme une formalité.

De l’autre côté, le Vatican considère toujours l’ordination de femmes comme un « accroc à la tradition apostolique »…

L’Archevêque de Cantorbéry, conscient des difficultés « oecuméniques » engendrées par cette récente décision, a écrit aux Eglises catholique et orthodoxe pour les assurer que l’Eglise anglicane poursuivrait sa recherche en vue de l’unité des chrétiens

 

Sources : Le Monde, La Croix

Image à la Une : Logo de l’Eglise Anglicane

Partager sur    

Que devient Meriam Yahia Ibrahim Ishag?

   Le 15 mai dernier, cette jeune femme chrétienne d’une vingtaine d’années a été condamnée à mort dans son pays, le Soudan, pour apostasie. L’apostasie, c’est par définition « l’abandon volontaire et public d’une religion »…


 

Partager sur    

Les détails de l’affaire

Au Soudan, les enfants doivent suivre la religion de leur père, et les unions interconfessionnelles sont considérées comme des adultères pour les musulmans. Or, Meriam Yahia Ibrahim Ishag est née d’un père musulman et d’une mère de confession chrétienne orthodoxe, et a épousé un citoyen américain chrétien en 2011.

De confession musulmane par son père selon la loi soudanaise, elle a donc commis le délit de se convertir au christianisme et également d’épouser un non-musulman.

Suite à cet évènement, des personnes musulmanes prétendant être membres sa famille ont dénoncé Meriam , qui fût donc condamnée par son pays à la pendaison et à 100 coups de fouets pour apostasie et adultère.

Enfermée en prison avec son enfant de 20 mois, cette dernière a donné naissance à son second enfant sur place, au grand dam des institutions internationales

Condamnée, libérée, réfugiée…

Face à une mobilisation mondiale pour la cause de cette jeune femme, elle fût libérée le 23 juin dernier, et tenta de quitter le Soudan pour les Etats Unis. Malheureusement, elle fût de nouveau arrêtée, à l’aéroport avec sa famille, pour usage de faux papiers

Incapable de fuir son pays, elle est désormais réfugiée à l’ambassade américaine de Khartoum, la capitale, en attendant que sa situation se régularise.

Néanmoins, les dits membres sa famille étant à l’origine de son accusation pour apostasie, continuent de s’acharner sur son sort…

Rien n’est donc terminé pour Meriam Yahia Ibrahim Ishag

 

Sources : L’Express, Euronews, Le Matin

Image à la Une : « St. Matthew’s Catholic Cathedral (Khartoum) 001″, by Petr Adam Dohnálek, under Creative Commons License, no modifications.

Partager sur    

lcp

LCP propose un mois pour s’informer au féminin

Les femmes dans la société, un sujet à l’honneur…


 

En alternative à la Coupe du monde de football,la chaîne LCP émet un programme mettant à l’honneur la Femme pendant un mois : de l’économie à la politique en passant par la sociologie, des films, documentaires et débats sont proposés au public du 12 juin au 13 juillet.

Partager sur    

Jeunes femmes : quel avenir ?

Nombreuses sont celles qui se posent des questions concernant leur avenir plus ou moins proche. En effet, à tout âge, la crise économique a créé des failles dans nos certitudes concernant notre devenir professionnel, personnel mais aussi le devenir du monde en lui-même…

Dimanche dernier, LCP diffusait le court métrage « L’Age adulte » d’Eve Duchemin. Un documentaire mettant en scène une jeune femme en situation précaire obligée de travailler en tant que strip-teaseuse dans un bar pour subvenir à ses besoins.

Un débat autour du film et de l’avenir des jeunes dans la société actuelle a ensuite été mis en place avec la participation de Rama Yade (vice-présidente de l’UDI), Estelle Barthelemy (directrice générale adjointe de Mozaïk RH) et Sarah Leclerc-Croci, (Présidente de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne).

Quelles conditions pour les femmes dans le monde ?

Femmes du Bangladesh, de Chine, d’Inde, du Pakistan… Que savons-nous réellement de leurs conditions de vie et de travail ?

LCP nous informe sur certaines différences et réalités à travers différents pays du monde, et leurs femmes trop souvent oubliées…

 

Sources : www.lcp.fr

Image à la Une : Logo officiel de la chaîne LCP

Partager sur